Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

L'ombre de la baleine

Couverture du livre « L'ombre de la baleine » de Camilla Grebe aux éditions Calmann-levy
Résumé:

  LA NOUVELLE STAR DU POLAR SUÉDOIS NOUS PLONGE DANS DES EAUX BIEN SOMBRES...  Quand des cadavres de jeunes hommes échouent sur les côtes de l'archipel de Stockholm, la jeune flic Malin et son supérieur, Manfred, sont missionnés pour résoudre ce sombre mystère. Hélas, chacun est plus vulnérable... Voir plus

  LA NOUVELLE STAR DU POLAR SUÉDOIS NOUS PLONGE DANS DES EAUX BIEN SOMBRES...  Quand des cadavres de jeunes hommes échouent sur les côtes de l'archipel de Stockholm, la jeune flic Malin et son supérieur, Manfred, sont missionnés pour résoudre ce sombre mystère. Hélas, chacun est plus vulnérable que d'habitude : Malin est très enceinte, et Manfred meurtri par le terrible accident qui a plongé sa petite fille dans le coma.
En parallèle, nous rencontrons Samuel, adolescent rebelle, dealer à mi-temps, élevé par une mère célibataire aussi stricte que dévote. Sa vie bascule quand celle-ci jette à la poubelle des échantillons de cocaïne que le baron de la drogue de Stockholm lui a confiés.
Alors que Samuel trouve une planque idéale sur la petite île de Marholmen, où il est embauché par la jolie Rachel pour devenir l'auxiliaire de vie de son fils Jonas, Malin et Manfred font fausse route. Mais toute leur enquête change de cap le jour où la mère de Samuel signale enfin sa disparition...
Une triple narration redoutable qui confirme à nouveau le talent exceptionnel de Camilla Grebe pour tisser des intrigues complexes. Fausses pistes et retournements incroyables côtoient une réflexion passionnante sur la fragilité de l'adolescence et de la filiation. Un grand cru, pour une grande dame du polar, désormais couronnée du très prestigieux Glass Key Award.
    Camilla Grebe est l'auteure d'Un cri sous la glace, son premier livre écrit en solo, paru en 2017 aux éditions Calmann-Lévy, grand succès dès sa sortie tout en devenant un phénomène mondial. Le Journal de ma disparition, paru en 2018, vient de remporter l'immense Glass Key Award, récompensant le meilleur polar scandinave. L'Ombre de la baleine est sur la liste des meilleures ventes en Suède depuis sa parution. Camille Grebe sera présente en France à l'occasion de Quais du Polar 2019.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (8)

  • Comme souvent, Camilla Grebe nous raconte une histoire avec plusieurs voix. Trois portraits, trois personnages qui sont bien différents et qui nous plonge dans des eaux bien sombres…mais qui livre une intrigue légèrement en dessous de mes attentes. Malheureusement, L’ombre de la baleine ne m’a...
    Voir plus

    Comme souvent, Camilla Grebe nous raconte une histoire avec plusieurs voix. Trois portraits, trois personnages qui sont bien différents et qui nous plonge dans des eaux bien sombres…mais qui livre une intrigue légèrement en dessous de mes attentes. Malheureusement, L’ombre de la baleine ne m’a pas pleinement convaincu…seulement trépidant vers la fin….


    Vous avez peut être remarqué avec les auteurs scandinaves, ils font évoluer leurs intrigues au travers de ses personnages. L’enquête n’est pas forcément au premier plan mais l’auteur nous livre des portraits très réaliste et parfois très complexe. Généralement cela n’est pas dérangeant en soi. Mais il faut apprécier les personnages pour pouvoir apprécier pleinement l’histoire. C’est là que le bât blesse avec L’ombre de la baleine. Même si j’ai apprécié un minimum les personnages, tel que Manfred, Malin ou encore Samuel et Rachel. Ils ne m’ont vraiment peu marqué. Cela a créé une certaine distance avec le récit, surtout au début.



    Puis il y a ce léger « défaut » venu du Nord, l’auteur aime prendre son temps pour nous présenter ses divers personnages, pour nous révéler une intrigue plutôt bien ficelée. C’est la première fois que je ressens cette lenteur d’une manière péjorative. L’histoire, l’enquête commence vraiment trop lentement. Je trouve cela vraiment dommage qu’il faut attendre la moitié du roman pour retrouver ce qui m’a séduit dans le style de Camilla Grebe, cet élément perturbateur incroyable qui te rend incapable de te détacher de ce roman.


    Avec L’ombre de la baleine, Camilla ne déroge pas à la règle des intrigues entrelacées avec brio, endormant la vigilance du lecteur, pour mieux nous surprendre et nous prendre aux pièges dans une histoire bien sombre. Je regrette seulement le manque de tensions au début du récit.

    https://hidesbouquine.blogspot.com/2019/09/lombre-de-la-baleine-camilla-grebe.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • 7/10
    Chronique complète : https://vie-quotidienne-de-flaure.blogspot.com/2019/09/L-ombre-de-la-baleine-Camilla-GREBE.html

    Nouvelle énigme pour Manfred et Malin. De jeunes garçons sont découverts morts, sur la rive, au sud de Stockholm. Le duo va-t-il résoudre cette affaire et arrêter le...
    Voir plus

    7/10
    Chronique complète : https://vie-quotidienne-de-flaure.blogspot.com/2019/09/L-ombre-de-la-baleine-Camilla-GREBE.html

    Nouvelle énigme pour Manfred et Malin. De jeunes garçons sont découverts morts, sur la rive, au sud de Stockholm. Le duo va-t-il résoudre cette affaire et arrêter le meurtrier ?
    En parallèle, nous suivons Samuel, jeune paumé et sa maman Pernilla, mère célibataire "envoutée" par le pasteur Karl-Johan. Un autre "couple" est aussi présent Rachel et son fils Jonas, handicapé à la suite d'un accident.

    Lecture fluide, histoire bien menée. Certains personnages sont attachants ou le deviennent. Plusieurs faiblesses de notre société sont mises en avant. Camilla aborde aussi les relations au sein de la famille.
    C'est la première fois que je lis cette auteure. Un peu déçue par le manque de tension. Cependant l'auteure sait tenir son lecteur jusqu'au mot fin et dérouler le mécanisme de l'intrigue dans les derniers chapitres.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Encore un roman lu d'une presque traite pour en finir enfin avec cette histoire choquante, pleine de chaleur et de douleur. Plusieurs thèmes se croisent mais la famille, les liens entre les gens, l'héritage, semblent ceux qu'affectionne l'auteure, au delà de l'inspiration des textes religieux...
    Voir plus

    Encore un roman lu d'une presque traite pour en finir enfin avec cette histoire choquante, pleine de chaleur et de douleur. Plusieurs thèmes se croisent mais la famille, les liens entre les gens, l'héritage, semblent ceux qu'affectionne l'auteure, au delà de l'inspiration des textes religieux qui donnent une trame au récit. La recherche de soi avec celle du/de la coupable est ce qui porte finalement ce roman. Certains personnages rencontrent leur bourreau, si ce n'est eux-mêmes en fin de compte, et font avec et avancent, et pour les enquêteurs pour mener à bien la résolution de faits atroces. Certains thèmes comme la séquestration sont très à la mode ce qui donne au roman un air de déjà vu, mais sur un petite île suédoise ce thème tombe presque sous le sens.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Avec son bandeau rouge indiquant « Prix du meilleur polar scandinave" pour un autre de ses romans je ne pouvais pas passer à coté du dernier Camilla Grebe.
    Pendant la première partie du roman il y a peu d’action. Trois histoires sont entremêlées pour lesquelles l'auteure alterne en de courts...
    Voir plus

    Avec son bandeau rouge indiquant « Prix du meilleur polar scandinave" pour un autre de ses romans je ne pouvais pas passer à coté du dernier Camilla Grebe.
    Pendant la première partie du roman il y a peu d’action. Trois histoires sont entremêlées pour lesquelles l'auteure alterne en de courts chapitres le récit de chaque protagoniste. Bien évidemment il y a un lien entre ces histoires et les rebondissements se multiplient jusqu’à un dénouement inattendu.
    Dans ce un polar le coté psychologique est très important. On suit les épisodes rocambolesques de la vie de Samuel un de ces jeunes qui font toujours les mauvais choix, souvent la faute à pas-de-chance mais aussi par paresse et vide intellectuel. Un autre intérêt de ce roman est sa fine analyse des réseaux sociaux avec leur influence toujours grandissante. La thèse d'un narcissisme croissant chez les jeunes adeptes de ces réseau sociaux m’a particulièrement intéressé.
    Les nombreuses références bibliques ont été un peu rébarbatives pour moi mais comme elles sont au cœur de l’éducation des Suédois protestants elles sont indispensables à la bonne compréhension du déroulement de ce roman. Finalement elles sont très intéressantes et instructives pour une meilleure connaissance des peuples scandinaves.
    https://ffloladilettante.wordpress.com/2019/06/15/lombre-de-la-baleine-de-camilla-grebe/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Voilà un polar comme je les aime ! L'intrigue se déroule en suivant un à un les personnages. Et chacun d'eux a une histoire personnelle bien décrite qui va être déterminante pour le cours de l'histoire et de leur propre histoire ! Du mystère, du mystique, du religieux, des évènements familiaux,...
    Voir plus

    Voilà un polar comme je les aime ! L'intrigue se déroule en suivant un à un les personnages. Et chacun d'eux a une histoire personnelle bien décrite qui va être déterminante pour le cours de l'histoire et de leur propre histoire ! Du mystère, du mystique, du religieux, des évènements familiaux, des duos de choc, de la cruauté, du traffic de drogue bref rien ne manque à ce polar pour captiver tous lecteurs férus de suspens de drames psychologiques et de haute tension ! Les évènements s'enchainent, les personnages nous entrainent dans leur propre quête, on s'accroche à chaque page sursautant au moindre changement du fil de l'histoire. Une étonnante maitrise, un art magistral , une plume sans complaisance ! Bref un sans faute pour cet excellent quatrième opus de Camilla Grebe auteure Suédoise. A surtout ne pas rater !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • "L'ombre de la baleine" est le dernier tome de l'excellente trilogie de Camilla Greber.
    Des cadavres de jeunes hommes sont retrouvés sur les côtes de l'archipel de Stockholm. Les policiers Manfred et Malin, que nous avions découverts dans "le journal de ma disparition", sont chargés d'élucider...
    Voir plus

    "L'ombre de la baleine" est le dernier tome de l'excellente trilogie de Camilla Greber.
    Des cadavres de jeunes hommes sont retrouvés sur les côtes de l'archipel de Stockholm. Les policiers Manfred et Malin, que nous avions découverts dans "le journal de ma disparition", sont chargés d'élucider les meurtres. On retrouve aussi Hanne, la profileuse des deux premiers tomes.
    En parallèle, nous découvrons deux autres duos : Samuel, adolescent rebelle et dealer, élevé par une mère célibataire désemparée et dévote et Rachel, qui s'occupe de son fils handicapé, Jonas.
    Là encore, les narrateurs sont les personnages, qui déroulent les intrigues chacun à leur tour, dans des chapitres courts et rythmés. De la même manière, ils sont tourmentés et attachants.
    L’histoire est complexe, il y a des fausses pistes et des retournements de situations. Les liens s’entrecroisent.
    J’ai adoré ce troisième opus, que j’ai dévoré aussi vite que les deux premiers, et je vais guetter les parutions de cette excellente auteure.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Après "Ça aurait pu être le paradis" (2010), "Un cri sous la glace" (2017) et "Le journal de ma disparition" (2018), Camilla Grebe auteure Suédoise, revient cette année avec "L'ombre de la baleine" pour son quatrième livre traduit en Français.

    Dans ce polar scandinave, on découvre ici une...
    Voir plus

    Après "Ça aurait pu être le paradis" (2010), "Un cri sous la glace" (2017) et "Le journal de ma disparition" (2018), Camilla Grebe auteure Suédoise, revient cette année avec "L'ombre de la baleine" pour son quatrième livre traduit en Français.

    Dans ce polar scandinave, on découvre ici une histoire sordide de cadavres découverts au fil des jours, flottants près des côtes dans l’archipel de Stockholm. Pour résoudre cette affaire sont missionnés un tandem de flics attachants, Manfred et la jeune Malin. Nous ferons également la connaissance du Jeune Samuel, attiré par l'argent facile et empreints à faire de mauvais choix, et sa mère la célibataire et courageuse Pernilla avec sa foi indéfectible qui ne l'abandonnera jamais...

    Dans les premiers chapitres, la mise en place des personnages se fait via une alternance de point de vue de chaque narrateur avec un effet anxiogène grandissant. Un roman à trois voix où les fausses pistes vont s'accumuler avec une tension palpable, montant crescendo, pour une totale maîtrise des codes du polar.

    Avec une intrigue profonde et bien menée où les liens familiaux vont avoir une place essentielle dans ce récit parfois mystique et poétique, les duos de personnages seront complices, attachants et empathiques avec chacun leur casserole à traîner...

    La plume de Camilla Grebe est fluide, les chapitres sont courts et défilent rapidement une fois l'intrigue posée. Malgré les quelques pages qui m'ont été nécessaires pour entrer dans l'intrigue, une fois lancée il m'a été difficile de lâcher ce livre !

    Histoire d'illustrer mes propos, je vous mets le lien de la bande-annonce du livre ci-dessous ainsi qu'un petit extrait comme d'habitude.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un roman qui nous est vendu comme un polar scandinave et c’en est un, sans conteste mais c’est aussi bien d’autres choses tout d’abord, il y a un côté quasi mystique et poétique avec l’analogie de Jonas pris dans le ventre de la baleine, c’est aussi un roman psychologique qui joue avec les...
    Voir plus

    Un roman qui nous est vendu comme un polar scandinave et c’en est un, sans conteste mais c’est aussi bien d’autres choses tout d’abord, il y a un côté quasi mystique et poétique avec l’analogie de Jonas pris dans le ventre de la baleine, c’est aussi un roman psychologique qui joue avec les liens familiaux et bien entendu il a une portée dramatique qui nous entraîne dans une intrigue profonde et sans promesse de retour. L’action se déroule dans l’archipel de Stockholm où l’on retrouve en mer les corps fracassés et enchaînés de plusieurs jeunes hommes. Pour mener l’enquête un du de choc en la personne de Malin, enceinte et de son chef Manfred rongé d’inquiétude face au coma de sa petit fille. Il y a aussi un autre couple détonnant, celui de Samuel et de sa mère qui le cherche partout car il semble avoir disparu. Samuel a trouvé la cachette idéale en travaillant pour Rachel, il prend soin de Jonas son fils handicapé suite à un accident.
    Le roman avance vite au fil des chapitres nommés du prénom des différents personnages narrateurs. J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour Samuel qui semble faire mauvais choix sur mauvais choix avec une petite voix off toujours dévalorisante, que chacun d’entre nous a surement du entendre une fois dans sa vie. La relation mère fils est tout sauf satisfaisante mais malgré tout en sent qu’il y a beaucoup d’amour entre eux, même s’il n’est pas démonstratif et cela donne de l’espoir. L’histoire personnelle de Manfred vient se greffer à l’intrigue et ajoute une touche de tension supplémentaire mais l’on reste encore une fois sur le fil tendu du lien parent/enfant et c’est la même chose avec le couple que forment Rachel et Jonas. Tous ces duos sont des personnages essentiels à l’histoire alors que les liens s’entrecroisent et que l’intrigue prend une dimension de plus en plus dangereuse, on assiste à des retournements de situations épiques. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/03/23/37174638.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.