Parce que les tatouages sont notre histoire

Couverture du livre « Parce que les tatouages sont notre histoire » de Heloise Guay De Bellissen aux éditions Robert Laffont
Résumé:

« Ici seront racontées les histoires vraies de tatoués qui ne se connaissent pas et ne se connaîtront jamais et qui pourtant ont accompli le même voyage, la même odyssée. Un passage entre ce qu'on ne sera plus et ce que l'on devient. Et dans ce genre d'acte, il y a toujours du vivant et du mort,... Voir plus

« Ici seront racontées les histoires vraies de tatoués qui ne se connaissent pas et ne se connaîtront jamais et qui pourtant ont accompli le même voyage, la même odyssée. Un passage entre ce qu'on ne sera plus et ce que l'on devient. Et dans ce genre d'acte, il y a toujours du vivant et du mort, le présent et le passé. Toutes les histoires sont vraies, tous les personnages ont existé et existent. Ils se font tous écho, réveillent leurs tatouages ensemble. C'est un livre qui ne ment pas car il rend hommage au relief de la chair et convoque nos ressources dormantes. » Héloïse Guay de Bellissen, dont le corps revêt de nombreux dessins et inscriptions, s'interroge en écrivain sur la signification, l'esthétique, la portée du tatouage. Dans le salon de son mari tatoueur, elle assiste à des scènes drôles, bouleversantes, intrigantes, qu'elle mêle ici à ses propres expériences et à d'autres histoires ou légendes provenant de tous les coins du monde et de toutes les époques... Pour creuser le sens de ce geste ancestral qu'est le tatouage, Héloïse Guay de Bellissen donne aussi la parole à la peau, à la cicatrice, au symbole... Son texte pénètre le corps et l'esprit comme une musique, tour à tour douce et tranchante, capable de nous emmener dans les recoins les plus sombres et mystérieux de l'écriture, pour d'un coup s'envoler avec légèreté vers la beauté.

Donner votre avis

Avis (3)

  • Histoires personnelles, intimistes, mêlées à quelques légendes lointaines, on se sent tout d’un coup proche de celui ou celle qui raconte, face à son tatoueur, un patient face à son psychologue, un ami. C’est touchant, c’est profond, ça brille.

    Histoires personnelles, intimistes, mêlées à quelques légendes lointaines, on se sent tout d’un coup proche de celui ou celle qui raconte, face à son tatoueur, un patient face à son psychologue, un ami. C’est touchant, c’est profond, ça brille.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un livre qui donne la parole aux tatoués. Des témoignages riches en émotions et en sensibilité, retranscrits par la plume fluide et touchante de l’auteure. De belles réflexions sur la pratique du tatouage et son impact sur les « marqués à vie ». Un ouvrage à partager entre tatoués et non-tatoués...
    Voir plus

    Un livre qui donne la parole aux tatoués. Des témoignages riches en émotions et en sensibilité, retranscrits par la plume fluide et touchante de l’auteure. De belles réflexions sur la pratique du tatouage et son impact sur les « marqués à vie ». Un ouvrage à partager entre tatoués et non-tatoués !

    En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2019/02/07/parce-que-les-tatouages-sont-notre-histoire/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Les tatouages envoutent, repoussent, subjuguent, font peur. Ils sont barrières protectrices et exposition des douleurs profondes. Ils sont bonheur ou tristesse infinie. Ils sont tout ça à la fois.
    Le livre d’Heloise Guay de Bellissen les présente dans leur globalité dans une construction...
    Voir plus

    Les tatouages envoutent, repoussent, subjuguent, font peur. Ils sont barrières protectrices et exposition des douleurs profondes. Ils sont bonheur ou tristesse infinie. Ils sont tout ça à la fois.
    Le livre d’Heloise Guay de Bellissen les présente dans leur globalité dans une construction originale qui mêle les expériences personnelles, les légendes, l’Histoire. Une partie récit et les interventions de l’ensemble des intervenants, y compris les objets ou les abstraction. La fille-livre prête sa voix à la Symbolique, à l’Enfance, l’Arbre, le Corps marqué ou la Machine à tatouer.
    Chacun apporte sa vision du tatouage complétée des histoires souvent bouleversantes des âmes qui viennent dans les salons de tatouage comme dans un divan de psy tenter d’y déposer une charge trop lourde à porter en soi et qui a besoin de s’afficher, de se dessiner, de s’exposer pour s’alléger.
    Elle y aborde aussi son lien avec sa mère qui vieillit en perdant lentement son histoire, ses souvenirs.
    Ce livre n’est pas un roman, pas un documentaire mais une véritable réflexion sur ce que nous faisons à notre corps tout au long de notre vie, tatoué ou pas.
    Très beau, très touchant.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions