Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les sans-gloire

Couverture du livre « Les sans-gloire » de Laure Gombault aux éditions Souffles Litteraires
Résumé:

Trois femmes racontent leur quotidien durant la Grande Guerre. Leurs maris sont au front tandis que Jeanne, Lucienne et Fernande sont au dispensaire, à la ferme ou à l'usine. Entre amours épistolaires, désespoir et vie de famille, elles permettent à la France de nourrir son peuple et ses... Voir plus

Trois femmes racontent leur quotidien durant la Grande Guerre. Leurs maris sont au front tandis que Jeanne, Lucienne et Fernande sont au dispensaire, à la ferme ou à l'usine. Entre amours épistolaires, désespoir et vie de famille, elles permettent à la France de nourrir son peuple et ses soldats, mais aussi de fournir les munitions nécessaires à la poursuite des combats. Trois femmes qui s'émancipent dans un pays qui compte pleinement sur elles et leurs efforts, sans pour autant réellement les considérer.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (1)

  • Les Sans-gloire, ce sont Jeanne, Lucienne et Fernande. Trois femmes que Laure Gombault nous présente dans ce recueil paru dans la collection Souffles courts des éditions Souffles littéraires. Mais il y en a des milliers, des millions d'autres comme elles, femmes de l'ombre, à l'existence effacée...
    Voir plus

    Les Sans-gloire, ce sont Jeanne, Lucienne et Fernande. Trois femmes que Laure Gombault nous présente dans ce recueil paru dans la collection Souffles courts des éditions Souffles littéraires. Mais il y en a des milliers, des millions d'autres comme elles, femmes de l'ombre, à l'existence effacée et contraintes malgré elles à faire tourner l'économie de la France pendant la Première Guerre mondiale quand leurs maris, fiancés, frères, fils sont partis se battre pour l'honneur de la patrie.

    Avec soin, une minutie de détails qui témoignent de sérieuses recherches historiques et une profonde sensibilité, Laure Gombault nous raconte le quotidien de ces trois femmes.

    Il y a Jeanne, la boiteuse que tout le monde a moqué jusqu'à sa rencontre avec Pierre, l'instituteur qui, dans les tranchées, n'a pas supporté les atrocités de la guerre. Condamné au bagne à Cayenne, Jeanne est prête à tout pour le revoir.

    A la ferme familiale, tout repose sur les frêles épaules de Lucienne depuis que son mari est parti combattre. Mais quel prix est-elle prête à payer pour qu'Henri retrouve ses terres comme il les a laissés à son retour?

    C'est dans une usine de munitions que Louise travaille désormais. Elle qui se voyait vivre à la campagne auprès de Jean a dû mettre son rêve de côté pour gagner de quoi faire vivre son petit garçon, Léon, dont elle a dû confier la garde à sa mère. Une désillusion qu'elle s'efforce d'atténuer dans la solidarité avec ses "soeurs" d'infortune.

    Cet ouvrage se présente sous la forme de trois nouvelles, toutes situées à la même période, dans le même contexte et, en même temps, à la fois différentes et complémentaires. Des destins similaires, il y en a des tas. On pourrait alors penser "encore des histoires de guerre, encore des histoires de femmes par temps de guerre" et passer à côté.

    On aurait alors bien tort. Il y a dans ces mots, dans ces phrases, dans ces destins, une singularité et des émotions qui nous absorbent et nous submergent. Ces trois femmes témoignent d'une force de caractère impressionnante face à l'adversité. Elles nous emmènent à leur suite par la seule grâce de l'écriture de Laure Gombault. Elles nous retiennent par la puissance des émotions et le courage que l'autrice leur prête.

    De beaux destins à découvrir. Et de nombreuses questions à se poser ensuite.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.