Matador yankee

Couverture du livre « Matador yankee » de Jean-Baptiste Maudet aux éditions Le Passage
  • Date de parution :
  • Editeur : Le Passage
  • EAN : 9782847424072
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Harper aurait pu avoir une autre vie. Il a grandi à la frontière, entre deux mondes. Il n'est pas tout à fait un torero raté. Il n'est pas complètement cowboy. Il n'a jamais vraiment gagné gros, et il n'est peut-être pas non plus le fils de Robert Redford. Il aurait pu aussi ne pas accepter d'y... Voir plus

Harper aurait pu avoir une autre vie. Il a grandi à la frontière, entre deux mondes. Il n'est pas tout à fait un torero raté. Il n'est pas complètement cowboy. Il n'a jamais vraiment gagné gros, et il n'est peut-être pas non plus le fils de Robert Redford. Il aurait pu aussi ne pas accepter d'y aller, là-bas, chez les fous, dans les montagnes de la Sierra Madre, combattre des vaches qui ressemblent aux paysans qui les élèvent. Et tout ça, pour une dette de jeu.

Maintenant, il n'a plus le choix. Harper doit retrouver Magdalena, la fille du maire du village, perdue dans les bas-fonds de Tijuana. Et il ira jusqu'au bout. Parfois, se dit-il, mieux vaut se laisser glisser dans l'espace sans aucun contrôle sur le monde alentour...

Alors les arènes brûlent. Les pick-up s'épuisent sur la route. Et l'or californien ressurgit de la boue.

Avec Matador Yankee, sur les traces de son héros John Harper, Jean-Baptiste Maudet entraîne le lecteur dans un road trip aux odeurs enivrantes, aux couleurs saturées, où les fantômes de l'histoire et du cinéma se confondent. Les vertèbres de l'Amérique craquent sans se désarticuler.

Donner votre avis

Articles (7)

Avis(46)

  • J’ai passé un bon moment, la lecture est agréable, de l’empathie pour les personnages, une ambiance réussie, suivre Harper dans cette ambiance épicée est un bon moment de plaisir, le rythme, le phrasé m’ont permis de prendre plaisir tout au long de la lecture.

    J’ai passé un bon moment, la lecture est agréable, de l’empathie pour les personnages, une ambiance réussie, suivre Harper dans cette ambiance épicée est un bon moment de plaisir, le rythme, le phrasé m’ont permis de prendre plaisir tout au long de la lecture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Corrida et rodéo, Mexique et Etats-Unis, la frontière est poreuse entre ces deux pays, entre ces deux cultures.
    John Harper, presque toréro presque cow-boy, presque mexicain presque américain, aussi blond que Robert Redford, totalement perdu et endetté jusqu’au cou, part remplir un contrat de...
    Voir plus

    Corrida et rodéo, Mexique et Etats-Unis, la frontière est poreuse entre ces deux pays, entre ces deux cultures.
    John Harper, presque toréro presque cow-boy, presque mexicain presque américain, aussi blond que Robert Redford, totalement perdu et endetté jusqu’au cou, part remplir un contrat de "matador de toros" dans la Sierra Madre au nord du Mexique. Il part se donner en spectacle «chez les fous» car il n'a pas vraiment le choix. C’est le seul moyen pour ce torero raté de rembourser une importante dette de jeu. Rien ne va se passer comme prévu et tout va s’enchainer. Direction Tijuana pour retrouver la fille du maire.
    A l’image de son héros, le roman de Jean-Baptiste Maudet navigue entre littérature sud-américaine et littérature US. Une histoire métissée, exubérante et grise. Ça sent le sable chaud des arènes, la bouffe épicée, la tequila. Un formidable premier roman au rythme haletant tout en étant imprégné d’une certaine mélancolie. A découvrir.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.