L'intime a ses frontieres

Couverture du livre « L'intime a ses frontieres » de  aux éditions Eme Editions
Résumé:

La société de communication contemporaine semble s'être donné pour mission de débusquer l'intime pour l'exhiber, et l'on peut considérer ce phénomène comme l'aboutissement d'une évolution commencée au XVIIIe siècle, époque où la notion d'intime a vu le jour. Dans ce contexte, les articles réunis... Voir plus

La société de communication contemporaine semble s'être donné pour mission de débusquer l'intime pour l'exhiber, et l'on peut considérer ce phénomène comme l'aboutissement d'une évolution commencée au XVIIIe siècle, époque où la notion d'intime a vu le jour. Dans ce contexte, les articles réunis ici proposent un angle d'approche original : au lieu de dessiner une fois de plus les contours de la notion d'intime, nous cherchons à en repérer l'émergence en environnement hostile, en excluant de l'analyse les XVIIIe et XIXe siècles, déjà fort étudiés, et pendant lesquels l'intime est roi. Comment l'intime trouve-t-il à se dire à une époque où le concept même de sujet ne va pas de soi, et inversement, une part d'intimité réussit-elle à survivre dans un monde où tout est devenu objet de spectacle ? L'intime est considéré ici comme une notion définie par ses frontières, et l'analyse se situe elle aussi à la frontière de plusieurs époques - l'ancien et le très contemporain -, de plusieurs aires géographiques, mais surtout de plusieurs disciplines, les articles réunis allant du droit à la littérature, de l'histoire des idées aux sciences de la communication, sans oublier la philosophie. Sylvie Crinquand est professeur de littérature anglaise à l'université de Bourgogne. Elle travaille sur la relation entre écriture intime et création littéraire, et s'intéresse plus particulièrement aux correspondances privées. Elle est l'auteur de Lettres et poèmes de John Keats : portrait de l'artiste (PUM, EUD, 2000), a dirigé plusieurs volumes collectifs sur l'écriture intime, dont récemment Dernières lettres (EUD, 2008) et elle a publié de nombreux articles sur la correspondance privée. Paloma Bravo est professeur à l'université de Bourgogne où elle enseigne la civilisation et la littérature de l'Espagne classique. Elle est l'auteur de nombreux articles portant sur cette période et a récemment publié aux Presses Universitaires de France, L'Espagne des favoris (1598-1645). Splendeurs et misères du valimiento (2009).

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions