• Dans ce livre Yann Queffélec raconte sa quête obsessionnelle de reconnaissance de la part d’un père avare d’encouragement et parfois presque cruel pour son enfant. Etrangement il idéalise cet homme au point de vouloir l’imiter en devenant à son tour écrivain oubliant au passage de suivre sa propre destinée. Son attirance pour la mer est ainsi reléguée au second plan et il semble faire bien peu de cas de l’amour d’une mère pourtant très affectueuse.
    Arrivé à la fin de l’ouvrage, la question reste entière, pourquoi ce père rejette-t-il son fils alors qu’il semble tellement fier de ses autres enfants ?
    On aimerait connaitre la version du père tant celle de Yann Queffélec parait par moment terriblement partiale.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Récemment sur lecteurs.com