Mémoire des sols

Couverture du livre « Mémoire des sols » de Simon Pomel aux éditions Pu De Bordeaux
Résumé:

Ce livre est novateur, il est la première synthèse qui donne des clés pour interpréter les sols comme enregistreur du passé. L'auteur a ainsi pu reconstituer les pratiques agricoles des tribus vivant sur les flancs du Kilimandjaro.

Les sols ont souvent été définis pour leurs propriétés... Voir plus

Ce livre est novateur, il est la première synthèse qui donne des clés pour interpréter les sols comme enregistreur du passé. L'auteur a ainsi pu reconstituer les pratiques agricoles des tribus vivant sur les flancs du Kilimandjaro.

Les sols ont souvent été définis pour leurs propriétés lithologiques ou agronomiques et rarement comme des enregistreurs du milieu. Or, ils sont des interfaces des interactions des milieux et des societés.

Ils enregistrent des informations d'ordre lithologique, végétal et climatique et les effets des actions anthropiques. Leurs capacites de mémoire dépendent de la vitesse d'enregistrement, via les horizons organiques ou argileux. Les sols enregistrent les stabilités et les déstabilisations du milieu et sont donc des « boîtes noires » particulièrement intéressantes à étudier. Leurs horizons sont autant de compartiments mémoriels qui stockent des informations. Les sols sont également organisés en mosaiques et sont des archives spatio-temporelles très utiles pour reconstruire les paléo-environnements.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com