Moderato cantabile

Couverture du livre « Moderato cantabile » de Marguerite Duras aux éditions Minuit
  • Date de parution :
  • Editeur : Minuit
  • EAN : 9782707303394
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

« Qu'est-ce que ça veut dire, moderato cantabile ?
- Je ne sais pas. » Une leçon de piano, un enfant obstiné, une mère aimante, pas de plus simple expression de la vie tranquille d'une ville de province. Mais un cri soudain vient déchirer la trame, révélant sous la retenue de ce récit... Voir plus

« Qu'est-ce que ça veut dire, moderato cantabile ?
- Je ne sais pas. » Une leçon de piano, un enfant obstiné, une mère aimante, pas de plus simple expression de la vie tranquille d'une ville de province. Mais un cri soudain vient déchirer la trame, révélant sous la retenue de ce récit d'apparence classique une tension qui va croissant dans le silence jusqu'au paroxysme final.
« Quand même, dit Anne Desbardes, tu pourrais t'en souvenir une fois pour toutes. Moderato, ça veut dire modéré, et cantabile, ça veut dire chantant, c'est facile. »

Donner votre avis

Les derniers avis

  • C’est en faisant du rangement dans ma plus grande bibliothèque que j’ai retrouvé ce petit ouvrage de Marguerite Duras : « Moderato Cantabile », publié en 1958 et qui a été adapté au cinéma. Je l’ai relu rapidement pour en faire une petite critique malgré qu’il ait été, depuis ce temps, largement...
    Voir plus

    C’est en faisant du rangement dans ma plus grande bibliothèque que j’ai retrouvé ce petit ouvrage de Marguerite Duras : « Moderato Cantabile », publié en 1958 et qui a été adapté au cinéma. Je l’ai relu rapidement pour en faire une petite critique malgré qu’il ait été, depuis ce temps, largement apprécié et chroniqué. Mais tant pis, je tenais à le faire moi aussi.

    L’histoire commence ainsi :
    « - Veux-tu lire ce qu’il y a d’écrit au-dessus de ta partition ? Demanda la dame.
    - Moderato cantabile, dit l’enfant. (…)
    - Et qu’est-ce que ça veut dire, moderato cantabile ?
    - Je sais pas ». (page 9).

    Et voilà un petit garçon, très têtu, qui refuse, d’une part de répondre à cette question tant de fois posée dont il connaît la réponse, d’autre part, de jouer la sonatine de Diabelli. Ceci au grand dam de la personne engagée pour lui donner, une fois par semaine, des leçons de piano, sous les yeux attendris de sa mère.

    Tout d’un coup, un cri éclate dans la rue : on vient d’assassiner une femme.

    Nous allons avoir comme personnages principaux :
    * L’enfant : un garçonnet blondinet, solitaire, qui adore les bateaux, qui aime sa mère, doué pour le piano mais qui refuse d’en jouer, prétendant qu’il n’aime pas ça.
    * La mère : Anne Desbaresdes, héroïne de ce livre, qui aime son fils dans son entêtement et qui en rit même mais ne sait pas comment s’y prendre pour vaincre l’obstination de celui-ci.
    * La professeur de piano : Mlle Giraud, revêche et antipathique avec la mère, très sévère avec l’enfant. 
    * Chauvin : qui va devenir l’ami d’Anne rencontrée dans un café.
    * On peut aussi parler de la patronne de ce café, car elle se montre curieuse et aussi complice des rencontres de Chauvin et d’Anne en leur servant jusqu’à plus soif du vin. Il faut dire que ces deux-là n’arrêtent plus de se voir et de boire pendant qu’Anne ne cesse de poser des questions sur le meurtre.
    Il s’agit donc surtout de ces rendez-vous, entrecoupés par les leçons de piano qui représentent pour l’enfant une corvée dont il se passerait bien.

    Si vous pensez que j’ai raconté l’histoire, pas du tout, je n’ai indiqué que la trame car il y règne une forme de tension et de nombreux non-dits, à découvrir.
    Pourquoi Chauvin verse-t-il du vin sans cesse à Anne qui s’enivre à en être malade ? Comment va réagir Anne devant le désir qui s’éveille en elle ? Est-ce que l’enfant va finir par enfin jouer ce qu’on lui demande et comment va-t-il réagir devant l’attirance de ces deux êtres ?

    Les questions sont nombreuses ; le cheminement de l’histoire se fait lentement mais de façon rythmée justement par les leçons de musique et les envolées de notes lorsque l’enfant joue.

    Ce qui apparaît comme un grand scandale silencieux autour d’Anne et de Chauvin, va trouver une conclusion, à la fin du livre, d’une façon toute simple, par de simples mots (à lire).
    Marguerite Duras a bien décrit la sensualité qui se dégage de son œuvre, la complicité entre la mère et l’enfant, la relation ambiguë se nouant entre l’homme et la femme.
    Ce fut un grand plaisir de relire cet ouvrage de cette écrivaine née en Indochine – dramaturge – scénariste et réalisatrice, dont j’avais déjà apprécié, entre autres : « L’Amant » (Prix Goncourt en 1984) , « Hiroshima mon amour », « Un barrage contre le Pacifique »… pour ne citer que ceux-ci.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une ambiance surréaliste dans un décor très précis
    un enfant qui apprend le piano à contrecoeur
    une femme assassinée dans un café
    la mère de l’enfant, étrange, étrangère à sa vie, désorientée
    un homme mystérieux
    Un texte tout en poésie.
    C’est beau, c’est très beau.
    C’est...
    Voir plus

    Une ambiance surréaliste dans un décor très précis
    un enfant qui apprend le piano à contrecoeur
    une femme assassinée dans un café
    la mère de l’enfant, étrange, étrangère à sa vie, désorientée
    un homme mystérieux
    Un texte tout en poésie.
    C’est beau, c’est très beau.
    C’est troublant et envoûtant
    C’est comme une chanson triste, comme une longue plainte
    Paradoxe d’un texte écrit d’une manière froide et détachée d’où émergent émotion et sensibilité.
    Musical comme la sonatine de Diabelli, je relirai ce livre avec délectation

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ecriture minimaliste mais tellement sensible, les mots justes toujours avec Marguerite Duras. J'aime celui-là en particulier ainsi que "La douleur", magnifique !

    Ecriture minimaliste mais tellement sensible, les mots justes toujours avec Marguerite Duras. J'aime celui-là en particulier ainsi que "La douleur", magnifique !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions