Ouvéa, quelle vérité ? Nouvelle-Calédonie : le temps des otages ; Tiéti (22 février 1988) - Ouvéa (22 avril au 5 mai 1988) (2e édition)

Couverture du livre « Ouvéa, quelle vérité ? Nouvelle-Calédonie : le temps des otages ; Tiéti (22 février 1988) - Ouvéa (22 avril au 5 mai 1988) (2e édition) » de Alain Picard aux éditions Lbm
  • Date de parution :
  • Editeur : Lbm
  • EAN : 9782915347777
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Ouvéa une grotte sacrée au fin fond d'une forêt presque impénétrable dans laquelle sont retenus 17 gendarmes mobiles, 7 membres du GIGN, un jeune officier des Troupes de Marine et un magistrat.
« Puisque vous ne voulez pas collaborer, la France déclare la guerre au peuple Kanak. » Les mots... Voir plus

Ouvéa une grotte sacrée au fin fond d'une forêt presque impénétrable dans laquelle sont retenus 17 gendarmes mobiles, 7 membres du GIGN, un jeune officier des Troupes de Marine et un magistrat.
« Puisque vous ne voulez pas collaborer, la France déclare la guerre au peuple Kanak. » Les mots sont terribles, mais ils sont faux. Il s'agit d'une mystification du Comité indépendantiste Pierre-Declercq, relayée par Le Monde, et dès lors reprise comme parole d'évangile. Et ce n'est pas le seul mensonge dans cette affaire d'État qui se déroule sur fond d'élection présidentielle, d'avril-mai 1988, où s'affrontent MM. Chirac et Mitterrand.
Le 5 mai, l'affaire se dénoue par une véritable opération de guerre.
19 indépendantistes et 2 militaires des forces spéciales sont tués ce jour-là.
Fallait-il en arriver à cette extrémité ? Pourquoi avoir dépêché en Nouvelle-Calédonie, terre française, des unités spéciales, le 11e Choc et le Commando Hubert, censées n'intervenir qu'à l'extérieur du pays ?

Quelles sont les responsabilités des politiques, des militaires, du FLNKS ?
Pour le président Mitterand, c'était clair : « Si ça échoue, il faudra s'en prendre à l'armée. » Vingt ans après, un témoin privilégié parle d'une affaire qui a tenu la France en haleine.
Une affaire suivie d'une polémique comme la France en a le secret.

Dans un livre qui se révèle mesuré, direct et en un mot, honnête. Alors lieutenant-colonel commandant la gendarmerie du sud de la Nouvelle-Calédonie, Alain Picard s'est trouvé en première ligne, mêlé à l'ensemble de l'affaire et interlocuteur à la fois des acteurs de terrain, des officiers généraux envoyés sur place, de même que du ministre Bernard Pons.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions