L'historiographie indienne en débat ; colonialisme, nationalisme et sociétés postcoloniales

Couverture du livre « L'historiographie indienne en débat ; colonialisme, nationalisme et sociétés postcoloniales » de Mamadou Diouf aux éditions Karthala
  • Date de parution :
  • Editeur : Karthala
  • EAN : 9782865379156
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Ce recueil vise à porter à la connaissance de lecteurs francophones, notamment africains, le riche patrimoine des historiens indiens regroupés depuis vingt ans au sein du Groupe d'étude sur les subalternes dont la revue Subaltern Studies a connu neuf livraisons depuis 1981.
L'expression de... Voir plus

Ce recueil vise à porter à la connaissance de lecteurs francophones, notamment africains, le riche patrimoine des historiens indiens regroupés depuis vingt ans au sein du Groupe d'étude sur les subalternes dont la revue Subaltern Studies a connu neuf livraisons depuis 1981.
L'expression de subalterne (ou subordonné) est empruntée à Antonio Gramsci et renvoie aussi bien à la notion de pouvoir aux plans idéologiques et culturels qu'à la paysannerie. L'historien sénégalais Mamadou Diouf, responsable du choix des contributions, explique longuement dans son introduction le sens et les évolutions de ces recherches qui veulent mettre en lumière l'autonomie de la conscience subalterne en produisant une historiographie libérée de la volonté des élites nationaliste et coloniale.
Il s'agit de déchirer les voiles du pouvoir qui ont enseveli les résistances paysannes sous la rhétorique de la codification coloniale. Cette démarche est complétée par le recours à la poésie, à la peinture, à la littérature, aux arts et au cinéma.
Une seule grande question traverse la dizaine de textes de ces historiens indiens : quels sont les modèles historiographiques dont disposent les pays nouvellement indépendants ? (" Qui parle au nom du passé indien ? Les subalternes peuvent-ils s'exprimer ? ").
Ces réflexions sur l'écriture de l'histoire en situations post-coloniales sont complétées par des études de fragments, autrement dit des études de cas, notamment sur les affrontements entre hindous et musulmans ou sur les femmes dans la nation. Cette sortie de la " bibliothèque coloniale " concerne directement l'historiographie africaine.
Le caractère totalement inédit de ces travaux et la perspective comparatiste qu'ils soulèvent devraient concerner tous ceux qui s'interrogent sur le passé mais aussi l'avenir des nations africaines.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions