Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Lonesome Dove T.1

Couverture du livre « Lonesome Dove T.1 » de Larry Mcmurtry aux éditions Gallmeister
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallmeister
  • EAN : 9782351786055
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

À Lonesome Dove, Texas, les héros sont fatigués. Augustus McCrae et Woodrow Call ont remisé leurs armes après de longues années passées à combattre les Comanches. En cette année 1880, pourtant, l'aventure va les rattraper lorsqu'ils décident de voler du bétail au Mexique et de le convoyer jusque... Voir plus

À Lonesome Dove, Texas, les héros sont fatigués. Augustus McCrae et Woodrow Call ont remisé leurs armes après de longues années passées à combattre les Comanches. En cette année 1880, pourtant, l'aventure va les rattraper lorsqu'ils décident de voler du bétail au Mexique et de le convoyer jusque dans le Montana pour y établir un ranch. Commence alors un immense périple à travers l'Ouest, au cours duquel le convoi affrontera de violentes tempêtes, des bandes de tueurs et d'Indiens rebelles... et laissera de nombreux hommes derrière lui.

Récompensé par un prix Pulitzer, Lonesome Dove est une fresque épique qui explore les mythes fondateurs de l'Amérique et nous fait vivre la quête désespérée de deux hommes qui, sans le savoir, tournent les pages du dernier western.

Donner votre avis

Avis (5)

  • Avant de commencer, que les choses soient claires, je ne suis pas du tout fan de western. A part le mythique Il Etait une fois dans l’Ouest, ce genre ne m’attire pas le moins du monde.

    Et là, avec le capitaine Call et Augustus, j’ai crevé de chaud et de soif, j’ai passé des nuits sous l’orage...
    Voir plus

    Avant de commencer, que les choses soient claires, je ne suis pas du tout fan de western. A part le mythique Il Etait une fois dans l’Ouest, ce genre ne m’attire pas le moins du monde.

    Et là, avec le capitaine Call et Augustus, j’ai crevé de chaud et de soif, j’ai passé des nuits sous l’orage et ressenti la douleur quand les grêlons les ont quasi assommés, j’ai aussi éprouvé de la joie quand une chevauchée se terminait bien, et j’ai beaucoup ri aux pitreries parfois involontaires des jeunots de la bande ou du cuisinier un peu fou. Et c’est tout cela qui font de Lonesome dove, un village qui ne vit qu’avec des échoppes de première nécessité : un barbier et un saloon qui, outre un pianiste autodidacte, offre aux cowboys esseulés services tarifés d ‘une jeune femme qui occupera une place centrale dans l’histoire.

    Et l’histoire, c’est ce voyage du Texas au Montana, avec l’intention de vérifier que l’herbe est plus verte là-bas, quitte à rencontrer sur son chemin des hors-la-loi dénués de toute humanité ou des indiens, ceux que l’armée n’a pas décimés, le plus souvent pacifiques et démunis, parfois très agressifs.

    C’est magique. Le charme opère de suite, dès la présentation des premiers personnages. Et de vivre ce quotidien qui est une permanente lutte pour survivre est passionnant.

    Le voyage est long, il est dangereux, et il y aura bien sûr quelques larmes lorsque l’on devra se séparer de certains personnages. Mais on ne boudera pas son plaisir de voir disparaitre d’infâmes bandits aussi bêtes que méchants.


    Aucun répit dans ce récit qui alterne adroitement les épisodes,, profitant de la séparation temporaire de l’équipe. Arrivée à la fin d’un chapitre et décidée à stopper pour un moment la lecture, on se rend compte que le chapitre suivant reprend une histoire que l’on avait quittée quelques dizaines de pages plutôt : et ça repart pour une heure…



    C’est un coup de coeur et un roman que me hantera longtemps.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'aime bien les western et ce livre dégage bien cet esprit. Vraiment formidable.

    J'aime bien les western et ce livre dégage bien cet esprit. Vraiment formidable.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • https://lettresexpres.wordpress.com/2019/01/08/larry-mcmurtry-lonesome-dove/

    Je sens déjà les réfractaires au genre passer leur chemin en soupirant : « un western, ce n’est pas pour moi ! » Et pourtant, passer à côté de ce roman serait tout d’abord dommage pour qui a une once d’humour et aime...
    Voir plus

    https://lettresexpres.wordpress.com/2019/01/08/larry-mcmurtry-lonesome-dove/

    Je sens déjà les réfractaires au genre passer leur chemin en soupirant : « un western, ce n’est pas pour moi ! » Et pourtant, passer à côté de ce roman serait tout d’abord dommage pour qui a une once d’humour et aime en trouver dans ses lectures.
    Au début du roman, force est de constater que pour un western, ça manque singulièrement d’action, avec un petit côté Désert des Tartares… Mais l’humour, lui, est déjà bien présent, c’est même un régal... Entre les dialogues et les détails triviaux, on découvre les histoires personnelles de chacun, amenant à les connaître intimement avant le passage à l’action.

    Ignorer Lonesome Dove serait ensuite passer à côté de personnages hauts en couleurs, et pour tout dire, inoubliables, en premier lieu Gus et Call, les deux patrons, aux caractères aussi opposés que possible.

    Et enfin, se priver de de roman serait faire fi de toute une époque, la toute fin du XIXème siècle, un tournant dans l’histoire des cow-boys, où ils commencent à prendre de l’âge. Ceux du roman étaient shérifs ou combattaient les Indiens, ils trouvent un nouveau souffle pour rompre la monotonie de leur vie en volant un troupeau à des mexicains, et en partant s’installer plus à l’Ouest, dans des régions qui gardent encore leur attractivité à cette période. Lonesome Dove retrace leur périple du Texas au Montana, le premier tome constitue surtout la mise en place et également le début du voyage. L’aspect « découverte de la nature sauvage » n’est pas négligé non plus, ce qui fait de Lonesome Dove un roman particulièrement dense et riche.

    Inutile de vous dire que le deuxième tome m’attend déjà !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • A la frontière entre le Kansas et le Missouri, les esclavagistes et les abolitionnistes s’affrontent. Markham, un pasteur passe dans les villes pour faire sa propagande et semer la terreur. C’est alors qu’arrive un homme solitaire sur les traces de Markham.

    C’est un bon western, qui ne...
    Voir plus

    A la frontière entre le Kansas et le Missouri, les esclavagistes et les abolitionnistes s’affrontent. Markham, un pasteur passe dans les villes pour faire sa propagande et semer la terreur. C’est alors qu’arrive un homme solitaire sur les traces de Markham.

    C’est un bon western, qui ne révolutionne pas le genre mais qui se laisse lire avec plaisir. Des flashbacks sur l’enfance du héros donne envie d’en savoir plus sur lui. Il y a du suspens et de l’action. Les illustrations précises sont fidèles à l’action. A découvrir.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Même avis que sur l'autre tome de cette histoire, Les personnages sont attachants, on découvre la réelle violence qui habitait les hommes de cette époque, violence parfois gratuite

    Même avis que sur l'autre tome de cette histoire, Les personnages sont attachants, on découvre la réelle violence qui habitait les hommes de cette époque, violence parfois gratuite

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.