Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Ou vont les robes la nuit

Couverture du livre « Ou vont les robes la nuit » de Dominique Sampiero aux éditions La Boucherie Litteraire
Résumé:

Récit en proses poétiques né lors d'une insomnie, la nuit de la Saint-Valentin. Il s'agit d'une conversation avec une robe. Ce texte cousu à l'endroit à l'envers invente une doublure au manque pour rendre supportable la douleur. Chaque prose imagine une photographie à laquelle s'adresse notre... Voir plus

Récit en proses poétiques né lors d'une insomnie, la nuit de la Saint-Valentin. Il s'agit d'une conversation avec une robe. Ce texte cousu à l'endroit à l'envers invente une doublure au manque pour rendre supportable la douleur. Chaque prose imagine une photographie à laquelle s'adresse notre solitude.

Donner votre avis

Avis (1)

  • " Où vont les robes la nuit
    quand les femmes
    les déposent en offrande
    à leur chaise "

    Je parle rarement de poésie. J'en lis peu et si j'en lis, j'ai du mal à mettre des mots sur des ressentis trop intimes. Mais j'ai eu envie de vous parler de ce petit opus qui mériterait d'être plus...
    Voir plus

    " Où vont les robes la nuit
    quand les femmes
    les déposent en offrande
    à leur chaise "

    Je parle rarement de poésie. J'en lis peu et si j'en lis, j'ai du mal à mettre des mots sur des ressentis trop intimes. Mais j'ai eu envie de vous parler de ce petit opus qui mériterait d'être plus largement partagé.

    Avec une infinie tendresse et une pudique sensualité, grâce à une petite robe noire, l'auteur cristallise le souvenir vivace de l'aimée disparue jusqu'à revivre leurs étreintes. Une lettre au creux de la nuit pour dire l'absence, le vide. Un rêve éveillé, un long poème en prose irradié de lumière.
    Dominique Sampiero écrit pour "habiter le silence des êtres qu'il aime et faire tomber la parole en poussière."

    "Même si les caresses dans le monde d'ici n'existent plus, je les écris pour que leur écho te réchauffe."

    "Je me souviendrai...
    Que la petite fille de toutes tes insomnies écoutait assise dans le buisson de la nuit, le mouvement de ses émotions faire craquer les poutres de la maison."

    ["Vous l'avez déjà lu? m'avait demandé le libraire, vous verrez, c'est spécial, une écriture particulière, très poétique "] Une écriture qui m'a profondément touchée.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.