Naissance de l'intellectuel catholique

Couverture du livre « Naissance de l'intellectuel catholique » de Herve Serry aux éditions La Decouverte
  • Date de parution :
  • Editeur : La Decouverte
  • EAN : 9782707139856
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Au tournant des années 1910 s´affirme en France un «mouvement de renaissance littéraire catholique». Une multitude d´écrivains, parmi lesquels François Mauriac, Georges Bernanos et Paul Claudel décident de s´unir pour mettre leur oeuvre au service de la religion et former ainsi une armée... Voir plus

Au tournant des années 1910 s´affirme en France un «mouvement de renaissance littéraire catholique». Une multitude d´écrivains, parmi lesquels François Mauriac, Georges Bernanos et Paul Claudel décident de s´unir pour mettre leur oeuvre au service de la religion et former ainsi une armée catholique de la plume».C´est cette histoire de la naissance et de l´affirmation de l´intellectuel catholique dans la période 1880-1930 que Hervé Serry entreprend de restituer dans ce livre. Après avoir reconstitué les racines du mouvement à partir de la figure tutélaire de Chateaubriand et du Génie du christianisme, il montre comment, dans le contexte d´effervescence spirituelle qui caractérise la fin du siècle, des intellectuels laïcs s´engagent collectivement dans des polémiques littéraires sur la place du moralisme en littérature. Ce faisant, ces écrivains se heurtent à la fois au rejet du champ littéraire qui refuse de subordonner l´art à la morale religieuse, et aux pressions de la hiérarchie ecclésiastique, qui tente de limiter la liberté de création. Lorsqu´au début des années 1930 s´épuise le mouvement de renaissance, la condamnation de Charles Maurras prononcée par Rome en 1926 entraîne une redéfinition des enjeux et permet l´affirmation d´une parole critique au sein de l´institution. Il laisse la place à une figure de l´écrivain catholique désormais intégré dans la société intellectuelle française.À l´approche du centenaire de la loi de séparation de l´État et de l´Église votée en 1905, Hervé Serry propose une étude brillante et inédite de ces oubliés de la vie intellectuelle» et, plus précisément, des rapports qu´ils ont entretenus à l´institution ecclésiale. Ce faisant, il analyse les effets du processus de «privatisation» de la religion sur les intellectuels catholiques, la redéfinition des formes et des contenus de leurs engagements politiques et esthétiques jusqu´à la Seconde Guerre mondiale.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com