Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Parce que nous aimons notre Eglise : propositions pour restaurer sa crédibilité et son dynamisme

Couverture du livre « Parce que nous aimons notre Eglise : propositions pour restaurer sa crédibilité et son dynamisme » de Gilbert Clavel et Jean-Paul Fayolle et Pierre Lathuilliere et Jean-Pierre Verborg et Nicolas Vincent aux éditions Chronique Sociale
Résumé:

Nous aimons notre Église. Nous l'aimons car elle nous a transmis le flambeau de la foi, ce bien si précieux qui tous les jours structure et embellit nos vies. Nous l'aimons et nous craignons que ce flambeau ne trouve plus assez de relais pour pérenniser et amplifier ce magnifique passage de... Voir plus

Nous aimons notre Église. Nous l'aimons car elle nous a transmis le flambeau de la foi, ce bien si précieux qui tous les jours structure et embellit nos vies. Nous l'aimons et nous craignons que ce flambeau ne trouve plus assez de relais pour pérenniser et amplifier ce magnifique passage de témoin, initié depuis plus de vingt siècles.
Car voilà, nos communautés, très centrées autour de l'offre sacramentelle, peinent à se mobiliser autour du témoignage de la Bonne Nouvelle. Notre institution, figée dans un fonctionnement hérité du passé, tarde à conduire les transformations nécessaires pour retrouver dynamisme, crédibilité et attractivité.

Nos propositions s'articulent autour de sept axes.
Les deux premiers s'adressent en priorité à nous baptisés et à nos communautés car ils peuvent être déployés localement, sans nécessité d'ajuster le fonctionnement institutionnel de l'Église :
- cheminer dans un parcours de foi personnel et communautaire ;
- construire un projet communautaire. Pourquoi ? Comment ?

Les cinq suivants s'adressent à la fois à l'échelon local de nos communautés et à l'échelon institutionnel :
- renouveler l'appel aux ministères et aux services ;
- mettre la synodalité au coeur de la gouvernance ;
- intégrer la dimension économique ;
- promouvoir une morale ouverte et inventive à l'écoute de l'Esprit ;
- renouveler notre langage pour favoriser l'annonce évangélique.

Donner votre avis

Récemment sur lecteurs.com