Mélanchthon, sa vie, son oeuvre, ses vues sur la prédestination et le libre arbitre

Couverture du livre « Mélanchthon, sa vie, son oeuvre, ses vues sur la prédestination et le libre arbitre » de Jean Paris aux éditions Theotex
  • Nombre de pages : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : (non disponible)
  • Thème : Non attribué
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Le doux Philippe Mélanchthon (1497-1560), ami intime du rude Martin Luther, a été un théologien de premier plan dans l'histoire de la Réforme ; son ouvrage principal, Les Lieux Communs, a été diffusé dans toute l'Europe, et réédité une vingtaine de fois de son vivant. Nous regroupons ici deux... Voir plus

Le doux Philippe Mélanchthon (1497-1560), ami intime du rude Martin Luther, a été un théologien de premier plan dans l'histoire de la Réforme ; son ouvrage principal, Les Lieux Communs, a été diffusé dans toute l'Europe, et réédité une vingtaine de fois de son vivant. Nous regroupons ici deux thèses sur ce personnage d'exception, parues aux dix-neuvième siècle. La première, a été soutenue par Jean Paris, qui fut probablement pasteur à Gensac (en Gironde), et qui n'a pas laissé d'autres traces. Il expose une courte biographie de Mélanchthon, enfant surdoué d'un armurier nommé Schwarzert, puis les gigantesques travaux littéraires du jeune homme, devenu professeur de grec à Wittemberg. La seconde thèse est l'oeuvre de Charles-Alphonse Witz (1845-1918) qui a été pasteur à Vienne et auteur de nombreuses publications en allemand. Elle aborde un sujet délicat, puisqu'elle décrit le rejet progressif de Mélanchthon du déterminisme divin absolu qu'il avait d'abord adopté dans sa première édition des "Loci Communes" (1521). L'affaire en vint au point que Mélanchton eut à se défendre d'accusations de pélagianisme ou de semi-pélagianisme. A cinq siècles de distance on doit constater que le protestantisme évangélique a davantage retenu les vues modérées de Mélanchthon, que la négation intransigeante du libre arbitre humain des premiers réformateurs. Si aujourd'hui, plus par posture intellectuelle que par persuasion, l'extrémisme métaphysique connaît un certain regain de popularité, ce petit livre montrera que dès la naissance de la Réforme, un de ses plus importants acteurs avait su le mettre entre parenthèses.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com