L'été infini

Couverture du livre « L'été infini » de Madame Nielsen aux éditions Noir Sur Blanc
Résumé:

Des adolescents dans le Danemark des années 1980 qui désirent devenir artistes et sont tous persuadés de connaître bientôt une « destinée fulgurante ». Ensemble, ils vont vivre un « été infini », pendant lequel le temps s'est arrêté, rythmé par l'histoire d'amour qui s'est tissée entre la mère... Voir plus

Des adolescents dans le Danemark des années 1980 qui désirent devenir artistes et sont tous persuadés de connaître bientôt une « destinée fulgurante ». Ensemble, ils vont vivre un « été infini », pendant lequel le temps s'est arrêté, rythmé par l'histoire d'amour qui s'est tissée entre la mère et un ami de sa fille. Or l'avenir ne s'est pas montré tel qu'ils l'avaient rêvé, et la mort s'est rappellée à leur bon souvenir. Un destin qui aura une portée à la fois dans le temps, bien au-delà de la période durant laquelle se déroulent ces événements et dans la vie du narrateur, devenu vieille femme, qui des années plus tard à Paris nous raconte cet été infini.

Donner votre avis

Avis(1)

  • Le titre double, "L'été infini, Un Requiem", marque déjà les deux pôles entre lesquels se situe le roman. L'été infini, c'est celui des jeunes années au moment où l'avenir s'ouvre sur tous les horizons du possible. Un été qui commence au début des années 1980 au Danemark dans la ferme blanche où...
    Voir plus

    Le titre double, "L'été infini, Un Requiem", marque déjà les deux pôles entre lesquels se situe le roman. L'été infini, c'est celui des jeunes années au moment où l'avenir s'ouvre sur tous les horizons du possible. Un été qui commence au début des années 1980 au Danemark dans la ferme blanche où vit un groupe d'adolescents avec la mère de l'un d'eux. Tous ont l'âme artiste et sont convaincus d'avoir à vivre des existences d'exception. Mais ils ont beau prolonger, étirer cet été de tous les infinis, le temps et la réalité se chargent d'en prononcer le requiem. Requiem de la jeunesse inexorablement passée, des espérances mortes, des amours avortées et des amis disparus. La trame du roman de Madame Nielsen, probablement nourrie d'autobiographie, est superbe et certaines fulgurances m'ont bouleversée.

    Je n'ai cependant pas adhéré aux choix narratifs de l'auteur. Le mélange des temporalités, le refus d'identifier les personnages autrement que par leurs caractéristiques physiques, l'imbrication des histoires de chaque membre du groupe, la discordance entre l'enchaînement des évènements et l'ordre dans lequel ils sont racontés, m'ont souvent conduite à l'incompréhension. Si j'aime les structures narratives complexes et originales, j'apprécie aussi qu'elles n'oublient pas le lecteur en cours de route !

    Ma lecture de ce roman s'est apparentée à la remontée d'un fleuve aux courants indomptables. Certes, l'aventure pourrait être belle... à condition de ne pas faire naufrage ! C'est un peu ce qui s'est passé pour moi : j'ai été engloutie par une forme de narration qui m'a empêchée d'en apprécier les qualités. Je le regrette d'autant plus que les très belles dernières pages, comme apaisées, comme libérées d'une sorte d'impétuosité, témoignent de la puissance qu'aurait pu avoir ce roman avec un tout petit peu plus de simplicité et avec une véritable prise en compte du lecteur.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions