Lettres de pluie

Couverture du livre « Lettres de pluie » de Steve Sem-Sandberg aux éditions Robert Laffont
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Avis(3)

  • Explorateurs de la rentrée littéraire 2019 : Avis page 100

    Après la disparition de leurs parents, Andreas et Minna sont élevés par leur voisin Johannes.
    A la mort de celui-ci, Andreas revient en pèlerinage sur l'île suédoise pour essayer de solder l’imbroglio familial.

    Après la lecture...
    Voir plus

    Explorateurs de la rentrée littéraire 2019 : Avis page 100

    Après la disparition de leurs parents, Andreas et Minna sont élevés par leur voisin Johannes.
    A la mort de celui-ci, Andreas revient en pèlerinage sur l'île suédoise pour essayer de solder l’imbroglio familial.

    Après la lecture d'une centaine de pages, je commence à appréhender un univers sombre et bouleversant.
    Je suis immergé dans cette histoire ancré dans le passé, notamment celui de la seconde guerre mondiale, où se mêlent mystères, souvenirs lancinants et réminiscences familiales dans une atmosphère oppressante.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Explorateurs de la rentrée littéraire 2019 : Avis page 100

    Dans les années 60, deux jeunes enfants Minna et son frère Andréas sont confiés en urgence par leurs parents à leur voisin Johannes. Les parents disparaitront mystérieusement sans laisser de traces, peut-être dans le crash d’un avion,...
    Voir plus

    Explorateurs de la rentrée littéraire 2019 : Avis page 100

    Dans les années 60, deux jeunes enfants Minna et son frère Andréas sont confiés en urgence par leurs parents à leur voisin Johannes. Les parents disparaitront mystérieusement sans laisser de traces, peut-être dans le crash d’un avion, nul ne semble savoir. Johannes, un homme bourru et alcoolique prendra soin des deux enfants du mieux qu’il peut. Mais que peut-il contre les rancœurs, les secrets, les non-dits des histoires peu reluisantes liées à la guerre, à l’environnement âpre et rude d’une petite île suédoise où les étrangers ne sont pas les bienvenus, où chacun se connait mais ne s’apprécie guère ?

    Quand le narrateur, Andréas, revient sur les lieux de son enfance à la mort de Johannes il est confronté à son passé, il se remémore les événements de son enfance. Les traumatismes laissent des traces indélébiles. Il fait l’inventaire des documents laissés par Johannes. Il se heurte à l’hostilité et à la cupidité de la population locale. Les rancunes et les haines sont tenaces, les secrets ont la vie dure.

    Les cent premières pages de ce roman posent le cadre du récit en évoquant la guerre, le nazisme, les affaires douteuses, le mystère qui plane autour des parents de Minna et Andréas. Et mettent en évidence les sentiments confus des deux enfants dans leur détresse, les difficultés qu’ils ont eu à se construire dans un tel contexte.

    Le récit alterne entre passé et présent. L’atmosphère est oppressante, étouffante. La violence couve, prête à surgir à tout moment. Les frontières entre le réel et l’imaginaire sont floues dans la mémoire d’Andréas. C’est le gris qui domine dans cette histoire, le gris de la pluie, de l’austérité, le gris de la tristesse et du malheur.

    J’avoue trouver l’écriture un peu sèche et rude, espérer une respiration dans le récit pour éviter que le gris ne devienne définitivement noirceur. À force de creuser l’obscurité, Andréas finira-t-il par trouver un peu de lumière ? Je vais poursuivre pour le savoir …

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
  • Avis de la page 100 :

    Andreas le narrateur revient dans l’île où il a été élevé avec sa sœur Minna par Johannes un ivrogne ancien de la marine marchande. Leurs parents ont disparu du jour au lendemain, soi-disant dans un accident d’avion. Cette île a longtemps été sous la coupe de Jan-Heinz...
    Voir plus

    Avis de la page 100 :

    Andreas le narrateur revient dans l’île où il a été élevé avec sa sœur Minna par Johannes un ivrogne ancien de la marine marchande. Leurs parents ont disparu du jour au lendemain, soi-disant dans un accident d’avion. Cette île a longtemps été sous la coupe de Jan-Heinz Kaufmann un agronome naturaliste amateur, condamné à la fin de la guerre pour collaboration avec les Allemands.

    Constitué de chapitres courts qui alternent passé et présent, j’ai tout de suite plongé dans ce récit mystérieux, où par petites touches l’auteur nous délivre des informations sur le passé des enfants Lehmann. Le lecteur arrivé à la page 100 comprend que la vérité tourne autour de Minna, de Kaufmann et de son sombre régisseur Carsten. Un roman d’atmosphère où la nature est omniprésente.

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions