Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

N'oublie pas les oiseaux

Couverture du livre « N'oublie pas les oiseaux » de Murielle Magellan aux éditions Pocket
  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266258661
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

C'est l'histoire d'une passion, sa nudité, sa beauté, sa cruauté, sa douceur et ses secousses.
Elle, Murielle, 17 ans au début, apprentie chanteuse à l'école des variétés de Paris. Un cri dans une enveloppe discrète.
Lui, le Russe, l'homme slave, le professeur dangereusement séduisant, ange... Voir plus

C'est l'histoire d'une passion, sa nudité, sa beauté, sa cruauté, sa douceur et ses secousses.
Elle, Murielle, 17 ans au début, apprentie chanteuse à l'école des variétés de Paris. Un cri dans une enveloppe discrète.
Lui, le Russe, l'homme slave, le professeur dangereusement séduisant, ange fatigué mais toujours en service.
Leur amour fou, long et compliqué.
Et c'est parce que cette histoire vraie est en tous points romanesque que l'auteur a voulu la raconter.

Donner votre avis

Articles (1)

  • Les lectures de Véronique Olmi
    Les lectures de Véronique Olmi

    Bakhita s'annonce comme l'un des grands livres de cette rentrée, et si on suivait les conseils de lecture de Véronique Olmi ?

Avis (11)

  • C'est un roman qui décrit avec grâce et force une courbe que nous livre Murielle Magellan avec N'oublie par les oiseaux, la courbe d'un amour unique, de ces prémices, ces premiers instants à sa fin douloureuse, presque inéluctable. Ce roman à la fois doux et plein d'aspérités est le récit de...
    Voir plus

    C'est un roman qui décrit avec grâce et force une courbe que nous livre Murielle Magellan avec N'oublie par les oiseaux, la courbe d'un amour unique, de ces prémices, ces premiers instants à sa fin douloureuse, presque inéluctable. Ce roman à la fois doux et plein d'aspérités est le récit de l'histoire que Murielle Magellan a vécu avec celui qui fut le père de son fils "l'homme slave", cet homme charismatique qui, par peur de la mort menait sa vie tambour battant, brûlant tout derrière lui, brisant des cœurs par ses constantes infidélités, instillant la trahison par ses mensonges, un homme entier, vivant, vibrant.

    L'entremêlement du récit construit des souvenirs - de ce qui reste, de ce qui a marqué son corps, son cœur - et des extraits de ces carnets intimes de l'époque - de ces instantanés de sentiments - met en exergue le chemin parcouru par celle qui fût une jeune femme en pleine construction, tendre et presque naïve, qui malgré son envie d'accomplissement a mûri et s'est découverte au travers du regard de l'Autre, de cet homme slave, qui lui a donné le plus beau : un enfant, un petit garçon ardemment désiré. Murielle Magellan nous confie avec des mots choisis ce que fût son parcours, son apprentissage de la vie et de l'amour et par là même les clefs pour mieux comprendre cette femme forte qu'elle est devenue.

    Sans fausse pudeur, sans haine aucune, l'auteur raconte ce que fut cet amour de dix-sept ans avec cet homme presque insaisissable. N'oublie pas les oiseaux est le récit d'un amour fort et sincère qui s'effiloche au point de tuer la spontanéité qui cimente un couple et qui, passé au filtre des mensonges et de la trahison, de l'avenir incertain et des silences, teinte l'histoire de haine, de défiance au point de presque tuer tout ce qui a été.

    N'oublie pas les oiseaux est un très joli récit initiatique, une éducation sentimentale aussi singulière que bouleversante qui émeut autant qu'elle écorche, une histoire d'amour brûlante et pleine. Un roman touchant, vibrant à l'image des petits mots que l'homme slave déposait dans tous les recoins de la maison pour dire à quel point il aimait...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • L’histoire est très simple, c’est une histoire d’amour réussie/ratée. Elle est jeune et fascinée par cet homme sexy et plus âgé qu’elle, qui va mourir d’un cancer. Non, ce n’est pas dévoiler le livre, on le sait dès le début.

    Il ne se passe globalement rien pendant plus de 300 pages, si ce...
    Voir plus

    L’histoire est très simple, c’est une histoire d’amour réussie/ratée. Elle est jeune et fascinée par cet homme sexy et plus âgé qu’elle, qui va mourir d’un cancer. Non, ce n’est pas dévoiler le livre, on le sait dès le début.

    Il ne se passe globalement rien pendant plus de 300 pages, si ce n’est leur histoire du jeu du chat et de la souris et les pensées d’une amoureuse « très fllle », du style : je l’appelle, je ne l’appelle pas, il m’aime, il ne m’aime pas, mais …s’aiment-on ? Je suis triste, je suis dépressive, il est revenu, je suis heureuse, il est parti, je suis retriste ….

    Sans oublier que le lecteur a droit à des extraits des divers journaux intimes tenus (des vrais extraits), d’un intérêt …très personnel : « j’ai flirté avec Francis hier » « je pense à Francis avec qui j’ai envie d’établir une relation plus grave », « A l’aéroport, Francis avait les larmes aux yeux », « Francis ne craint pas de répéter je t’aime vingt fois si le coeur lui en dit », « Francis va mal … il mérite tellement mieux ».

    Je comprends parfaitement que le décès de l’homme aimé donne envie d’écrire sur lui, d’en parler, de ressasser et d’en reparler encore, mais il est possible de le faire de façon intéressante.

    Je m’attendais à lire une histoire agréable d’amour et facile, oui, c’est très facile à lire, le style est sans prétention, mais ce n’est ni intéressant, ni drôle, ni touchant, juste répétitif et rébarbatif.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Parce que l'amour, malgré tout. Pour ce magnifique portrait de femme. Pour cette écriture de l'intime, vibrante. Tellement touchant!

    Parce que l'amour, malgré tout. Pour ce magnifique portrait de femme. Pour cette écriture de l'intime, vibrante. Tellement touchant!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • L audace, la liberté, le récit d un Ancrage puissant, têtu, toujours si profondément humain, dans une histoire d amour et de vie qui est juste, totalement la sienne.
    Il faut lire ce roman, recevoir l éclatante vérité qu il nous donne et l espace qu il nous ouvre à accueillir les nôtres. Ne...
    Voir plus

    L audace, la liberté, le récit d un Ancrage puissant, têtu, toujours si profondément humain, dans une histoire d amour et de vie qui est juste, totalement la sienne.
    Il faut lire ce roman, recevoir l éclatante vérité qu il nous donne et l espace qu il nous ouvre à accueillir les nôtres. Ne jamais oublier le courage d être soi, la compassion et la douceur que l on doit à nos errances dans nos existences tendues vers le ciel.
    Un dévoilement porté par une générosité rare à saluer et reconnaître que tout ce qui nous traverse, grandes et petites choses, nous constitue fiers forts et dignes de l avoir vécu comme tel.
    Pourvu que nous ne regrettions jamais de n être pas un autre, pourvu que le réel soit tout autant saisi que nos rêves, tout peut faire que chacun se déploie et touche sa part de ciel.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Lui: «Tout cela était tellement bon. Tellement là. L'homme slave était l'absent. L'homme qui échappe. Il était l'homme référence.»
    Elle:«Ma transparence mâtinée de dédain avait un air de désinvolture alors que je me tuais à la tâche.»
    Voilà le portrait d'un homme et d'une femme; elle a...
    Voir plus

    Lui: «Tout cela était tellement bon. Tellement là. L'homme slave était l'absent. L'homme qui échappe. Il était l'homme référence.»
    Elle:«Ma transparence mâtinée de dédain avait un air de désinvolture alors que je me tuais à la tâche.»
    Voilà le portrait d'un homme et d'une femme; elle a dix-sept ans et lui quarante-quatre.
    Un amour passion qui la construit et qui le stabilise.
    Ce livre est un hymne à l'amour, il n'épargne à aucun moment le lecteur, la lectrice surtout qui s'y retrouvera.L'amour-passion qui construit, qui détruit mais qui fait avancer, coûte que coûte...
    Cette femme en devenir y trouve sa sève elle va éclore, encore bouton elle devient fleur.
    Elle aime, elle souffre, elle vit elle se construit.
    Tendre, passionné et douloureux comme une belle histoire vraie.
    Le style est celui des sentiments sans sentimentalisme béat, le ton est juste et le musicalité est celle d'une source trop longtemps captive que l'auteur met à jour et qui gonfle comme les flots bouillonnants et qui ensuite prend sa vitesse de croisière.
    Bel hommage au Slave et à Samuel qui saura de quel amour il est naît, en filigrane un magnifique portrait de femme que devrait lire toute jeune fille.
    J'ai savouré ce livre comme je regarde la nature éclore en prenant le temps....

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'ai lu "un refrain sur les ", "Le lendemain Gabrielle" et vu" Pierre et Papillon". Il était évident pour moi de lire "N'oublie pas les oiseaux"!
    Je suis sidérée par la faculté de l'auteure à transformer un réalité en fiction... Je suis revenue plusieurs fois sur son "c'est la vérité", car les...
    Voir plus

    J'ai lu "un refrain sur les ", "Le lendemain Gabrielle" et vu" Pierre et Papillon". Il était évident pour moi de lire "N'oublie pas les oiseaux"!
    Je suis sidérée par la faculté de l'auteure à transformer un réalité en fiction... Je suis revenue plusieurs fois sur son "c'est la vérité", car les réflexions qui me venaient au fil de ma lecture étaient du genre "c'est pas vrai, c'est pas possible"... En bref, je l'ai lu d'une traite, comme un roman, et j'ai adoré, aimé, ri, eu un peu la larme à l'œil, me suis énervée contre ce goujat attachant, contre cette idiote qui supportait ça. Et puis j'ai compris qu'une histoire d'Amour comme la sienne est rarissime. A prochain roman Madame Magellan

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Murielle Magellan se penche ici de manière très analytique (sans aucune concession envers elle-même) sur les souvenirs qui ont constitué cette relation passionnelle intense mais chaotique entre elle et son premier grand amour, L'Homme Slave..

    La force de ce récit va résider justement dans le...
    Voir plus

    Murielle Magellan se penche ici de manière très analytique (sans aucune concession envers elle-même) sur les souvenirs qui ont constitué cette relation passionnelle intense mais chaotique entre elle et son premier grand amour, L'Homme Slave..

    La force de ce récit va résider justement dans le fait que la romancière part littéralement « au charbon », osant affronter les contradictions du passé et qui ne la définit plus, bien des années plus tard.

    C’est une véritable mise à nu de l’auteure qui nous est ici proposée et cette écriture de l’intimité perturbe autant qu’elle nous interpelle.

    L’auteure utilise à certains endroits du récit des références à cet ancien « moi » qui, superposé à celui d’aujourd’hui confère à l’ensemble une double lecture bien surprenante.

    Il y a beaucoup de choses à dire sur la richesse de la personnalité de Francis Morane, cet artiste méconnu du grand public et qui a pourtant accompagné de nombreux autres artistes de renom. C’est un homme non seulement charismatique, touchant, aimant et solaire mais qui possède aussi son revers plus sombre, égocentrique, infidèle. La maladie va révéler d’autres facettes de ce personnage constamment déconcertant. Cette permanente double constitution rend d’emblée poignante cette histoire d’amour vouée à un avenir incertain et complexe.

    En racontant cette expérience avec le plus de sincérité possible, Murielle Magellan revisite les moments forts de sa vie, heureux comme douloureux avec une écriture que l’on ressent à la toute fin du livre comme apaisée et résolument tournée vers l’avenir de façon optimiste.

    Je vous recommande plus que vivement ce livre qui m'a transportée, bouleversée à tel point que je l'ai dévoré en deux jours à peine!...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.