• Isabelle nous parle de sa famille. Une famille un peu cintrée, un peu dans le brouillard, des rêveurs, hors de la vie.
    Une famille (je fais une erreur de frappe et note une faille…) pas comme les autres, qui détonne.
    Une femme qui fuit depuis toujours, de toutes les manières possibles ; un homme qui se fuit, effrayé de ce qu’il est.
    Et des enfants qui tentent de se construire malgré les zones d’ombre de leurs parents.

    Il y a une jolie mélancolie dans ce récit, elle pallie à une structure un peu bancale, à une chronologie étrange.

    Le début est assez embrumé, il manque de simplicité peut-être. Il faut réussir à s’embarquer dans le texte, au tiers, il nous tient !

    J’ai refermé ce livre en laissant, un peu abandonné, ces êtres bancals, qui ressemblent un peu à mes propres « rêveurs » …

    Une douce lecture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions