Mörk

Couverture du livre « Mörk » de Ragnar Jonasson aux éditions La Martiniere

3.6

5 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : La Martiniere
  • EAN : 9782732480442
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Quand le crime à l'anglaise rencontre les terres gelées de l'Islande.
Cluedo au pays des fjords...

À Siglufjördur, à l'approche de l'hiver, le soleil disparaît derrière les montagnes pour ne réapparaître que deux mois plus tard. Ce village perdu du nord de l'Islande plonge alors dans une... Voir plus

Quand le crime à l'anglaise rencontre les terres gelées de l'Islande.
Cluedo au pays des fjords...

À Siglufjördur, à l'approche de l'hiver, le soleil disparaît derrière les montagnes pour ne réapparaître que deux mois plus tard. Ce village perdu du nord de l'Islande plonge alors dans une obscurité totale...
Le jeune policier Ari Thór veille sur la petite communauté sans histoires. Mais son collègue, l'inspecteur Herjólfur, est assassiné alors qu'il enquêtait aux abords d'une vieille maison abandonnée. L'illusion d'innocence tombe. Tous les habitants n'avaient-ils pas, au fond, une bonne raison de semer le chaos ? Elín, qui fuit un passé violent. Gunnar, maire du village, qui cache d'étranges secrets... Pour reconstituer le puzzle, il faudra aussi écouter cette voix qui murmure, enfermée derrière les cloisons d'un hôpital psychiatrique, et qui tient peut-être la clé de l'énigme.

C'est l'agent d'Henning Mankell qui a découvert Ragnar Jónasson et vendu les droits de ses livres dans quinze pays. Né à Reykjavik, Jónasson a traduit plusieurs des romans d'Agatha Christie en islandais, avant d'écrire ses propres enquêtes. Sa famille est originaire de Siglufjördur. Mörk a été élu « Meilleur polar de l'année 2016 » selon le SundayExpress et le Daily Express, et a reçu le Dead Good Reader Award en Angleterre.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.15

    Dans une petite ville calme d'Islande, à Siglufjördur, où il ne passe jamais rien, l'impensable se produit : un policier est grièvement agressé!
    Son coéquipier, Ari Thor est sur l'enquête et pour l'accompagner, son ancien collègue, un vieux briscard reprend du service pour cette occasion. Le crime a eu lieu dans une maison abandonnée, connue pour être un lieu de deal.
    Ari Thor ne connaissait pas vraiment le blessé et n'a aucune idée de ce que son collègue faisait dans ce lieu alors que lui-même aurait dû être de garde s'il n'avait pas été malade!
    L'enquête le dirige vers les dealers notoires, puis dans le milieu politique de la ville dont le maire et son adjointe sont sur la sellette. L'endroit lugubre même où a eu lieu l'agression, théâtre d'une mort suspecte par le passé pose de multiples interrogations.
    Ari Thor est un jeune flic et jeune papa d'un bébé, dont le couple est fragilisé, il vient à peine d'arriver dans cette ville, ne fait pas encore partie intégrante de la population où tout le monde se connait. Il est pleins d'interrogations à la fois sur son couple, sur sa vie, sur sa future promotion si son collègue meurt...
    J'apprécie son personnage et le duo qu'il forme avec Tomas, son opposé, le vieux flic aux méthodes différentes. Chaque personnage a sa petite histoire qui lui est propre. Ce roman se passe dans l'obscurité de la ville, tel un huit -clos où tout le monde se connait, où l'on ne ferme pas les portes à clés...
    Entre différents chapitres, il y a des pages d'un journal intime écrit par un patient dont on ne comprend la signification que sur la fin de l'histoire. Le suspense est maintenu quasiment jusqu'à la fin du roman. L'histoire n'est pas menée tambour battant mais au rythme du pays.
    J'ai aimé le personnage de Ari Thor, le suspens, le déroulement de l'histoire et de l'enquête et j'ai été dérangé par le journal intime dont je n'ai compris que le sens vers la fin. Je découvre cet auteur que je ne connaissais pas et son pays, l'Islande. J'ai apprécié cette lecture que j'ai lu d'une traite et le rebondissement de l'enquête même si le rythme est lent. Ce n'est quand même pas un coup de coeur.

  • 0.2

    Mörk est le deuxième roman de Ragnar Jonasson. Avec un nom de roman signifiant « limite » en islandais, vous ne pouvez que deviner que l’histoire se passe en Islande, un endroit du globe où le soleil disparaît totalement de novembre à février. Dans la petite ville de Siglufjördur située au nord du pays, tout le monde se connaît. Le décor ainsi planté, les personnages peuvent évoluer.

    Pour ceux qui comme moi découvrent Jonasson, ce deuxième volet est indépendant de son premier roman Snjor puisque l’auteur a la délicatesse de n’avoir fait aucune allusion à la première histoire, il a seulement repris les personnages. Mais quels personnages !

    Ari Thor enquête sur l’agression de son supérieur Herjolfur qui s’est fait tirer dessus à bout portant dans une maison abandonnée en plein milieu de la nuit. Les éléments de départ sont maigres et toutes les pistes sont à prendre en compte tant Ari Thor ne connaissait pas du tout la vie de son collègue… mais ce n’est pas sans compter l’aide de Tomas son ancien collègue parti à Reykjavik et dépêché sur place le temps de résoudre l’enquête. Le suspense est intense et les vicissitudes policières font même un détour jusqu’à l’asile psychiatrique…

    Avec son style très agréable à lire, l’auteur islandais mène bien la danse et donne le ton juste pour rendre l’intrigue prenante et l’ambiance pesante dans une atmosphère lourde dans le pittoresque presque Grand Nord… Le dénouement amené tout en subtilité, je suis belle et bien conquise d’avoir voyagé dans le fort fort lointain froid… polar / polaire !

  • 0.2

    Un bon polar islandais comme on les aime !

    Nous sommes à Siglufjördur, et si l’on en croit la carte qui ouvre le roman, il s’agit de l’une des villes islandaises les plus septentrionales. L’hiver approche : le vent se lève, le froid et la neige reviennent ; comme un piège qui se referme sur Ari Thor, le jeune enquêteur chargé de résoudre le mystère de l’agression par arme à feu de son collègue, l’inspecteur Herjólfur.

    L’Islande a la réputation d’être le pays le plus sûr auu monde, un pays où il fait bon vivre malgré la rudesse du climat, un pays où les flics ne se font pas tirer dessus lorsqu’ils sont en service. N’est-ce pas surprenant que les rayons des librairies sont couverts de si nombreux polars islandais ? Ragnar Jonasson, comme ses compatriotes, égratigne un peu l’image d’épinal de l’Islande, quand il écrit ces phrases qui résument parfaitement le ton du roman : « L’Islande, un pays paisible, sans violence ? Conneries ! C’est sûr en surface tout à l’air tranquille, aimable, mais derrière les portes closes, c’est un secret embarrassant que l’on cache. »

    Si j’ai aimé Mörk, c’est plus pour l’ambiance que l’auteur instille au fil des pages, que pour le récit de l’enquête policière. Ce livre est un voyage dans le Nord de l’Islande et son climat peu engageant. On s’identifie à Ari Thor, quand il dit qu’il préfèrerait être bien au chaud dans son foyer - auprès de sa femme et de son tout jeune fils - plutôt qu’être dehors à poser des questions dont il sait que les réponses seront « dérangeantes » pour lui et la communauté de Siglufjördur. D’ailleurs, c’est le mot « dérangeant » qui ouvre le premier chapitre et c’est le mot adéquat pour décrire le sentiment que fait naître la lecture de certains passages du livre.

    L’auteur distille des indices tout au long du texte, il ne nous balade pas de piste en piste. Le lecteur a toutes les clés en main pour éclaircir le mystère. On comprend, en même temps que l’enquêteur, quelle est cette vérité qui se cache derrière les portes closes. Ari Thor n’est pas Hercule Poirot ; il est bien plus réaliste, lui n’est pas infaillible et cela le rend attachant.

    En bref, Mörk m’a semblé être plus une découverte de l’Islande profonde qu’une enquête policière menée sur les chapeaux de roues par un policier omniscient. Et ça, j’apprécie !

  • 0.2

    Cette seconde enquête du policier Ari Thór nous plonge une nouvelle fois en Islande. Une ambiance nordique un peu moins affirmée que dans le premier tome, mais toutefois bien présente.
    L'auteur met l'accent sur la psychologie de ses personnages qui, une fois de plus, détiennent certains secrets que l'on ne soupçonne pas.
    Une voix murmurée nous interpelle régulièrement sous la forme d'extraits d'un carnet de notes. Elle constitue un rebondissement de taille lorsque son identité est révélée. Une construction efficace, puisque tout au long de la lecture, on s'interroge, on se demande qui se cache derrière ces lignes, sans se douter de la vérité. Lorsqu'elle éclate enfin, difficile de ne pas poursuivre jusqu'aux dernières pages afin de connaître le dénouement.
    Une histoire habilement menée, de sorte que le lecteur captivé ne puisse ainsi rien deviner de son issue.

    Une atmosphère pesante, des personnages convaincants et une intrigue solide font de ce polar islandais une réussite.


    http://www.faimdelire.com/2017/04/mork-ragnar-jonasson.html

  • 0.15

    J'avais lu le premier roman de l'auteur,Snjór et je n'avais pas été enthousiaste. Celui-ci me semble être de la même veine mais avec tout de même un peu plus de réussite concernant le suspense. L'auteur utilise la double temporalité et l'insertion d'un carnet dont on ne connaît pas l'auteur. Je l'ai trouvé lent, ce qui n'est pas toujours pour me déplaire quand il y a une réelle ambiance mais je ne trouve pas que ce soit vraiment le cas ici. Ceux qui avait aimé Snjór trouveront ce roman à leur goût. Il a d'ailleurs a été élu « Meilleur polar de l’année 2016 » selon le SundayExpress et le Daily Express, et a reçu le Dead Good Reader Award en Angleterre.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Snjor Ragnar Jonasson POINTS

4.111111111

Voir tous les livres de Ragnar Jonasson

Autres éditions

Mörk Ragnar Jonasson LA MARTINIERE

3.6

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com