L'homme au marteau

Couverture du livre « L'homme au marteau » de Meckert/Delouche aux éditions Joelle Losfeld
Résumé:

Dans la veine de son roman Les coups, Jean Meckert décrit dans L'homme au marteau le quotidien répétitif et étouffant d'un employé du Trésor public, Augustin Marcadet, que ne distrait pas une morne vie de famille. On est en juillet, seules varient les étapes du Tour de France. Dans un sursaut,... Voir plus

Dans la veine de son roman Les coups, Jean Meckert décrit dans L'homme au marteau le quotidien répétitif et étouffant d'un employé du Trésor public, Augustin Marcadet, que ne distrait pas une morne vie de famille. On est en juillet, seules varient les étapes du Tour de France. Dans un sursaut, Augustin Marcadet insulte son chef et claque la porte. Il va tenter de fuir sa condition et de se laisser aller à un éclair de passion amoureuse. Mais l'échappée est éphémère.
Meckert met en scène un personnage maladroit et indéterminé, aux prises avec sa médiocrité, ses rêves, et une révolte qui, quelle qu'en soit l'issue, donne un sens à sa vie.
Le style vert et imagé, âcre et rageur à l'image de la vie du protagoniste, illustre le travail d'écriture cher à l'auteur.

Donner votre avis

Avis(1)

  • [...] C’est une lecture rentrée, une lecture du dedans. Dit-on que la lecture fait voyager ? Ici c’est tout l’inverse. À travers Augustin on s’introspective : « Et moi, est-ce que cette vie me guette ? » Mais on ne juge pas sa vie médiocre. Jean Meckert sait cerner et éveiller en nous le malaise...
    Voir plus

    [...] C’est une lecture rentrée, une lecture du dedans. Dit-on que la lecture fait voyager ? Ici c’est tout l’inverse. À travers Augustin on s’introspective : « Et moi, est-ce que cette vie me guette ? » Mais on ne juge pas sa vie médiocre. Jean Meckert sait cerner et éveiller en nous le malaise de notre société capitaliste...

    Auteur engagé et politique (comme ils sont rares !), Jean Meckert n’embrase pas plus l’opinion publique et les éditeurs que le cœur des lecteurs. Pourquoi ses critiques André Gide et Marcel Aymé seraient-ils plus connus que lui ? De quel droit ses romans dans la Série Noire, sous le pseudonyme Jean Amila, sont-ils plus connus que L’Homme au marteau, à l’histoire presque dystopique ? Amis éditeurs, amis lecteurs, l’aliénation de l’homme au travail n’est-elle pas au cœur de notre société ?

    L'article entier sur mon blog :
    http://www.bibliolingus.fr/l-homme-au-marteau-jean-meckert-a80136608

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions