Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

P. J. Roubaud, l'insoumis, synonymiste novateur à la fin du XVIIIe siècle

Couverture du livre « P. J. Roubaud, l'insoumis, synonymiste novateur à la fin du XVIIIe siècle » de Collectif aux éditions Honore Champion
Résumé:

Dans la tradition de la synonymie distinctive en France, l'ouvrage de P. J. Roubaud, Nouveaux Synonymes français, publié à la fin du XVIIIe siècle, est à redécouvrir. Les contributions ici réunies font apparaître son originalité radicale tout en le situant dans un vaste parcours, de la Justesse... Voir plus

Dans la tradition de la synonymie distinctive en France, l'ouvrage de P. J. Roubaud, Nouveaux Synonymes français, publié à la fin du XVIIIe siècle, est à redécouvrir. Les contributions ici réunies font apparaître son originalité radicale tout en le situant dans un vaste parcours, de la Justesse de la langue françoise de l'abbé Girard (1718) au Dictionnaire des Synonymes de la Langue française de P. B. Lafaye (1858).

Roubaud, héritier des étymologistes antérieurs comme Ménage, s'écarte de l'examen des seuls signifiés pour opposer des signes, forme et contenu.

Découvrant dans les affixes des entités oppositives dotées d'un sens spécifique, il est un des pionniers de la morphologie dérivationnelle.

Sous une forme pré-structurale qui évoque les tentatives d'un Pierre Guiraud, il ébauche une problématique de l'analogie du son et du sens et renoue, comme de Brosses ou Court de Gébelin, avec la matérialité des faits d'articulation.

Textes réunis par Françoise Berlan et Maria Gabriella Adamo.

Donner votre avis