Naissance d'un père

Couverture du livre « Naissance d'un père » de Laurent Benegui aux éditions Julliard
Résumé:

Romain s'était figuré qu'un père allait grandir en lui à mesure que l'enfant se développerait dans le ventre de la femme qu'il aime. À deux semaines de l'accouchement, il doit se rendre à l'évidence : ce n'est pas le cas. Et lorsque, un jour de tempête, Louise ressent les premières contractions,... Voir plus

Romain s'était figuré qu'un père allait grandir en lui à mesure que l'enfant se développerait dans le ventre de la femme qu'il aime. À deux semaines de l'accouchement, il doit se rendre à l'évidence : ce n'est pas le cas. Et lorsque, un jour de tempête, Louise ressent les premières contractions, il est mis doublement au pied du mur puisqu'une autre parturiente se retrouve avec eux en salle de travail. Deux femmes, deux accouchements et deux naissances en quelques heures, c'est beaucoup pour un seul homme. Dans le déchaînement des éléments, entre la vie qui vient et la mort qui rôde, Romain va subir un apprentissage de la paternité à marche forcée et découvrir qu'il n'y a pas d'autre façon d'accepter son enfant que de commencer par s'accepter soi-même. Après SMS, Mon pire ennemi est sous mon chapeau et Le Jour où j'ai voté pour Chirac, Laurent Bénégui quitte le registre de la comédie pour observer à la loupe la nature du sentiment paternel. Sans rien perdre de sa veine romanesque il explore avec justesse cette question sans cesse reposée par l'évolution des moeurs et de la société.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Laurent Bénégui que j'ai découvert avec le très drôle et excellent Mon pire ennemi est sous mon chapeau, délaisse cette fois-ci la comédie pour un roman plus introspectif qui interroge la paternité. Mais s'il change de genre, il garde en lui cette qualité liée à la comédie : le rythme. Les...
    Voir plus

    Laurent Bénégui que j'ai découvert avec le très drôle et excellent Mon pire ennemi est sous mon chapeau, délaisse cette fois-ci la comédie pour un roman plus introspectif qui interroge la paternité. Mais s'il change de genre, il garde en lui cette qualité liée à la comédie : le rythme. Les éléments se déchaînent, les événements eux s'enchaînent, et le lecteur n'a pas une seule seconde d'ennui même lorsque le temps et les personnages sont plus calmes et qu'ils se posent pour réfléchir. C'est un roman qu'on dévore sans pouvoir s'arrêter même si parfois on le pose pour en profiter plus longtemps et pour laisser à Romain et Louise le temps de se parler et d'avancer.

    Il faut dire que Romain a des circonstances atténuantes : fils d'un mathématicien qui a fait trois enfants à trois femmes différentes avant de disparaître totalement, il ne connaît pas grand chose à la paternité. Sportif de haut niveau -plongeur-, sa carrière s'est arrêtée brutalement après un accident en compétition, il est maintenant taxi de nuit, avec des horaires pas très aisés pour élever un enfant. Puis cette femme seule à côté de Louise, qui accouche d'une quatrième fille et dont le mari ne viendra pas car il ne peut accepter de ne pas avoir de garçon ; et Louise qui est enceinte d'une fille, Alessia. Rien autour de Romain ne l'aide à envisager sereinement sa paternité. Et encore, je vous passe certains détails plus ou moins importants -l'auteur est plein de ressources- qui font que Romain se pose énormément de questions.

    Laurent Bénégui réussit l'exploit si ce n'est de nous mettre dans la tête de tous ses personnages, au moins d'être très proches d'eux, de leurs pensées, leurs questions, leurs doutes, leurs découragements, ... C'est là que je trouve son roman très réussi, parce qu'on a l'impression qu'il a fait le tour de la question en l'envisageant selon plusieurs points de vue : Romain, bien sûr, mais aussi Louise, les sœurs de Romain, sa mère et la petite fille à naître, Alessia. D'ailleurs c'est par elle que le roman débute : "Plus tard Alessia apprendrait qu'elle était née lors de la tempête, et qu'au moment où se jouaient les premières heures de son destin des vents polaires s'écharpaient sur les barrières d'air fiévreux dressées au-dessus de l'océan." (p.11) C'est cela qui m'a beaucoup plu : chacun des intervenants est important et chacun a son mot à dire pour faire avancer le futur père. En plus de cela, Laurent Bénégui use d'une très belle langue. Le rythme qu'il donne ne l'empêche pas de faire preuve de beauté et de délicatesse, notamment lorsqu'il décrit Louise et la relation très sensuelle qu'elle a avec Romain, mais aussi les éléments, souvent amenés avec de longues phrases même s'ils sont violents. L'écriture est très descriptive, les pages sur l'accouchement de Louise -et donc la naissance d'Alessia- sont écrites comme si l'on y était, elles sont absolument magnifiques.

    Enfin bref, je pourrais en faire des caisses, ajouter encore du formidable par ici ou du sensationnel par là, mais le mieux est que chacun se fasse sa propre opinion, ce serait dommage de se priver d'un tel beau moment de lecture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je connaissais Laurent Bénégui auteur de roman rocambolesque, je viens de découvrir Laurent Bénégui auteur de roman plus introspectif. Je dois avouer que dans ce rôle il est plutôt bon aussi !

    Romain va devenir père. Jusque là bonne nouvelle me direz-vous ! Mais 9 mois cela passe à une...
    Voir plus

    Je connaissais Laurent Bénégui auteur de roman rocambolesque, je viens de découvrir Laurent Bénégui auteur de roman plus introspectif. Je dois avouer que dans ce rôle il est plutôt bon aussi !

    Romain va devenir père. Jusque là bonne nouvelle me direz-vous ! Mais 9 mois cela passe à une vitesse, surtout pour un homme qui ne se sent pas près et qui n'est pas le père biologique. Mais il aime cette femme et a décidé de rester. Quand Louise se retrouve en salle d'accouchement, rien ne se passe comme il faut ! Dans cette salle de travail, elle se retrouve avec une autre femme. Romain va donc, non pas, suivre un accouchement mais deux. Le seconde femme est seule, son mari n'accepte pas d'avoir une quatrième fille et ne se présente pas. Romain se retrouve dans une position délicate mais ne peut refuser l'aide qu'on lui demande.

    - Mais c'est hyper prématuré.
    - ça va, deux semaines, y a aucun problème. Tu sais, à un moment, c'est le choix du bébé...
    - Et personne ne lui a dit, au bébé, que j'avais besoin de temps?
    - Tu as déjà eu huit mois et demi, répondit Louise avec douceur.
    Le regard de romain se riva aux éclats étincelants du sien et tandis qu'elle s'emparait de sa main pour la poser contre son ventre, il sentit la tristesse le submerger.Comment peut-on aimer une femme à ce point et pas l'enfant qu'elle porte? Souffrir si rapidement de son absence mais se sentir étranger à la vie qui s'est logé en elle?

    Deux bébés donc, un est en pleine forme et l'autre se bat déjà pour survivre. Romain va accomplir un parcours hors des sentiers battus afin de se sentir père. Une mort pour une vie ou tel un phénix, Romain doit renaître de ses cendres et faire le deuil d'un passé trop lourd pour lui afin d'avancer.

    Alors, il y a un petit quelque chose de notre Laurent Bénégui auteur de livre cocasse dans celui-ci. Il y a des situations imprévisibles. Une tempête incroyable, des personnages cabossés. Mais on se prend aussi a espérer que ce personnage de Romain s'éveille et trouve une certaine plénitude. Lui qui est toujours à la recherche de l'amour paternel.
    La plume de l'auteur est toujours autant efficace et on ne voit les pages défiler. Naissance d'un père est un bon roman qui parlera à beaucoup. On connait la difficulté de la naissance d'un enfant, la mère évolue autour de son nombril mais qu'en est il du futur père ?

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions