• Ce qui m'a grandement intéressé dans cette histoire, c'est qu'elle raconte, pour sa plus grande part, la véritable vie de Limonov. Si l'auteur avait totalement inventé les faits, je pense que le résultat n'aurait pas été aussi intéressant. Tous les évènements de cette vie n'auraient rien de vraiment passionnants s'ils étaient issus d'une fiction, mais ils le deviennent dès lors qu'ils ont réellement existé. En bref, pour une vraie vie, sa vie est exaltante et pour le moins extraordinaire.
    Emmanuel Carrère utilise une écriture facile d'accès, un développement journalistique romancé, pour nous narrer l'épopée de ce "presque héros", qui a successivement été presque truand, presque poète, presque clochard, presque écrivain, presque soldat, presque politicien, et pour finir presque taulard. Et c'est probablement à cause de son ambition débordante, qui ne lui a d'ailleurs jamais fait défaut, que Limonov résume lui même sa vie comme une "vie de merde".
    J'ai dévoré ce livre, qui est peut être légèrement trop long sur la fin. Pour le désépaissir, Emmanuel Carrère aurait dû, à mon goût, s'abstenir d'ajouter des éléments de sa propre vie, ceux de Limonov se suffisant à eux mêmes.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com