Même les stars aiment les sardines à l'huile

Couverture du livre « Même les stars aiment les sardines à l'huile » de Maia Brami aux éditions La Martiniere Jeunesse
  • Nombre de pages : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : (non disponible)
  • Thème : Littérature Anglo-Saxonne
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Un titre qui interpelle et qui laisse présager quelques choses de léger et c’est tout à fait ce que je voulais pour faire une petite pause. C’est très sympa à lire et surprenant pour qui a lu les livres adultes de l’auteur, ce qui est mon cas. J’aime beaucoup l’auteur et elle est efficace aussi...
    Voir plus

    Un titre qui interpelle et qui laisse présager quelques choses de léger et c’est tout à fait ce que je voulais pour faire une petite pause. C’est très sympa à lire et surprenant pour qui a lu les livres adultes de l’auteur, ce qui est mon cas. J’aime beaucoup l’auteur et elle est efficace aussi le roman jeunesse.

    Je trouve assez sympa les quizz un peu partout dans le livre, je sais que les adolescentes en sont friandes et c’est très original. Je pense que les ados adoreront les aventures de Douce au sein d’une rédaction où elle rencontrera sa star préférée, elles vont pouvoir s’identifier. Il y a de plus, énormément d’humour, idéal pour une lecture détente. Ce qu’il y a d’intéressant aussi c’est que les personnages sont tout à fait des personnages que les ados pourraient connaître et auxquels ils pourraient s’identifier sans problème. C’est un roman court et qui se lit très rapidement.

    Je me suis laissée aller à m’inquiéter pour l’héroïne et son sort et j’ai été emportée par sa bonne humeur et sa joie de vivre.

    VERDICT

    Convient parfaitement à des ados entre 12 et 14 ans, les filles adoreront. Un livre léger et gai.

    https://revezlivres.wordpress.com/2015/10/06/meme-les-stars-aiment-les-sardines-a-lhuile-brami-maia/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je remercie Maïa Brami pour l’envoi de son livre !

    J’ai donc reçu ce livre grâce à l’auteure, et je vous avoue que je n’en avais pas entendu parler, mais que le résumé m’a tout de suite attirée ! Déjà, rien que le titre nous charme, non ? Même les stars aiment les sardines à...
    Voir plus

    Je remercie Maïa Brami pour l’envoi de son livre !

    J’ai donc reçu ce livre grâce à l’auteure, et je vous avoue que je n’en avais pas entendu parler, mais que le résumé m’a tout de suite attirée ! Déjà, rien que le titre nous charme, non ? Même les stars aiment les sardines à l’huile, un titre accrocheur et révélateur du roman !

    Je me suis donc plongée dans ce livre avec plaisir. Ça m’avait tout l’air d’une lecture sympathique et fraîche – ce qu’est ce livre !
    Ce qui m’a tout de suite frappée, c’est la plume de l’auteure. Sa plume est jeune, fraîche, dynamique, franche ! Elle m’a tout de suite plu. Sans prétention, toute simple mais fluide !

    On fait donc la connaissance de Douce Blanc – drôle de nom me direz-vous. On s’y habitue, ne vous inquiétez pas !!
    Pendant les grandes vacances, elle part faire un stage à Bella, un magazine où une amie de sa mère travaille en tant que rédac-chef. Lorsqu’elle arrive, on lui confie une lourde tâche : faire des psycho-test. Vous savez, ces tests où on doit compter notre nombre de bonnes réponses pour au final arriver à une analyse de notre personnalité ? ;) Eh bien notre chère Douce est chargée de cette rubrique, bien qu’elle n’en ait jamais créé de sa vie !
    Un jour, à la rédaction, elle croise par le plus heureux des hasards son idole, Amira, une chanteuse ! S’ensuit alors une suite d’aventures…

    Tout d’abord, je dois féliciter l’auteure pour l’idée : elle est très bonne et m’a tout de suite attirée ! Qui ne rêve pas de rencontrer son idole, sérieusement ? Bon, certaines idoles sont moins accessibles que d’autres, à partir du moment où elles vivent sur un autre continent… ^^’

    Le monde du journalisme est un monde qui m’intrigue bien, et j’ai pu en découvrir plus dessus grâce à ce livre. On voit la rédaction d’un magazine, les différentes étapes etc. Bien sûr, ce n’est pas vrai pour tous les magazines, n’allons pas croire ça (je pense à une mention particulièrement) !

    J’ai vraiment apprécié cette lecture. D’une part par la plume de l’auteure, que j’ai déjà mentionnée, mais d’autre part par l’univers simple, frais et par l’histoire très chouette !
    Le roman n’est pas super long. C’est un de ces romans que je qualifie de « moment de détente », car on ne se prend pas la tête. On suit l’histoire en toute simplicité, le plus souvent – ici en tout cas – il y a de l’humour et c’est super cool à lire !
    J’adore les histoires comme ça. C’est toujours un plaisir de se plonger dans des livres de cette tempe, avec une histoire toute chouette à lire !

    Attention, ce n’est pas un livre vraiment jeunesse. C’est une ado qui parle, et tout le monde peut le lire je pense. Les plus jeunes ne trouveront rien de choquant, et les plus âgés apprécieront ce moment de détente !

    J’ai donc beaucoup aimé ce livre qui m’a beaucoup surprise grâce aux aventures de notre chère héroïne et au rapport amitié ou amour qu’on entrevoit. En plus, il y a tout plein de tests à faire à chaque fois – quoi, moi, je les ai fais ? Mais n’importe quoi ! O:) – avec une multitude de références littéraires – surtout à John Green ! Que demander de mieux ?

    Question personnages, je les ai tous appréciés. (je précise qu’à chaque fois que je dis ça, ça n’inclus pas les personnages « chiants », sinon je le mentionne ^^) Douce est… douce. AHAH, C’ETAIT NUL, OK. Non, sincèrement, c’est une fille que j’aimerai bien connaître. Gentille et dévouée, avec un grand sens de l’humour !
    Justement, parlons-en ! Ce livre m’a vraiment bien fait rire ! L’écriture franche permet cela, ça nous permet de voir les choses sous un jour marrant – sans oublier les passages avec des dialogues marrants, naturellement !
    Ensuite, il y a bien sûr Amira, mais aussi les parents de Douce etc. Ce sont des personnes qu’on pourrait avoir à nos côtés (à part Amira peut-être, mais question caractère si !). Maïa Brami a bien su les développer pour qu’on ait l’impression d’être avec eux !

    Ce livre a donc été une super lecture ! Je ne me suis pas ennuyée, j’ai ri et me suis détendue !

    EN CONCLUSION, je conseille ce livre à tout le monde pour un moment sympathique et de détente !
    Une lecture qui convient particulièrement pour l’été, compte tenu de la fraîcheur de la plume de l’auteure.
    N’hésitez pas à vous le procurer, un bon moment garanti !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Après ma première découverte avec Maïa Brami grâce à Les princes charmants n'existent pas, je suis ravie d'avoir pu retrouver l'auteure et son style dans un nouveau titre. Plein de peps, drôle, qui nous emmène de l'autre côté, Même les stars aiment les sardines à l'huile est l'une des sorties...
    Voir plus

    Après ma première découverte avec Maïa Brami grâce à Les princes charmants n'existent pas, je suis ravie d'avoir pu retrouver l'auteure et son style dans un nouveau titre. Plein de peps, drôle, qui nous emmène de l'autre côté, Même les stars aiment les sardines à l'huile est l'une des sorties estivales que je vous recommande. Pour rire au coin de votre serviette sur la plage, pour profiter du soleil ou juste pour savourer un bon week end, pour se détendre à la fin d'une longue journée.

    Douce - en plus de porter ce prénom qu'elle ne supporte pas - ne passera pas l'été au bord de la plage ou à faire un road trip aux États-Unis comme sa meilleure amie, France. Cet été, elle travaillera en tant que stagiaire pour le magazine Bella, grâce à une relation de ses parents. Même si son rêve d'être écrivain vient de mourir dans l'oeuf à cause de son professeur de français... Si la chose ne l'enthousiasmait pas des masses, le magazine étant en plus en faillite, il se pourrait finalement qu'elle passe l'un de ses plus beaux étés !

    Et vous-mêmes pourriez passer un très bel été en compagnie de Douce ! Je vous y invite en tout cas ! Du haut de ses 15 ans, Douce m'a parlé comme si nous avions le même âge, sans barrière et sans retenue. Parce que Douce, elle ne l'est que de son prénom. Pour le reste, c'est une vraie boule d'énergie, tout en franchise et en imagination. Un personnage qui dépote, et qui nous fait vite oublier son âge, sa jeunesse, tant sa fougue est communicative !
    C'est simple, cette lecture a éclairé ma journée pendant, le temps qu'il m'a fallu pour atteindre les dernières pages. Alors que tout va mal dans la rédac' de Bella, Douce y amène sa bonne humeur et ses sourires, qu'importe si cela ne convient pas à tout le monde. J'ai aimé ce décalage, cet optimisme. C'est apaisant de voir Douce prendre petit à petit plus de plaisir dans ces vacances qui n'en sont pas. Et surtout de se frayer sa place dans ce monde de beauté, d'apparences et de requins.
    Après les derniers jours que j'ai passés, je pense qu'un livre jeunesse, au ton décalé et à l'humour bien fourni, était tout à fait ce qu'il me fallait. On ne se pose pas de questions, quoi que la survie du magazine et la réussite de Douce dans ses affaires nous soucient rapidement. On se laisse porter par l'histoire, par l'entrain de l'héroïne et par le dynamisme de l'écriture ! Loin d'être un roman foisonnant d'actions, ou même d'action tout court, Même les stars aiment les sardines à l'huile sait garder le rythme !
    Notre héroïne n'y est d'ailleurs pas étrangère... Douce a toujours le cerveau en ébullition, des combines et des idées plein la tête. Elle ne s'arrête jamais, sauf quand le sommeil la rattrape. On peut également compter sur France, pour jouer le rôle de la meilleure amie hystérique, faire écho et dire à Douce que l'on pense parfois. Puis Amira, cette chanteuse inaccessible la veille et le lendemain si proche qu'on pourrait la toucher. C'est elle, l'envers du décor, une star en pleine réflexion, qui à sa manière reflète le malaise de Douce. Chacune voit ses rêves remis en cause, par les autres, par elles-mêmes. Leur sera-t-il encore possible d'être et devenir qui elles souhaitent ?
    Entre mode, superficialité, critique et dénonciation, Maïa Brami nous offre ici un roman simple, qui effleure des sujets importants. Croire en ses rêves, ne pas se fier aux apparences, rester soi-même, Même les stars aiment les sardines à l'huile nous en parle, avec légèreté et simplement. Pour nous rappeler que les choses ne sont pas que ce qu'on voit, que les stars ne sont pas seulement des stars et qu'il faut saisir les opportunités qui s'offrent à nous.
    Un récit alterné entre la narration et les articles de blog/tests écrits par Douce. De petites pauses drôles, ludiques, qui m'ont rappelé mes propres étés, passés à entourer les a), b) ou c) de tests psycho et à rire de certains résultats, ou bien à me retrouver dans d'autres. Si bien que Même les stars aiment les sardines à l'huile pourrait être, à quelque chose près, votre comédie magazine de l'été !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com