L'homme de Lewis

Couverture du livre « L'homme de Lewis » de Peter May aux éditions A Vue D'oeil
  • Date de parution :
  • Editeur : A Vue D'oeil
  • EAN : 9782846667081
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Rivage, les voix gaéliques des ancêtres qui s?élèvent en un chant tribal : il pense pouvoir ici retrouver un sens à sa vie. Mais peu de temps après son arrivée, on découvre le cadavre d?un jeune homme, miraculeusement préservé par la tourbière pendant une cinquantaine d?années.
Les analyses... Voir plus

Rivage, les voix gaéliques des ancêtres qui s?élèvent en un chant tribal : il pense pouvoir ici retrouver un sens à sa vie. Mais peu de temps après son arrivée, on découvre le cadavre d?un jeune homme, miraculeusement préservé par la tourbière pendant une cinquantaine d?années.
Les analyses ADN relient le corps à Tormod Macdonald, le père de son amour de jeunesse Marsaili, atteint d?Alzheimer, et font de lui le suspect n° 1. C?est une course contre la montre qui s?engage alors pour découvrir la vérité au rythme des souvenirs qui traversent l?esprit du vieil homme.

Donner votre avis

Avis(11)

  • Divorcé et démissionnaire de la police, Fin Macleod revient sur l'île de Lewis pour se vider la tête en retapant la maison de ses parents. Prendre un nouveau départ, refaire sa vie, se rapprocher de son fils Fionnlagh et de Marsaili...il n'y pense pas vraiment, occupé à faire le deuil de son...
    Voir plus

    Divorcé et démissionnaire de la police, Fin Macleod revient sur l'île de Lewis pour se vider la tête en retapant la maison de ses parents. Prendre un nouveau départ, refaire sa vie, se rapprocher de son fils Fionnlagh et de Marsaili...il n'y pense pas vraiment, occupé à faire le deuil de son fils, de son mariage, de son ancienne vie. S'il en a finit avec la police, il reste un enquêteur. Aussi, quand le corps d'un jeune est retrouvé momifié dans la tourbe et que les analyses ADN l'identifient comme un parents du père de Marsaili, Fin se remet au travail. Soupçonné, le vieux Tormod Macdonald ne peut plus s'expliquer, la mémoire minée par la sénilité. Fin dispose de moins d'une semaine pour mettre un nom sur le cadavre et découvrir les circonstances de son meurtre, avant qu'un inspecteur du continent n'arrive sur l'île et prenne l'enquête en main.

    De retour sur son île natale, Fin se glisse dans les pas du père de son premier amour, Tormod Macdonald, un homme sans histoires, originaire de Harris. Pourtant, la réalité semble être toute autre et au fur et à mesure de son enquête, Fin découvre un passé mouvementé et secret, lié à l'histoire des ''homers'', ces jeunes orphelins catholiques que l'Eglise envoyait dans les îles des Hébrides pour y travailler dans les fermes. Triste destin pour ces enfants seuls au monde qui quittaient la ville et l'orphelinat pour des territoires hostiles et des familles peu aimantes. Tormod sombre dans la maladie d'Alzheimer, ne s'exprime plus, mais dans sa tête, les souvenirs défilent et grâce à eux on reconstitue ce pan méconnu de l'Histoire écossaise.
    Comme le premier, ce deuxième tome tient toutes ses promesses. Des paysages grandioses, une histoire émouvante, des îles envoûtantes et un Fin Macleod qui s'essaie à être père et doit assimiler le fait qu'il est déjà grand-père. Plus qu'un roman policier, L'homme de Lewis est un magnifique témoignage en mémoire des homers, enfants victimes des hommes et de l'Eglise. Un livre bouleversant.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L'homme de Lewis est le 2e tome de la trilogie écossaise. Le vent et la pluie sont toujours omniprésents. le séjour de Fin, le héros, ancien flic, là encore n'est pas de tout repos.
    Là aussi l'histoire est bien ficelée, et j'ai beaucoup aimé.
    Dans cet opus, le passé ressurgit, et avec lui...
    Voir plus

    L'homme de Lewis est le 2e tome de la trilogie écossaise. Le vent et la pluie sont toujours omniprésents. le séjour de Fin, le héros, ancien flic, là encore n'est pas de tout repos.
    Là aussi l'histoire est bien ficelée, et j'ai beaucoup aimé.
    Dans cet opus, le passé ressurgit, et avec lui l'histoire des homers, ces orphelins exilés aux Hébrides et corvéables à merci.
    J'ai découvert les traditions, le poids de la religion, des pans d'histoire méconnus et douloureux de l'île de Lewis, des vies rudes aux lourds secrets, ainsi que 'odeur de la tourbe pour chauffer les maisons

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Difficile de quitter ce polar : l' enquête est fascinante, subtile, rigoureuse. On se laisse autant emporter par les éléments de l' histoire, des personnages que par les déchaînements météorologiques...

    Difficile de quitter ce polar : l' enquête est fascinante, subtile, rigoureuse. On se laisse autant emporter par les éléments de l' histoire, des personnages que par les déchaînements météorologiques...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Commencer une trilogie par le tome 2, c'est tout moi ! Après la légère déception de Terreur dans les vignes, je me suis auto-convaincue que les trois romans écossais de l'auteur avaient attendu assez longtemps sur ma PAL et qu'il était temps de les "dépoussiérer" ! J'étais persuadée que L'homme...
    Voir plus

    Commencer une trilogie par le tome 2, c'est tout moi ! Après la légère déception de Terreur dans les vignes, je me suis auto-convaincue que les trois romans écossais de l'auteur avaient attendu assez longtemps sur ma PAL et qu'il était temps de les "dépoussiérer" ! J'étais persuadée que L'homme de Lewis était le premier de la série...

    Alors que le rythme n'est pas trépidant, ce roman parvient à maintenir en haleine grâce à l'alternance des points de vue : l'enquête menée par Fin répond aux souvenirs de Tormod qui entre deux crises d'Alzheimer se remémore son enfance. C'est l'occasion pour l'auteur de revenir sur l'après-guerre en Ecosse où de nombreux orphelins catholiques furent confiés de force à l'adoption ou dans des institutions protestantes. Le roman évoque aussi la société ilienne des Hébrides, les conditions de vie difficiles des paysans et des pêcheurs, mais également les clivages religieux entre catholiques et protestants, la question de la foi...

    Même si l'intrigue se devine assez facilement, il reste que cette enquête permet surtout de dévoiler une Ecosse battue par les vents et les embruns, couverte de landes sauvages et de tourbe que la plume amoureuse de Peter May restitue fort bien !

    Il faudra donc que je lise le tome 1 (L'île des chasseurs d'oiseaux) et que je découvre le tome 3 (Le braconnier du lac perdu).

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions