Lili Marleen

Couverture du livre « Lili Marleen » de Jean-Pierre Gueno aux éditions J'ai Lu
  • Date de parution :
  • Editeur : J'ai Lu
  • EAN : 9782290056240
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

1915 : un soir de blues, Hans Leip, jeune aspirant allemand qui va rejoindre le front russe, unit dans un poème les prénoms des deux femmes, Lili et Marleen, qui le rattachent à la vie.
Il ne sait pas encore que, après un échec provisoire, La Chanson d'une jeune sentinelle deviendra en... Voir plus

1915 : un soir de blues, Hans Leip, jeune aspirant allemand qui va rejoindre le front russe, unit dans un poème les prénoms des deux femmes, Lili et Marleen, qui le rattachent à la vie.
Il ne sait pas encore que, après un échec provisoire, La Chanson d'une jeune sentinelle deviendra en 1941, grâce à la radio, le tube planétaire de la Seconde Guerre mondiale, plébiscité par les civils et par les soldats des deux camps, et détesté par les nazis qui le trouvaient défaitiste. Lili Marleen porte en elle la mémoire du XXe siècle. On a failli oublier Lale Andersen, sa première interprète, qui fit rêver la terre entière bien avant Marlene Dietrich.
Leur histoire est incroyable: plus forte que n'importe quelle fiction !

Donner votre avis

Le courrier des auteurs

Jean-Pierre Guéno répond à nos questions ! (26/04/2012)

1) Qui êtes-vous ? ! Je suis le passeur, l'auteur des «Paroles de...» (Paroles de poilus, Paroles de détenus, Paroles d'Etoiles, Paroles du Jour J, Paroles d'enfance, Paroles de femmes, Paroles de l'Ombre, La vie en toutes lettres) ainsi que de nombreux livres illustrés valorisant les plus beaux textes et les plus beaux manuscrits de l'histoire et de la langue française, tels De Gaulle à Londres, ou les Diamants de l'histoire. J'aime à me définir comme un «passeur» de traces et de mémoire et je vais traquer les trésors qui composent mes ouvrages dans le jardin secret des plus grands auteurs comme dans celui de nos familles. J'aime à rappeler que ce ne sont pas seulement les «têtes d'affiche» de nos livres de classe qui font l'histoire mais ces «figurants» qu'étaient nos parents et nos ancêtres, et que la mémoire du peuple a tendance à nuancer «l'histoire officielle» tout en redonnant à l'histoire la part de vie et d'émotion qu'elle mérite. Mais à force de transmettre la vibration de l'âme et de l'intime des «figurants», j'ai découvert que les mêmes techniques fonctionnaient aussi avec les têtes d'affiche ! Ancien élève de l'École Normale Supérieure de Saint Cloud, j'ai dirigé pendant 7 ans le développement Culturel de la Bibliothèque Nationale aux côtés d'Emmanuel Le Roy Ladurie puis les Editions de Radio France pendant plus de 12 ans. 2) Quel est le thème central de ce livre ? C'est l'incroyable histoire de la chanson d'amour qui fut, grâce à la radio, le premier tube planétaire de l'histoire de la chanson, qui devint dans les deux camps, chez les militaires comme chez les civils, l'hymne de la seconde guerre mondiale, et qui est pourtant un pur produit de la première guerre mondiale. 1915 : un soir de blues, Hans Leip, un aspirant allemand qui va rejoindre le front russe unit dans un poème les prénoms des deux femmes, Lili et Marleen, qui le rattachent à la vie. Il ne sait pas encore qu'après un flop absolu, La chanson d'une jeune sentinelle deviendra en 1941 grâce à la radio le tube planétaire de la Seconde Guerre mondiale plébiscité par les civils et par les soldats des deux camps et détesté par les nazis : ces derniers le trouvaient défaitiste et n'admettaient pas qu'il puisse transcender les clivages et «réunir» l'humanité. Lili Marleen porte en elle la mémoire du vingtième siècle. On a failli oublier Lale Andersen, celle qui fit rêver la terre entière, bien avant Marlène Dietrich. Leur histoire est incroyable : plus forte que n'importe quelle fiction. Pas mal pour une mélodie qui servit au départ de publicité à une pâte dentifrice ! ! 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? Une citation (Une fois n'est pas coutume !) d'Adolphe Hitler : «Cette chanson ne passionnera pas seulement le soldat allemand : elle risque bien de nous survivre». A mettre en regard avec une autre citation, celle d'Eisenhower qui déclara après la guerre en parlant d'Hans Leip, l'auteur des paroles de la chanson : «qu'il fut le seul Allemand qui avait rendu le monde plus heureux pendant toute la guerre». 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? La première mélodie de Lili Marleen, celle de Rudolf Zink... 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? L'émotion de cette belle histoire qui prouve que la réalité est toujours plus forte que la fiction, et en particulier le souvenir des canons qui se taisaient du côté de Tobrouk, chaque soir un peu avant 22H pendant l'automne et pendant l'hiver 1941, alors que dans les deux camps, de part et d'autre du front, les soldats allemands et les soldats anglais écoutaient Lili Marleen...

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions