• J'étais au départ plutôt réticente à "lire" des livres audio mais au bout du troisième qui fût Nos richesses, je dois reconnaître que c'est un réel plaisir.

    Alger, 1935, Edmond Charlot, ouvre une librairie "Les vraies richesses" avec la volonté de promouvoir de jeunes écrivains de la Méditerranée sans distinction de langue ou de religion.
    Paris, 2017, le jeune Ryad doit se rendre à Alger pour vider, nettoyer et repeindre un local, l'ancienne librairie, afin de le transformer en boutique à beignets ... Tâche qui va se révéler difficile après la rencontre des habitants du quartier et notamment celle d'Abdallah, ancien gardien des lieux.

    J'ai découvert grâce à Kaouther Adimi, ce grand Monsieur qu'était Edmond Charlot.
    Jeune homme de tout juste 20 ans, il s'est battu pour vivre son rêve en amoureux des mots et de son pays. Premier éditeur d'Albert Camus, il a su réunir autour de lui de grands auteurs, Saint-Exupéry, Roblès, Giono et bien d'autres encore. J'ai également appris qu'il est à l'origine des couvertures à rabats sur lesquelles sont écrits les résumés des livres et renseignements sur l'auteur.
    A travers l'histoire de Charlot, l'auteur raconte aussi la grande Histoire, la colonisation, les "Indigénes", les massacres de Setif, la guerre d'Algérie...Histoire que, je dois l'admettre, je ne connais pas suffisamment.

    La beauté des mots de Kaouther Adimi m'a fait voyagé à travers les décennies et l'Algérie avec la sensation de pouvoir sentir l'odeur des livres, de la fleur d'oranger et des chaudes pluies d'été. D'être spectatrice de ces "réunions" d'amis des mots dans la librairie des vraies richesses.
    Une seule déception, que le texte soit aussi court ....

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions