Les veilleurs de Sangomar

Couverture du livre « Les veilleurs de Sangomar » de Fatou Diome aux éditions Albin Michel
  • Date de parution :
  • Editeur : Albin Michel
  • EAN : 9782226443861
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Nul ne s'aventure sans appréhension à Sangomar, ce bout de terre inhabitée où, dans la tradition animiste sérère, se rassemblent les djinns et les âmes des défunts. Sur l'île voisine, la jeune Coumba entame un long veuvage, recluse chez sa belle-mère. Elle vient de perdre son mari dans le... Voir plus

Nul ne s'aventure sans appréhension à Sangomar, ce bout de terre inhabitée où, dans la tradition animiste sérère, se rassemblent les djinns et les âmes des défunts. Sur l'île voisine, la jeune Coumba entame un long veuvage, recluse chez sa belle-mère. Elle vient de perdre son mari dans le naufrage du Joola, en 2002, au large du Sénégal.
Dès la nuit tombée, après le cortège des prières rituelles et des visites obligées, Coumba peut enfin faire face à son chagrin, consigner les souvenirs heureux, invoquer les morts. Alors, sa chambre s'ouvre grand aux veilleurs de Sangomar, esprits des ancêtres et des naufragés qui lui racontent leur destin et la mèneront à la rencontre de son « immortel aimé ».

Un grand roman de liberté et d'amour fou, porté par le souffle ensorcelant de Fatou Diome.

Donner votre avis

Avis(4)

  • Les 100 première pages - Les explorateurs de la rentrée littéraire

    Coumba a perdu son mari dans le naufrage d'un bateau dont il faisait partie de l'équipage.
    Pendant sa période de deuil officielle, elle vit recluse dans la chambre dont elle dispose chez ses beaux-parents, accompagnée de sa...
    Voir plus

    Les 100 première pages - Les explorateurs de la rentrée littéraire

    Coumba a perdu son mari dans le naufrage d'un bateau dont il faisait partie de l'équipage.
    Pendant sa période de deuil officielle, elle vit recluse dans la chambre dont elle dispose chez ses beaux-parents, accompagnée de sa petite fille de 5 mois.

    Jusqu'à présent, je ne suis pas transcendée par l'histoire, en 100 pages, on en est toujours au même point. Coumba entend les esprits, imagine les commérages du village, parfois se souvient de sa vie avec son mari qu'elle aimait profondément. Elle ne s'alimente pratiquement pas et vit dans son monde intérieur.
    Le style chatoyant de l'auteure est séduisant, mais entaché par des erreurs grammaticales rendant certaines phrases incompréhensibles. J'espère que la situation de Coumba et l'histoire en général évolueront, car je ne pense pas que j'aurai la patience de lire 326 pages du même acabit.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L’étape de la page 100 :
    Fatou Diome nous chante un véritable conte. Coumba a perdu son mari et le père de sa fille lors d’un naufrage au large du Sénégal. Elle entame un long deuil selon les traditions musulmane, mais s’ouvre, la nuit, à l’animisme et au récit des noyés.

    On nous livre une...
    Voir plus

    L’étape de la page 100 :
    Fatou Diome nous chante un véritable conte. Coumba a perdu son mari et le père de sa fille lors d’un naufrage au large du Sénégal. Elle entame un long deuil selon les traditions musulmane, mais s’ouvre, la nuit, à l’animisme et au récit des noyés.

    On nous livre une narration lyrique et très imagé, sonore, chantante et coloré mais une narration qui reste très lente et répétitive. Le début de ce roman est très « pauvre » par son contenu et me semble difficile d’accès. La culture animiste me rend néanmoins curieuse.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Explorateurs de la rentrée littéraire 2019 Avis des 100 premières pages :

    Pour ne pas oublier l’homme qu’elle aimait et qui s’est noyé au large de Dakar, mais aussi pour redonner vie à son passé heureux et raconter son père à sa fille orpheline, Coumba passe ses nuits à écrire, dans le calme...
    Voir plus

    Explorateurs de la rentrée littéraire 2019 Avis des 100 premières pages :

    Pour ne pas oublier l’homme qu’elle aimait et qui s’est noyé au large de Dakar, mais aussi pour redonner vie à son passé heureux et raconter son père à sa fille orpheline, Coumba passe ses nuits à écrire, dans le calme de sa chambre, alors que tout le village dort. Et dans l’écriture, elle rejoint les esprits des morts, les veilleurs de Sangomar, qui accompagnent les vivants tout au long de leur vie.
    C’est très poétique, coloré, parfumé et c’est écrit comme on raconte les rêves. La culture animiste sénégalaise est originale et déroutante, avec ses mots et ses expressions ésotériques, et les litanies sonores et répétitives m'ont rendu difficile l'entrée dans l’histoire. Mais entre deux réflexions poétiques, le récit avance à petit pas, donc je garde espoir de l’apprécier.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Écolos de la rentrée 2019. 100 premières pages
    Coumba, jeune veuve éplorée, retrouve chaque nuit Bouba son défunt mari pourc écrire leur vie commune, heritage pour leur petite fille Fadikiiine. Elle fait appel aux esprits de Sangomar, l'île aux morts.
    L'auteure Fatou Diome nous entraîne dans...
    Voir plus

    Écolos de la rentrée 2019. 100 premières pages
    Coumba, jeune veuve éplorée, retrouve chaque nuit Bouba son défunt mari pourc écrire leur vie commune, heritage pour leur petite fille Fadikiiine. Elle fait appel aux esprits de Sangomar, l'île aux morts.
    L'auteure Fatou Diome nous entraîne dans son univers fleuri, boisé et odorant, faisant usage d'une langue très personnelle.
    Carambolage gigantesque, syncrétisme religieux, culturel, linguistique, un vrai "melting pot ' ou Macédoine de langues, citations ou personnages centraux.
    Touchant, brillant et lumineux malgré la douleur du deuil..livre remarquable en tous points..

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions