Lumière pâle sur les collines

  • Ce livre oppose 2 mondes et 2 époques : l'Angleterre actuelle où a émigré et vieilli une japonaise, et le Nagasaki d'après guerre où elle a vécu sa jeunesse. Il aborde sous plusieurs angles les relations mères-filles et la place des femmes dans la famille et dans la société. Après le suicide de sa fille, Etsuko reçois la visite de son autre fille, et se replonge dans ses souvenirs de jeunesse au Japon. Après le traumatisme de la bombe et des morts que toutes les familles déplorent, jeune mariée, enceinte, et attachée aux traditions, Etsuko se lie d'affection avec une femme étrange qui élève seule sa fille dans des conditions misérables. Cette femme préfère couper les ponts avec la famille qu'il lui reste, et laisser sa fille livrée à elle même pour préparer son départ aux USA avec un américain peu fiable et alcoolique. Il y a une sorte de suspens, on attend qu'il se passe quelquechose mais rien n'arrive vraiment. Le pourquoi de ce suicide que cherche cette mère ne trouve pas sa réponse. L'écriture, très japonaise, est délicate, les émotions toujours suggérées de manière très pudique. Le tout donne une impression d'étrange, avec beaucoup de zones d'ombre qui nous laisse imaginer le reste. C'est à la fois triste et beau.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !