Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Miroir de nos peines

Couverture du livre « Miroir de nos peines » de Pierre Lemaitre aux éditions Albin Michel
Résumé:

Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu'elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d'une période sans équivalent dans l'histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant... Voir plus

Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu'elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d'une période sans équivalent dans l'histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches... Et quelques hommes de bonne volonté.
Il fallait toute la verve et la générosité d'un chroniqueur hors pair des passions françaises pour saisir la grandeur et la décadence d'un peuple broyé par les circonstances.
Secret de famille, grands personnages, puissance du récit, rebondissements, burlesque et tragique... Le talent de Pierre Lemaitre, prix Goncourt pour Au revoir là-haut, est ici à son sommet.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (38)

  • Un peu déçu par le précédent livre(Couleurs de l'incendie), je ne savais à quoi m'attendre avec ce 3ème volet. Et ... j'ai retrouvé toute la verve de Pierre Lemaitre d'"Au revoir là-haut" ! Des personnages toujours aussi attachants. Un délice lu d'une traite !

    Un peu déçu par le précédent livre(Couleurs de l'incendie), je ne savais à quoi m'attendre avec ce 3ème volet. Et ... j'ai retrouvé toute la verve de Pierre Lemaitre d'"Au revoir là-haut" ! Des personnages toujours aussi attachants. Un délice lu d'une traite !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • A déguster sans modération. Merci Pierre Le maitre

    A déguster sans modération. Merci Pierre Le maitre

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Déception...Cela va à l'encontre de beaucoup de critiques très élogieuses sur ce roman mais je n'ai pas été séduite par "Miroir de nos peines"! Est-ce parce que j'attendais beaucoup (trop?) de ce troisième tome ou parce qu'il clôt une trilogie commencée sur les chapeaux de roues? D'ailleurs, je...
    Voir plus

    Déception...Cela va à l'encontre de beaucoup de critiques très élogieuses sur ce roman mais je n'ai pas été séduite par "Miroir de nos peines"! Est-ce parce que j'attendais beaucoup (trop?) de ce troisième tome ou parce qu'il clôt une trilogie commencée sur les chapeaux de roues? D'ailleurs, je ne trouve pas qu'il s'agisse vraiment d'une trilogie...Toujours est-il que j'ai peiné à le terminer alors que j'avais dévoré les deux premiers !
    Certes, Pierre Lemaitre est un conteur hors pair et son écriture toujours aussi fluide et belle. le cadre historique, l'exode de 1940, est très fouillé et magnifiquement documenté. Mais je m'attendais à une suite, ou du moins une certaine continuité avec "Couleurs de l'incendie" et cela n'en est pas vraiment une. La scène du début est prometteuse et l'on imagine un destin très romanesque pour le personnage de Louise. Mais il m'a manqué une intrigue bien ficelée comme dans les deux premiers tomes. J'ai eu l'impression de lire une histoire décousue et en même temps cousue de fil blanc! le récit choral que j'affectionne habituellement m'a dérangée cette fois-ci parce qu'il casse le rythme de l'histoire et rend certains passages un peu longuets... Bref, ce ne sera pas le coup de cœur escompté en ce début d'année même si cela reste un roman de qualité

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J’ai beaucoup aimé mais j’avais été plus happée par le précédent « Couleurs de l’incendie ».
    Sinon, rien à dire sur l’écriture, toujours très fluide. Pas de doute, Pierre Lemaitre est un Grand!

    J’ai beaucoup aimé mais j’avais été plus happée par le précédent « Couleurs de l’incendie ».
    Sinon, rien à dire sur l’écriture, toujours très fluide. Pas de doute, Pierre Lemaitre est un Grand!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • un peu déçu car moins ce roman est moins poignant que les deux prédécesseurs .. mais agréable à lire quand même.

    un peu déçu car moins ce roman est moins poignant que les deux prédécesseurs .. mais agréable à lire quand même.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Encore un coup de maître, bravo ! Miroir de nos peines s’est révélé aussi addictif que Couleurs de l’incendie et Au revoir là-haut. J’ai beaucoup aimé le parti pris de développer une intrigue autour d’évènements en marge de l’histoire.

    Dans ce dernier tome on se situe donc au tout début de la...
    Voir plus

    Encore un coup de maître, bravo ! Miroir de nos peines s’est révélé aussi addictif que Couleurs de l’incendie et Au revoir là-haut. J’ai beaucoup aimé le parti pris de développer une intrigue autour d’évènements en marge de l’histoire.

    Dans ce dernier tome on se situe donc au tout début de la Seconde guerre mondiale, en pleine campagne de désinformation française et au début de la débâcle. On partage à la fois le quotidien de civils comme Louise et Monsieur Jules, de soldats avec Gabriel et Raoul Landrade et de membres de la police française avec le personnage de Fernand. A ces personnages vient se greffer un caméléon qui va tour à tour épouser plusieurs casquettes au gré de ses impostures, Désiré.

    J’ai été assez surprise que Pierre Lemaître choisisse le personnage de Louise, cette petite fille qui partageait le quotidien d’Albert et Edouard dans Au Revoir Là Haut mais cela n’a aucunement gâché mon plaisir. Pierre Lemaître réussit ainsi avec brio à stimuler le lecteur sans sombrer dans la facilité ni risquer l’écueil de nous lasser. On sent à travers la lecture de ce roman l’effort de recherche et de documentation sur des épisodes historiques peu connus du grand public, ce qui offre toute sa richesse au roman car, en plus de créer des histoires qui viennent s’entremêler, l’auteur nous fait découvrir des épisodes peu connus de cette tristement célèbre période de notre histoire collective.

    Pour résumer, j’ai été (comme à chaque fois maintenant) littéralement conquise par ce roman un peu moins noir que les précédents mais tout aussi riche et haletant que ces deux prédécesseurs. J’en conseillerais forcément la lecture, aux amoureux de l’Histoire tout d’abord et à tout lecteur friand d’émotions car ce roman n’en manque pas. Pour moi, Pierre Lemaître fait partie des incontournables, de ces auteurs qui jamais ne déçoivent mais qui parviennent à se renouveler et à nous étonner sans arrêt.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Encore une fois, Pierre Lemaître nous prouve ses talents de conteurs dans ce superbe roman. Il arrive, comme personne à mettre en scène des héros attachants, pris dans leur destin et dans les circonstances tragiques de leur époque, avec un art cinématographique qui les rend inoubliables.

    Dans...
    Voir plus

    Encore une fois, Pierre Lemaître nous prouve ses talents de conteurs dans ce superbe roman. Il arrive, comme personne à mettre en scène des héros attachants, pris dans leur destin et dans les circonstances tragiques de leur époque, avec un art cinématographique qui les rend inoubliables.

    Dans ce troisième volet de l’aventure commencée avec « Au-revoir là-haut », nous retrouvons Louise, la petite fille qui avait noué une amitié avec Edouard, âgée de 30 ans, en avril 1940. Elle court nue dans la rue, couverte de sang. Pour comprendre ce drame, elle va devoir se plonger dans son passé, mais aussi dans la folie de la Seconde Guerre mondiale, où la France, prise de panique face à l’invasion allemande, sombre dans le chaos, révélant le pire et le meilleur chez les hommes.

    L’auteur nous offre une intrigue savoureuse, qui mêle habilement le comique et le tragique. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures des différents personnages, Louise, l’institutrice broyée par un passé qui la rattrape, Désiré le caméléon, Fernand le garde mobile, Gabriel et Raoul les soldats… On retrouve les ingrédients qui ont fait le succès des deux premiers volets de la trilogie : secrets de famille, rebondissements, aventures burlesques et tragiques, dans cette version romancée de l’invasion de la France par les Allemands.

    Une fin digne de ce nom pour une grande trilogie.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un régal!Un roman historique "romanesque" qui en 1940,nous entraîne dans le sillage de Gabriel,Désiré,Raoul et la délicieuse Louise.Addictif,écrit(j'ai envie de dire comme d'habitude)avec maestria ,ce roman soucieux du détail historique,nous plonge dans le quotidien des franchouillards,les...
    Voir plus

    Un régal!Un roman historique "romanesque" qui en 1940,nous entraîne dans le sillage de Gabriel,Désiré,Raoul et la délicieuse Louise.Addictif,écrit(j'ai envie de dire comme d'habitude)avec maestria ,ce roman soucieux du détail historique,nous plonge dans le quotidien des franchouillards,les secrets familiaux,la lâcheté de certains ou l'héroïsme aveugle d'autres.Des personnages féminins,lumineux,courageux comme Alice ,attachants comme Louise mais ne point trop en dire...
    Que ce soit dans les polars ou ce dernier volet de cette trilogie(chaque volume peut se lire indépendamment ),j'apprécie tout particulièrement la plume affûtée de l'auteur.
    L'emploi de termes peu usités me régale,le dictionnaire est alors bienvenu:il appert,dépouilles optimes,résipiscence...
    531 pages de pur bonheur livresque!!!!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (1)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.