Lire Lolita à téhéran

Couverture du livre « Lire Lolita à téhéran » de Azar Nafisi aux éditions 12-21
Résumé:

Après avoir démissionné de l'Université de Téhéran sous la pression des autorités iraniennes, Azar Nafisi a réuni pendant deux ans, dans l'intimité de son salon, sept étudiantes pour y lire Nabokov, Fitzgerald, Austen... Ce livre magnifique est le portrait brut et déchirant de la révolution... Voir plus

Après avoir démissionné de l'Université de Téhéran sous la pression des autorités iraniennes, Azar Nafisi a réuni pendant deux ans, dans l'intimité de son salon, sept étudiantes pour y lire Nabokov, Fitzgerald, Austen... Ce livre magnifique est le portrait brut et déchirant de la révolution islamique en Iran. La démonstration magistrale que l'imagination bâtit la liberté. " Un livre captivant. Il explore avec ferveur et conviction le pacte tacite existant entre l'écrivain, le livre et le lecteur. Tous les lecteurs devraient lire ce livre. " Margaret Atwood Traduit de l'anglais par Marie-Hélène Dumas

Donner votre avis

Les derniers avis

  • J'ai lu avec un grand intérêt ce document d'Azar NAFISI. J'ai apprécié son talent d'écrivain qui nous régale d'un vocabulaire riche, imagé, élégant et d'un grand sens du détail et de l'anecdote .

    L'analyse est fine de chaque situation et le portrait de chaque personnage évoqué avec...
    Voir plus

    J'ai lu avec un grand intérêt ce document d'Azar NAFISI. J'ai apprécié son talent d'écrivain qui nous régale d'un vocabulaire riche, imagé, élégant et d'un grand sens du détail et de l'anecdote .

    L'analyse est fine de chaque situation et le portrait de chaque personnage évoqué avec pertinence. Prenons la page 41 où l'auteur propose de suivre l'une de ses étudiantes au sortir d'une de leurs rencontres. Chaque geste, de la mise en place du voile à l'attitude adoptée dans la rue, est décortiqué, qui nous permet de prendre conscience de la liberté ressentie par chacune d'entre elles lors de ces réunions de travail autour d'œuvres littéraires.

    Ces rencontres, on le sent à la lecture du document, ont été essentielles dans la prise de conscience de la privation de leur liberté. A travers la littérature, elles mesurent l'importance de l'imaginaire et petit à petit se rendent compte de leur propre subordination au pouvoir despotique de ceux qui les gouvernent.

    Il est particulièrement touchant de lire les confidences qu'elles sont amenées à faire à leur professeur au fil des rencontres , de prendre connaissance, de leurs espoirs, mais aussi de leurs déceptions.

    Nous sentons le sentiment très fort qu'Azar NAFISI porte à ses étudiants, le respect qu'ils lui inspire, le souhait qu'elle a de leur apporter une aide à la réflexion, de leur communiquer le pouvoir de s'extraire du joug des mollahs. C'est un regard d'amour qu'elle leur porte, cet amour qui se donne gratuitement. Le partage de ces moments autour d'un livre, d'un auteur, les réflexions qui en découlent leur permet de faire la lumière sur leurs propres vies, leurs manques et la possibilité de s'en sortir.

    L'épilogue est un des moments forts de ce document qui nous permet de constater les avancées, ou les régressions, de ces jeunes filles qui auront eu la chance de rencontrer un temps l'imaginaire, source de liberté.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Impressionnantes, ces femmes. Inconcevable, une telle coercition !

    Impressionnantes, ces femmes. Inconcevable, une telle coercition !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions