L'homme qui ne voulait pas devenir président

Couverture du livre « L'homme qui ne voulait pas devenir président » de Julien Leclercq aux éditions Intervalles

4

2 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Intervalles
  • EAN : 9782369560531
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Pendant les fêtes de Bayonne, Michel, un trentenaire au chômage - et ce soir-là passablement ivre - monte sur scène lors d'un concert et se lance dans un discours enfl ammé contre la classe politique. Dans la foulée, il annonce sa candidature à l'élection présidentielle.
Par l'entremise des... Voir plus

Pendant les fêtes de Bayonne, Michel, un trentenaire au chômage - et ce soir-là passablement ivre - monte sur scène lors d'un concert et se lance dans un discours enfl ammé contre la classe politique. Dans la foulée, il annonce sa candidature à l'élection présidentielle.
Par l'entremise des réseaux sociaux, sa diatribe devient rapidement virale et se propage hors de tout contrôle.
Devenu en quelques jours le chouchou de la Toile puis des médias, il n'aspire pourtant qu'à retrouver sa vie paisible, entre virées nocturnes, parties de console et longues soirées avec sa mère. C'est sans compter sur ses amis, bien décidés à exploiter à fond la chance qui s'offre à eux.
D'autant que bientôt, les enquêtes d'opinion sur le candidat malgré lui commencent à s'affoler...
Amitié, amour, trahisons, L'homme qui ne voulait pas devenir président est un roman trépidant qui plonge avec délectation en plein coeur de l'actualité.
Une comédie légère et pleine d'esprit à lire absolument avant d'élire n'importe qui.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Ce roman qui débute comme une grosse blague s'avère bien plus profond qu'il n'y paraît. D'abord, il fait le point sur le désarroi des Français face à l'offre politique qui tourne sur elle-même depuis des décennies. Nos représentants se ressemblent, s'adoubent entre eux. Dès que l'un sort un peu du lot, il est moqué, raillé avant d'être fortement attaqué s'il commence à représenter un danger pour ceux qui s'autoproclament héritiers légitimes. Qui sont nos représentants au parlement ? Des médecins, des avocats, des notaires, des élus réélus réréélus... Des ouvriers ? Pas un. Qui, dans l'élection qui arrive dans dix jours, prend au sérieux Philippe Poutou, ouvrier ? Nathalie Artaud, prof ?

    C'est de cela que parle ce roman, mais aussi de la difficulté de trouver du travail en France, de l'amitié et de l'ambition qui ne font pas toujours bon ménage, de la trahison, de l'amour... Ces six trentenaires sont les archétypes d'une génération qui se cherche et qui cherche à renouveler la société. Pas facile toujours de combiner les deux. Sans doute commencer par soi-même permet-il d'être plus apte à faire évoluer autour de soi plus ou moins largement.

    Julien Leclercq décrit bien le malaise actuel dans la société et il en cherche les raisons et des solutions. Elles peuvent parfois paraître utopiques, mais c'est cela qui fait avancer. A n'être que dans la réalité, on gère le quotidien, sans vision d'avenir. C'est sans doute cela qu'il nous manque. Je me souviens d'un slogan et d'une chanson que mon papa passait souvent aux alentours de 1981 -et oui, que voulez-vous, tout le monde n'a pas eu, comme moi, la chance d'être élevé par des parents socialistes- et qui disait "Changeons la vie ici et maintenant". Michel apporte cela aux Français demandeurs de nouveautés, de fraîcheur. Une vision positive.

    Le livre commence comme une blague écrivais-je plus haut et il devient de plus en plus sérieux, politique, tout en gardant une trame de comédie, de roman. C'est une lecture bien agréable et souhaitable avant d'aller glisser le bulletin dans l'urne. A lire avant ou après, en tous les cas en complément des programmes des candidats à l'élection du 23 avril prochain, qui paraissent bien ternes et usés à côté de Michel.

    PS : pour ceux qui ont envie d'autre chose, allez voir du côte du mouvement Les colibris, plein de belles idées et d'actions... et une tournée avec des artistes, des ateliers, des lectures, ... bientôt à Nantes (j'y serai) et aussi à Marseille, Strasbourg, Toulouse.

  • 0.15

    Michel, trentenaire que l’on pourrait qualifier de désoeuvré, se retrouve bien malgré lui embarqué comme candidat à la présidence de la république après avoir fait un discours qui a marqué les esprits, alors qu’il était imbibé d’alcool, sur la scène d’un concert rock.
    C’est plein d'humour, enlevé, très urbain typé génération Y, parfois grinçant. C'est sans prétention, le genre de livre que l’on oubliera le lendemain ou le surlendemain mais que l’on prend du plaisir à lire parce que c'est finalement assez drôle.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Journal d'un salaud de patron Julien Leclercq FAYARD

Voir tous les livres de Julien Leclercq