Mikado d'enfance

Couverture du livre « Mikado d'enfance » de Gilles Rozier aux éditions L'antilope
  • Date de parution :
  • Editeur : L'antilope
  • EAN : 9791095360964
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Quarante ans après les faits, le narrateur revient sur un épisode traumatisant de son enfance : l'exclusion de son collège, pour avoir adressé, avec deux camarades, une lettre antisémite à son professeur d'anglais.
Quelques années plus tard, le narrateur, fils d'une mère juive et d'un père... Voir plus

Quarante ans après les faits, le narrateur revient sur un épisode traumatisant de son enfance : l'exclusion de son collège, pour avoir adressé, avec deux camarades, une lettre antisémite à son professeur d'anglais.
Quelques années plus tard, le narrateur, fils d'une mère juive et d'un père catholique, deviendra spécialiste de culture juive. Que s'est-il passé entre ces deux moments de son histoire ?
Le narrateur tente de décortiquer l'imbrication des conflits politiques des années 1970 et des malaises familiaux. Il retrouve cette question tragique que sa mère a posée devant le conseil de discipline : « Comment voulez-vous que mon fils soit antisémite alors que mon père est mort à Auschwitz ? » Gilles Rozier continue de creuser l'indentité juive et ses enjeux, au plus profond de l'intime.

Donner votre avis

Avis(3)

  • Avis 80 premières pages - explorateurs de la rentrée littéraire 2019
    La réception d’une lettre est l’élément déclencheur qui fait remonter à la surface le souvenir lourd et pénible d’un épisode de l’enfance du narrateur.
    1975, Gilles est au collège. Pour se faire bien voir de ses pairs, se...
    Voir plus

    Avis 80 premières pages - explorateurs de la rentrée littéraire 2019
    La réception d’une lettre est l’élément déclencheur qui fait remonter à la surface le souvenir lourd et pénible d’un épisode de l’enfance du narrateur.
    1975, Gilles est au collège. Pour se faire bien voir de ses pairs, se faire accepter, il se retrouve plongé au cœur d’une affaire d’antisémitisme.

    A ce stade de la lecture, on comprend qu’au-delà de l’événement proprement dit, c’est aussi toute l’histoire familiale qui se retrouve au cœur du récit. Car la mère du narrateur est juive. Son père est mort en déportation et sa sœur est revenue des camps.

    Pour le moment, les faits sont posés. On ne sait pas encore quels seront les impacts sur Gilles, sa famille et la suite de sa vie.

    J’aime l’atmosphère des années 70 que Gilles Rozier a réussi à retranscrire avec fidélité. Les rapports avec ses parents qui sont décrits comme plutôt froids sans sentiments d’amour. Sa façon de se décrire sans concession mais malgré tout avec beaucoup de tendresse pour l’enfant en quête de reconnaissance qu’il était.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Explorateurs de la rentrée littéraire 2019 : Avis page 100

    Excellent élève au collège des Mattons à Vizille, Gilles est accusé de complicité dans l’envoi d’une lettre à caractère antisémite à l’égard de son professeur d’anglais. Il lui faudra vivre des années avec cet épisode douloureux dans...
    Voir plus

    Explorateurs de la rentrée littéraire 2019 : Avis page 100

    Excellent élève au collège des Mattons à Vizille, Gilles est accusé de complicité dans l’envoi d’une lettre à caractère antisémite à l’égard de son professeur d’anglais. Il lui faudra vivre des années avec cet épisode douloureux dans un recoin de sa mémoire. Une mémoire d’où les souvenirs ont du mal à s’extirper, une mémoire telle l’«embrouillamini» d’un jeu de mikado. Pourtant quarante ans plus tard un simple message surgit et c’est le passé de Gilles qui refait surface.

    Au fil de ces 100 premières pages, ce récit introspectif permet au narrateur de revisiter son enfance, son adolescence. Il met ainsi à jour son histoire familiale avec ses zones d’ombre, ses non-dits et ses secrets. Une histoire familiale en regard d’une réalité sociale, il est fils d’ingénieur, directeur d’usine dans les années 70. Un peu différent aussi, « filliste » comme dit son frère, toujours une pointe de tristesse dans le regard et très envie de plaire et d’être accepté par les autres.

    Dès le départ le récit intrigue et captive. Dans cette plongée intime au cœur des souvenirs, le narrateur et l’auteur semblent ne faire qu’un.

    Et au moment de cette centième page, juste une envie, poursuivre la lecture, aller plus loin, suivre Gilles et sa famille …

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Explorateurs de la rentrée littéraire 2019 : avis de la page 100 :
    Au milieu des années 1970, Gilles, le narrateur, jeune élève au collège des Mattons à Vizille, est un brillant élève ; quarante ans plus tard, alors qu’il est devenu spécialiste de culture juive, un message électronique reçu...
    Voir plus

    Explorateurs de la rentrée littéraire 2019 : avis de la page 100 :
    Au milieu des années 1970, Gilles, le narrateur, jeune élève au collège des Mattons à Vizille, est un brillant élève ; quarante ans plus tard, alors qu’il est devenu spécialiste de culture juive, un message électronique reçu lors d’un colloque va l’obliger à convoquer ses souvenirs pour revenir sur un épisode s’étant déroulé lorsqu’il était en classe de cinquième.
    Je suis entrée dans le roman dès le début, celui-ci se déroulant dans une région proche de chez moi. Les faits dont il est question s’étant passés dans les 1970, c’est avec plaisir que je m’y retrouve.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions