Modes du XIXe siècle : les romantiques

Couverture du livre « Modes du XIXe siècle : les romantiques » de Collectif aux éditions Falbalas
  • Date de parution :
  • Editeur : Falbalas
  • EAN : 9782918579090
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Au travers d'une soixantaine d'illustrations en couleurs et des textes concis cet ouvrage offre une vision très vivante et didactique des modes romantiques qui ont marqué le deuxième quart du XIXe siècle.
Evanescentes, les femmes étranglent leur buste et leur taille dans des corsets les... Voir plus

Au travers d'une soixantaine d'illustrations en couleurs et des textes concis cet ouvrage offre une vision très vivante et didactique des modes romantiques qui ont marqué le deuxième quart du XIXe siècle.
Evanescentes, les femmes étranglent leur buste et leur taille dans des corsets les condamnant à se sousalimenter et à terme, à s'évanouir. Qu'importe ! Chateaubriand, Goethe, Gérard de Nerval, Alfred de Musset et tant d'autres auteurs romantiques, ne les incitent-ils pas à devenir de purs esprits ?
La silhouette est inspirée des modes de la Renaissance : qu'il s'agisse du volume des manches, baptisées « à gigot », de la ligne conique de la jupe grâce à un nouveau type de sous-vêtement appelé « jupon en crinoline » ou encore de la coiffure très structurée dont la hauteur lui vaut le nom amusant de « girafe ». L'Orient, source d'inspiration constante depuis l'Antiquité, s'impose par le biais d'accessoires tels que les shalls et leurs motifs de palmettes. Les femmes s'en drapent dans une gestuelle délicate et langoureuse, voire désespérée. En matière de modes masculines, le rejet des contingences matérielles et triviales cohabite avec une coquetterie inouïe. La rigueur de la coupe ainsi que le noir et le blanc et, plus généralement, l'austérité des couleurs s'installent durablement sous l'impulsion du style tailleur anglais et l'influence grandissante de la bourgeoisie. Dans le même temps, apparaît le dandysme, une attitude accordant une attention extrême à l'apparence. Beau Brummel en est l'une des principales icônes.
La silhouette connait un profond renouveau : le pantalon, encore récent dans la garde-robe masculine, y occupe une place prépondérante et le bas de ses jambes ne se cache plus dans les bottes. Les bases de l'habillement masculin sont posées et perdureront bien au-delà de leur époque.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions