Mektouba

Couverture du livre « Mektouba » de Karima Berger aux éditions Albin Michel
  • Date de parution :
  • Editeur : Albin Michel
  • EAN : 9782226322869
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Quand le vieux El Hadj Ben Amar reçoit une lettre collective de ses trois enfants, tous exilés en France ou au Canada, une sourde colère l'envahit. Lui qui vit à Alger, avec pour seul réconfort son Coran et son jardin, lui qui n'a jamais supporté la corruption et l'inertie de son pays et a cru... Voir plus

Quand le vieux El Hadj Ben Amar reçoit une lettre collective de ses trois enfants, tous exilés en France ou au Canada, une sourde colère l'envahit. Lui qui vit à Alger, avec pour seul réconfort son Coran et son jardin, lui qui n'a jamais supporté la corruption et l'inertie de son pays et a cru transmettre aux siens les valeurs morales dont il a hérité, est forcé d'admettre que ses enfants convoitent une seule chose, Mektouba, sa maison, son paradis terrestre.
Roman au souffle lyrique et syncopé, Mektouba évoque, à la manière d'un Festen arabe, tous les paradoxes d'une famille éclatée, d'une terre dévastée et d'un héritage impossible. Auteur de deux romans, L'enfant des deux mondes et Filiations dangereuses, Karima Berger a publié aux éditions Albin Michel Éclats d'islam et Les Attentives, un dialogue avec Etty Hillesum.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Tout d'abord mes remerciements aux Editions Albin Michel pour leur confiance et m'avoir permis de lire ce livre.

    C'est l'histoire de El Hadj Ben Amar et de ses trois enfants : Souad, Louisa, et Amine.
    Le vieu El Hadj reçoit un courrier écrit par ses enfants. Ce courrier est loin de lui...
    Voir plus

    Tout d'abord mes remerciements aux Editions Albin Michel pour leur confiance et m'avoir permis de lire ce livre.

    C'est l'histoire de El Hadj Ben Amar et de ses trois enfants : Souad, Louisa, et Amine.
    Le vieu El Hadj reçoit un courrier écrit par ses enfants. Ce courrier est loin de lui plaire. En effet, les enfants ne pensent qu'à une chose récupérer Mektouba. Mais qui est ou qu'est ce que Mektouba ?

    Le vieux El Hadj croyait pourtant avoir réussit à transmettre ses valeurs à ses enfants. Il est bien déçu de voir qu'une seule chose ne les habitent l'envie de possession, de conquérir..

    Que leur père âgé s'en aille dans les cieux ne les importes peu..

    Le vieux El Hadj est déçu et va donc décider de convoquer ses enfants lors d'un repas de l'Aïd.
    Il est écrit également ce qu'il ressent et ses souvenirs sous forme de mémoire, d'autobiographie.

    Un livre superbe qui nous montre que parfois nous bien petit lorsque l'envie de conquérir un territoire est présent. Que sommes nous réellement aux yeux de nos proches lorsque côté de ça un héritage est possible ?

    Au fil des pages on y découvre le profil d'un père déchiré entre éducation (seul les hommes valent le coup), paradoxes, les femmes sont des êtres mystérieux. Il est persuadé d'une chose n'avoir jamais réellement trouvés à place de père.. Mais également le caractère de chacun de ses enfants.

    Un livre que j'ai trouvé super et très poétique. Un roman qui nous fait également voyager Alger, dans la religion musulmane, dans les histoires de famille.

    Un livre que je recommande vivement.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Mektouba, la destinée en arabe, et le nom de cette maison qui rappelle tant de souvenirs au vieil El Hadj Ben Amar pressés par ces trois enfants à décider de ce qu'il fera de son patrimoine.
    D'abord très déconcertée par cette étrange narration où les phrases s'interrompent sans un point,...
    Voir plus

    Mektouba, la destinée en arabe, et le nom de cette maison qui rappelle tant de souvenirs au vieil El Hadj Ben Amar pressés par ces trois enfants à décider de ce qu'il fera de son patrimoine.
    D'abord très déconcertée par cette étrange narration où les phrases s'interrompent sans un point, s'évadent en poésie et en sourates, je me suis laissée ensuite guidée par ce verbe fluide, par les confessions de cet homme torturé, blessé par la démarche de sa descendance.
    Drôle d'homme que Ben Amar l'algérien, poète et ouvert au progrès, déçu de la politique, étonné par les femmes, croyant et libre d'idées, dont on hésite parfois à le sentir réformateur ou intégriste. Drôle de roman où les femmes ont le beau rôle (en tout cas celui qu'elles pensent choisir), où les incompréhensions n'empêchent pas l'amour et où la transmission, au premier plan, parait faussée par l'aigreur et le ressentiment.
    Une histoire universelle, à méditer sans doute...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com