Les rapaces

Couverture du livre « Les rapaces » de Thierry Brun aux éditions Le Passage
Résumé:

À sa sortie de prison, Alexandra Blaque, ancien bras droit d'un narcotrafiquant, décide de tirer un trait sur son passé. Appartements transformés en ateliers de production de pains de coke, caves et escaliers gangrenés par le deal, policiers désabusés, caïds à peine échappés de l'enfance...... Voir plus

À sa sortie de prison, Alexandra Blaque, ancien bras droit d'un narcotrafiquant, décide de tirer un trait sur son passé. Appartements transformés en ateliers de production de pains de coke, caves et escaliers gangrenés par le deal, policiers désabusés, caïds à peine échappés de l'enfance... celle qui n'hésitait pas à faire usage des armes pour s'imposer veut maintenant s'extraire de toute cette violence. Mais on ne trahit pas impunément son clan. Alexandra va vite l'apprendre à ses dépens. Avec l'aide d'une journaliste d'investigation farouchement déterminée à faire toute la lumière sur ce monde interlope, elle va s'affronter à la brutalité des gangs et tenter de retrouver Nicolas, son ancien compagnon d'armes, celui qui lui a appris l'amour, le seul à qui elle n'a rien à cacher, le seul à être craint de tous. Traquée, acculée, Alexandra se lance dans cette quête avec la détermination de celle qui n'a plus rien à perdre.

Donner votre avis

Le courrier des auteurs

Thierry Brun répond à nos questions ! (16/03/2016)

1) Qui êtes-vous ? ! Je ne sais pas. Certainement un enfant avec des souvenirs du désordre. Je ne veux pas être désobligeant au quotidien mais il y a en moi un type en liberté, et je n'aime pas les tuniques, les voiles de la bienséance, les politesses de salon. J'apprécie le silence de ceux qui s'aiment. Longtemps embarrassé, j'ai pris l'habitude du malaise que je ressens. 2) Quel est le thème central de ce livre ? L'amour, paradis perdu, vaine libération, qui passe par l'abandon d'avoir un projet, pour échapper à l'inévitable chemin que nous suivons. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? «La guerre continuait» 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? Lera Lynn. Lately : «There's no future, there's no past In the present, nothing lasts» 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? Le refus des bornes, les cadastres qu'on nous impose, le manque de contrôle, le danger de lire et de penser. Une forme de réalité; on vit avec soi, on se supporte mais on ne s'aime pas. 6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ? Aucun rituel. J'écris quand je ne peux pas faire autrement, face à rien, dans le silence. 7) Comment vous vient l'inspiration ? La créativité, l'imagination sont chez moi des moments particuliers, des respirations sans oxygène, des apnées en eaux profondes. Ca jaillit quand je remonte à la surface. 8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ? J'ai eu très tôt ce besoin : écrire, même n'importe quoi. Le besoin de l'abandon. Sans savoir, sans comprendre, sans même imaginer ce que c'était, ce qui y jaillirait.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

  • Lechoixdeslibraires.com

    Parfois, on aimerait changer, et adopter une nouvelle vie. Mais la transformation prend du temps et elle se fait d'abord à l'intérieur de nous, sous le signe de la patience. Les romanciers connaissent cette réalité et sont compréhensifs (patients) avec leurs personnages. Même dans les polars...
    Voir plus

    Parfois, on aimerait changer, et adopter une nouvelle vie. Mais la transformation prend du temps et elle se fait d'abord à l'intérieur de nous, sous le signe de la patience. Les romanciers connaissent cette réalité et sont compréhensifs (patients) avec leurs personnages. Même dans les polars (genre adoré des lecteurs et des libraires), la patience est demandée : la patience est sans doute la clé de tout accomplissement.
    À sa sortie de prison, Alexandra Blaque, ancien bras droit d'un narcotrafiquant, décide de tirer un trait sur son passé. Appartements transformés en ateliers de production de pains de coke, caves et escaliers gangrenés par le deal, policiers désabusés, caïds à peine échappés de l'enfance... celle qui n'hésitait pas à faire usage des armes pour s'imposer veut maintenant s'extraire de toute cette violence.
    Mais on ne trahit pas impunément son clan. Alexandra va vite l'apprendre à ses dépens.
    Avec l'aide d'une journaliste d'investigation farouchement déterminée à faire toute la lumière sur ce monde interlope, elle va s'affronter à la brutalité des gangs et tenter de retrouver Nicolas, son ancien compagnon d'armes, celui qui lui a appris l'amour, le seul à qui elle n'a rien à cacher, le seul à être craint de tous. Traquée, acculée, Alexandra se lance dans cette quête avec la détermination de celle qui n'a plus rien à perdre.
    Nous les libraires sommes comme Alexandra : nous n'avons rien à perdre. Notre immense trésor a pour nom l'amour des livres : nul ne peut nous dérober ce trésor inestimable. Comme dit François Busnel (producteur de La Grande Librairie), notre chance est immense.

  • Je viens de découvrir cet auteur que j'ai beaucoup aimé lire.
    Les héros de son roman sont issus d'une banlieue difficile et ont partagé les bancs de l'école avant de connaître des destins de délinquants.
    Alexandra Braque a voulu faire partie de ceux qui comptent dans le milieu très masculin...
    Voir plus

    Je viens de découvrir cet auteur que j'ai beaucoup aimé lire.
    Les héros de son roman sont issus d'une banlieue difficile et ont partagé les bancs de l'école avant de connaître des destins de délinquants.
    Alexandra Braque a voulu faire partie de ceux qui comptent dans le milieu très masculin des narcotrafiquants et tous les moyens lui ont été bons pour réussir.Mais peut-on vraiment dire qu'elle a atteint son but,traquée par la police et par ceux quelle a trahis pour sortir de prison.La journaliste qui essaie,elle aussi,de devenir incontournable dans sa profession,est saisie en pleine évolution.Lucie,pour l'amour de Graham important trafiquant,va mener des actions jusqu'auboutistes .Nicolas,grand amour d'Alexandra,comprendra trop tard qu'il a fait de mauvais choix.
    J'aurais aimé passer au crible chaque personnalité,sachant qu'au fond de de leur noirceur,se trouve une faiblesse qui les rend humains.Certains sont attachants malgré tout,d'autres moins,mais l'auteur a donné à tous une structure solide qui permet à la lectrice que je suis de les visualiser comme si je les connaissais.
    Une écriture fluide pour un récit original et bien noir.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le polar dans toute sa splendeur ..... Ce bouquin se moque bien des détails, il va droit au but et ce pourrait être un reproche en l'entamant car on ne comprend pas grand chose aux personnages et puis on se fait prendre au jeu et enfin on aime.... On se fait prendre dans le tourbillon de la vie...
    Voir plus

    Le polar dans toute sa splendeur ..... Ce bouquin se moque bien des détails, il va droit au but et ce pourrait être un reproche en l'entamant car on ne comprend pas grand chose aux personnages et puis on se fait prendre au jeu et enfin on aime.... On se fait prendre dans le tourbillon de la vie d'Alexandra qui évolue dans ce monde parallèle des narcotrafiquants dans lequel elle a atterrit par choix et dont elle ne peut pas se sortir, personnage vidé avant l'âge, violente, insensible ??? Tout va très vite, on le lit vite comme si il y avait urgence, on se dit que cela doit absolument bien finir puisqu'au fil des pages on se surprend à aimer chacun des personnages de cette journaliste obstinée jusqu'au plus salopard .... La morale de l'histoire est sans appel mais je vous laisse découvrir... A lire !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • est il possible de quitter le monde des narco trafiquants? Peut on démarrer une nouvelle vie avec des personnes que l'on a aimé par le passé?
    Alexandra, personnage principal, abîmée par la vie, attachante et violente à la fois, entourée d'autres personnages plus abimés les uns que les...
    Voir plus

    est il possible de quitter le monde des narco trafiquants? Peut on démarrer une nouvelle vie avec des personnes que l'on a aimé par le passé?
    Alexandra, personnage principal, abîmée par la vie, attachante et violente à la fois, entourée d'autres personnages plus abimés les uns que les autres.
    Polar à découvrir, on a envie de connaître le dénouement.
    j'aime beaucoup la phrase sur le marque pages : "on ne trahit pas impunément les siens" qui résume assez bien la tendance de ce livre

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • On suit la vie d'Alexandra, jeune file des cités, des caves de Vitry jusqu'à son accession au poste de bras droit d'un narcotrafiquant. C’est un personnage sombre mais vivant marqué par sa vie mais qui essaye quand même d’aller de l’avant. ... Bon polar, tendre et violent.

    On suit la vie d'Alexandra, jeune file des cités, des caves de Vitry jusqu'à son accession au poste de bras droit d'un narcotrafiquant. C’est un personnage sombre mais vivant marqué par sa vie mais qui essaye quand même d’aller de l’avant. ... Bon polar, tendre et violent.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com