Les révolutions de Jacques Koskas

Couverture du livre « Les révolutions de Jacques Koskas » de Olivier Guez aux éditions Belfond
Résumé:

" Jacques déplia son long corps et se frotta les yeux en bâillant, aveuglé par les néons de la synagogue séfarade de la bonne ville de S. Il desserra son noeud de cravate ; comme chaque année, le bedeau avait mal réglé le chauffage et Jacques s'ennuyait ferme à Kippour. " Ainsi commencent les... Voir plus

" Jacques déplia son long corps et se frotta les yeux en bâillant, aveuglé par les néons de la synagogue séfarade de la bonne ville de S. Il desserra son noeud de cravate ; comme chaque année, le bedeau avait mal réglé le chauffage et Jacques s'ennuyait ferme à Kippour. " Ainsi commencent les aventures tragi-comiques de Jacques Koskas. Jacques veut vivre sa vie, mais laquelle ? Oscillant entre son pur esprit et la chair accueillante de ses maîtresses, il cornaque un joueur de foot au soleil du Brésil en théorisant sur Vienne fin de siècle... Jacques jouit, mais avec entraves. Jacques pense la révolution, mais sexuelle. Jacques, c'est terrible, s'appelle Jacques, comme son père.
Impossible et attachant, looser magnifique et idéaliste indécis, notre héros mène son épopée vers la seule cohérence que son destin lui permet.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Mon avis de la page 100 - Les explorateurs de la rentrée.
    Je suis facilement absorbée par les aventures de Jacques Kostas, "ce héros" aux prises avec sa famille, ses traditions, sa judaïté, sa sexualité, son métier, son avenir.. Il a du mal à faire face et je me prends au jeu de ces...
    Voir plus

    Mon avis de la page 100 - Les explorateurs de la rentrée.
    Je suis facilement absorbée par les aventures de Jacques Kostas, "ce héros" aux prises avec sa famille, ses traditions, sa judaïté, sa sexualité, son métier, son avenir.. Il a du mal à faire face et je me prends au jeu de ces personnages farfelus et de cette histoire fantaiste, teintée d'humour .

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
    • muriel thorel le 22/08/2014 à 14h40

      J’ai bien aimé les tribulations de Jacques Koskas, sorte d’anti-héros, adolescent attardé aux prises avec sa famille, ses traditions, son métier, sa judéité, sa sexualité, son avenir...
      Tout lui pose problème et il a bien du mal à faire face et à trouver sa place dans la vie.
      J’ai apprécié cette histoire farfelue , teintée d’un humour un peu décalé comme son héros.
      Les personnages sont originaux et le roman est truffé de détails complètement délirants qui m’ont bien fait rire,
      Je me suis bien amusée à suivre les pérégrinations tragi-comiques de Jacques Koskas qui le mènent jusqu’en Absurdistan et plus loin encore...jusqu’à la chute aussi absurde qu’inattendue. Le roman se lit d’un trait, on ne s’ennuie pas une seconde et je trouve que c’est déjà une importante qualité pour un roman. Au cours de ma lecture, j’imaginais bien un film avec cette histoire. Ce roman a donc été une bonne surprise, très drôle.

      thumb_up J'aime flag Signalez un abus
    • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Avec un style débridé et hilarant, Olivier Guez surprend ; les aventures souvent sexuées du héros, Jacques, s’enchaînent tout en cachant des questions essentielles. Quelle est la vocation de cet héritier rebelle issu une ligne de rabbins et médecins séfarades ?
    L’égocentrisme parfois lassant de...
    Voir plus

    Avec un style débridé et hilarant, Olivier Guez surprend ; les aventures souvent sexuées du héros, Jacques, s’enchaînent tout en cachant des questions essentielles. Quelle est la vocation de cet héritier rebelle issu une ligne de rabbins et médecins séfarades ?
    L’égocentrisme parfois lassant de Jacques Koskas est heureusement contrebalancé par un voyage percutant dans son environnement sociétal et religieux.

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
    • herve gabeloteau le 19/08/2014 à 09h00

      Cet opus narre l’histoire d’un homme rejetant une existence réglée par les coutumes familiales et religieuses. Enfant docile et intelligent, Jacques refuse de prendre l’autoroute de la vie : il entretient son potentiel tout en se dispersant entre aventures sentimentales et laisser- aller professionnel.
      Infantilisé par ses parents, il croit trouver une thérapie dans l’écriture et la publication d’un ouvrage provocateur sur le sionisme en tant qu’utopie sexuelle basée sur un théorème de son invention.
      Notre révolutionnaire d’alcôve va voir ses convictions s’écrouler lorsque la grande histoire d’amour de sa vie explose en plein vol.
      Avec un style parfois délirant, jouant des aphorismes de toutes origines, Olivier Guez délivre des messages essentiels pour guider notre propre réflexion et affronter l’écume des jours.
      A chacun de savoir s’il veut rejoindre le troupeau et accepter toutes les contraintes y compris celles de la religion : un livre fort, déstabilisant et percutant de la première à la dernière page !!

      thumb_up J'aime flag Signalez un abus
    • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Le rendez-vous de la page 100 des explorateurs littéraires de la rentrée -
    Mes craintes de début de lecture ne se sont pas confirmées. J'ai certes eu du mal à entrer dans l'histoire, mais ces 100 premières pages ne me laissent pas une impression désagréable. C'est léger, parfois ironique,...
    Voir plus

    Le rendez-vous de la page 100 des explorateurs littéraires de la rentrée -
    Mes craintes de début de lecture ne se sont pas confirmées. J'ai certes eu du mal à entrer dans l'histoire, mais ces 100 premières pages ne me laissent pas une impression désagréable. C'est léger, parfois ironique, souvent assez drôle. Et, oui, j'ai envie de connaître la suite !

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
    • Sophie Gauthier le 19/08/2014 à 11h24

      CHRONIQUE D'UNE EXPLORATRICE LITTERAIRE
      Trentenaire immature et irresponsable pour ses parents, juifs séfarades, insupportable mythomane pour son rédacteur en chef, séducteur catastrophique pour les femmes, Jacques Koskas n'en finit pas de chercher le sens de sa vie et un sens à la vie. Entre agacement et compassion, je l'ai accompagné avec beaucoup de plaisir dans ses multiples révolutions. Ses mésaventures se succèdent à un rythme soutenu mais des plages au ton plus grave laissent entrevoir que la légèreté n'est qu'apparente. Une galerie de personnages pittoresques, habilement croqués, gravite autour de cet antihéros, cousin du Jacques de Diderot. A l'image de son personnage principal, le roman ne se laisse enfermer dans aucun genre, mais les essaie tous, de la même manière que Jacques revêt les costumes que ses rêves lui prêtent. L'écriture d'Olivier Guez sait se faire ironique, parfois mordante, mais aussi très tendre et bienveillante, en particulier lorsque le personnage éprouve un authentique chagrin d'amour. Un très bon roman qui évoque, au-delà des apparences, toute l'absurdité d'être né pour mourir et les lois inexorables du destin.

      thumb_up J'aime flag Signalez un abus
    • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Le rendez-vous de la page 100 d'un explorateur de la rentrée

    Olivier Guez journaliste et essayiste tente en vain d'intéresser le lecteur de son premier roman aux tribulations existentielles d'un rejeton d'une famille bourgeoise de tradition juive séfarade. Ni son écriture à l'épate ni sa...
    Voir plus

    Le rendez-vous de la page 100 d'un explorateur de la rentrée

    Olivier Guez journaliste et essayiste tente en vain d'intéresser le lecteur de son premier roman aux tribulations existentielles d'un rejeton d'une famille bourgeoise de tradition juive séfarade. Ni son écriture à l'épate ni sa prétention à être drôle trahie par la vulgarité ne balancent la vacuité de son personnage. Et ce n'est encore que la page 100... N'était mon abnégation d'explorateur en mission commandée, je planterai là ce mauvais livre.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com