Naissance de l'écrivain ; sociologie de la littérature à l'âge classique

Couverture du livre « Naissance de l'écrivain ; sociologie de la littérature à l'âge classique » de Alain Viala aux éditions Minuit
  • Date de parution :
  • Editeur : Minuit
  • EAN : 9782707310255
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

La littérature n'est pas seulement jeu de formes ou libre exercice de l'imagination ; elle est aujourd'hui valeur sociale de premier plan. Aussi la réflexion critique doit-elle s'interroger sur l'histoire de cette valeur : l'âge classique représente à cet égard un moment décisif.
C'est alors... Voir plus

La littérature n'est pas seulement jeu de formes ou libre exercice de l'imagination ; elle est aujourd'hui valeur sociale de premier plan. Aussi la réflexion critique doit-elle s'interroger sur l'histoire de cette valeur : l'âge classique représente à cet égard un moment décisif.
C'est alors que l'espace littéraire s'est constitué en champ social. C'est alors qu'a pris forme le réseau de ses instances spécifiques : académies, mécénat d'État, droits des auteurs et censure, mais aussi salons littéraires, presse ... C'est alors qu'au sein d'un public plus nombreux et divers, la littérature est devenue objet d'échanges multipliés, tant dans l'ordre marchand que dans l'ordre symbolique. Et, avec une rapidité étonnante, l'École et les palmarès culturels ont consacré les novateurs de l'époque, en ont fait des « classiques » au sens strict du terme. L'art d'écrire est ainsi devenue une fonction sociale reconnue.
Statut ambigu cependant, lourd de tensions et de conflits entre les écrivains et les pouvoirs. Exemplaire des effets de prisme qui président aux relations entre le littéraire et le social, cette ambiguïté induit l'équivoque et la duplicité au coeur même des textes. Décapés des mythes du « Grand Siècle », les oeuvres illustres, comme les tragédies de Corneille ou les pamphlets de Pascal, mais aussi les ouvrages peu connus, comme les essais critiques de Guéret ou les mazarinades de Dubosc-Montandré, laissent voir dans leurs formes la marque de ces tensions.
La sociologie de la littérature classique ouvre ici la voie de la pragmatique des textes. Car l'imaginaire d'un écrivain c'est, aussi, l'image qu'il construit de lui-même au sein de l'espace littéraire, et son esthétique, la forme qu'il lui donne.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum