L'usage du monde

Couverture du livre « L'usage du monde » de Nicolas Bouvier aux éditions La Decouverte
  • Date de parution :
  • Editeur : La Decouverte
  • EAN : 9782707179012
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

À l'été 1953, un jeune homme de 24 ans, fils de bonne famille calviniste, quitte Genève et son université, où il suit des cours de sanscrit et d'histoire médiévale puis de droit, à bord se sa Fiat Topolino. Nicolas Bouvier a déjà effectué de courts voyages ou des séjours plus long en Bourgogne,... Voir plus

À l'été 1953, un jeune homme de 24 ans, fils de bonne famille calviniste, quitte Genève et son université, où il suit des cours de sanscrit et d'histoire médiévale puis de droit, à bord se sa Fiat Topolino. Nicolas Bouvier a déjà effectué de courts voyages ou des séjours plus long en Bourgogne, en Finlande, en Algérie, en Espagne, puis en Yougoslavie, via l'Italie et la Grèce. Cette fois, il vise plus loin : la Turquie, l'Iran, Kaboul puis la frontière avec l'Inde. Il est accompagné de son ami, Thierry Vernet, qui documentera l'expédition en dessins et croquis.
Ces six mois de voyage à travers l'Anatolie, l'Iran puis l'Afghanistan donneront naissance à l'un des grands chefs-d'oeuvre de la littérature dite « de voyage », L'Usage du monde, republié ici.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis(4)

  • 8000km dans les cahots d'une Fiat Topolino, de Belgrade à la Khyber Pass, en passant par la Macédoine, la Turquie, l'Iran, le Pakistan et l'Afghanistan : c'est le défi que relevèrent en 1954 Nicolas Bouvier et Thierry Vernet avant de restituer cette folle aventure dans L'usage du monde,...
    Voir plus

    8000km dans les cahots d'une Fiat Topolino, de Belgrade à la Khyber Pass, en passant par la Macédoine, la Turquie, l'Iran, le Pakistan et l'Afghanistan : c'est le défi que relevèrent en 1954 Nicolas Bouvier et Thierry Vernet avant de restituer cette folle aventure dans L'usage du monde, merveilleuse épopée poétique et philosophique.
    Certains voyageurs partent en Asie ou en Amérique du Sud, caméra autour du cou , au pas de course et dans les pas d'un guide avec la satisfaction béate de pouvoir raconter plus tard avoir « fait » la Thaïlande ou le Brésil ; et de résumer que finalement « on a bien mangé, mais rien ne vaut la cuisine de chez nous ! »… Foin de ce genre de touristes : lorsque Nicolas Bouvier et Thierry Vernet se mettent au volant de leur voiture à Belgrade, ils partent avec l'enthousiasme de jeunes gens : ils ont 24 ans et dix-huit mois devant eux, ils ne recherchent ni l'exotisme ni l'exploit, ils partent avec un accordéon, une guitare et un enregistreur, avec l'intention de gagner un peu d'argent pour subvenir à leurs besoins et surtout l'envie de découvrir, les paysages comme leurs habitants.
    8000km au travers de routes non asphaltées, de déserts ou de lacets de montagne défoncés supposent une bonne connaissance de la mécanique bien sur mais aussi une bonne aptitude à lier connaissance, à rencontrer et à faire confiance aux habitants qu'ils devront inévitablement solliciter pour dépanner ou porter leur voiture perpétuellement en panne, et qu'ils vont d'ailleurs plus souvent pousser que conduire.
    S'ensuivent dix-huit mois d'un voyage joyeux qui s'apparente parfois à l'errance, parfois à la survie, dans des régions montagneuses ou désertiques, voire mal famées.
    Le récit de Nicolas Bouvier restitue avec une grande érudition et une précision d'orfèvre les contrées que traversent les deux compères et sa plume poétique et pleine d'humour témoigne de la tendresse qu'il éprouve pour tous les personnages improbables dont ils croisent la route.
    Pour avoir arpenté quelques régions du globe un peu de la même façon, j'ai ressenti un peu de mélancolie à l'idée de ce voyage que plus personne ne fera. Alors bien sûr, lorsqu'on ferme ce livre, on n'a qu'une envie, faire son baluchon et sauter dans une Fiat… mais entre temps, certaines parties du monde se sont disloquées et recomposées, l'Iran n'est plus le même et l'Afghanistan… encore moins !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est certainement l'un des livres majeurs d'un genre littéraire que l'on appelle les écrivains-voyageurs si tant est que cela soit un genre. Nicolas Bouvier y relate son voyage fait dans les années 50 en partant de l'ex-Yougoslavie pour aller en Inde en passant par la Turquie, l'Iran, le...
    Voir plus

    C'est certainement l'un des livres majeurs d'un genre littéraire que l'on appelle les écrivains-voyageurs si tant est que cela soit un genre. Nicolas Bouvier y relate son voyage fait dans les années 50 en partant de l'ex-Yougoslavie pour aller en Inde en passant par la Turquie, l'Iran, le Pakistan l'Afghanistan. Deux choses m'ont séduit dans ce livre: le style qui confine souvent à la poésie et qui donne de la douceur à ce récit de voyage malgré l'âpreté des pays traversés. La seconde chose est qu'il nous donne l'image de pays dont on parle souvent dans l'actualité et pas toujours en bien. Et la on y découvre un tout autre visage. Un visage qui nous donne envie d'aller voir. Certes ce voyage à été réalise il y a plus de 50 ans. Certes, Les temps ont changé mais pas l'humanité. A lire, a relire, à découvrir, qu'on aime ou non les voyages ou l'Asie centrale.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je l'ai lu 3 fois et ce n'est sans doute pas fini. Ce n'est pas un récit de voyage au sens propre, mais un livre transcendé par le voyage, écrit 10 ans après le retour des voyageurs. C'est du plomb changé en or.

    Je l'ai lu 3 fois et ce n'est sans doute pas fini. Ce n'est pas un récit de voyage au sens propre, mais un livre transcendé par le voyage, écrit 10 ans après le retour des voyageurs. C'est du plomb changé en or.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un incontournable en matière de carnets de voyage.
    Indispensable pour les voyageurs.

    Un incontournable en matière de carnets de voyage.
    Indispensable pour les voyageurs.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.