Les raisons du doute

Couverture du livre « Les raisons du doute » de Gianrico Carofiglio aux éditions A Vue D'oeil
  • Date de parution :
  • Editeur : A Vue D'oeil
  • EAN : 9782846665797
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Guido Guerrieri est appelé à la prison de Bari pour défendre en appel un prévenu condamné pour trafic de drogue. Reconnaissant en lui l'agitateur fasciste qui fut le cauchemar de son adolescence, il décide de refuser. Or, l'homme prétend avoir été dupé par son avocat. Guerrieri hésite, car les... Voir plus

Guido Guerrieri est appelé à la prison de Bari pour défendre en appel un prévenu condamné pour trafic de drogue. Reconnaissant en lui l'agitateur fasciste qui fut le cauchemar de son adolescence, il décide de refuser. Or, l'homme prétend avoir été dupé par son avocat. Guerrieri hésite, car les preuves sont accablantes ; il sait qu'il est malvenu et dangereux de s'en prendre à un confrère. Quand la femme du détenu, d'une beauté stupéfiante, se présente à son cabinet, toutes ses réserves s'évanouissent. Séduit par cet avocat malheureux en amour, féru de littérature, le lecteur se laisse entraîner dans une affaire qui lui dévoile les rouages de la machine judiciaire italienne.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Un bon polar qui se lit d'une traite !!

    Un bon polar qui se lit d'une traite !!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    Guido Guerrieri est avocat, et il arrive que les avocats soient commis d'office, ce qui lui arrive ce matin. Seulement voilà son client est celui qui, lorsqu'il était ado, le rua de coups et le blessa sévèrement, dans son orgueil. Et Guido, surpris, vois ressortir cet ado frustré qu'il pensait...
    Voir plus

    Guido Guerrieri est avocat, et il arrive que les avocats soient commis d'office, ce qui lui arrive ce matin. Seulement voilà son client est celui qui, lorsqu'il était ado, le rua de coups et le blessa sévèrement, dans son orgueil. Et Guido, surpris, vois ressortir cet ado frustré qu'il pensait avoir laissé derrière lui... Lui l'homme mûr, l'avocat émérite doit défendre son pire ennemi... Subtil, et très personnel, car oui ça m'a touché, car profondément humain, ce personnage mériterait d'être exploité... encore. J'aime.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Guido Guerrieri est avocat, et il arrive que les avocats soient commis d'office, ce qui lui arrive ce matin. Seulement voilà son client est celui qui, lorsqu'il était ado, le rua de coups et le blessa sévèrement, dans son orgueil. Et Guido, surpris, vois ressortir cet ado frustré qu'il pensait...
    Voir plus

    Guido Guerrieri est avocat, et il arrive que les avocats soient commis d'office, ce qui lui arrive ce matin. Seulement voilà son client est celui qui, lorsqu'il était ado, le rua de coups et le blessa sévèrement, dans son orgueil. Et Guido, surpris, vois ressortir cet ado frustré qu'il pensait avoir laissé derrière lui... Lui l'homme mûr, l'avocat émérite doit défendre son pire ennemi... Subtil, et très personnel, car oui ça m'a touché, car profondément humain, ce personnage mériterait d'être exploité... encore. J'aime.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Guido Guerrieri est avocat, et il arrive que les avocats soient commis d'office, ce qui lui arrive ce matin. Seulement voilà son client est celui qui, lorsqu'il était ado, le rua de coups et le blessa sévèrement, dans son orgueil. Et Guido, surpris, vois ressortir cet ado frustré qu'il pensait...
    Voir plus

    Guido Guerrieri est avocat, et il arrive que les avocats soient commis d'office, ce qui lui arrive ce matin. Seulement voilà son client est celui qui, lorsqu'il était ado, le rua de coups et le blessa sévèrement, dans son orgueil. Et Guido, surpris, vois ressortir cet ado frustré qu'il pensait avoir laissé derrière lui... Lui l'homme mûr, l'avocat émérite doit défendre son pire ennemi... Subtil, et très personnel, car oui ça m'a touché, car profondément humain, ce personnage mériterait d'être exploité... encore. J'aime.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Guido Guerrieri est avocat, et il arrive que les avocats soient commis d'office, ce qui lui arrive ce matin. Seulement voilà son client est celui qui, lorsqu'il était ado, le rua de coups et le blessa sévèrement, dans son orgueil. Et Guido, surpris, vois ressortir cet ado frustré qu'il pensait...
    Voir plus

    Guido Guerrieri est avocat, et il arrive que les avocats soient commis d'office, ce qui lui arrive ce matin. Seulement voilà son client est celui qui, lorsqu'il était ado, le rua de coups et le blessa sévèrement, dans son orgueil. Et Guido, surpris, vois ressortir cet ado frustré qu'il pensait avoir laissé derrière lui... Lui l'homme mûr, l'avocat émérite doit défendre son pire ennemi... Subtil, et très personnel, car oui ça m'a touché, car profondément humain, ce personnage mériterait d'être exploité... encore. J'aime.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Guido Guerrieri est avocat, et il arrive que les avocats soient commis d'office, ce qui lui arrive ce matin. Seulement voilà son client est celui qui, lorsqu'il était ado, le rua de coups et le blessa sévèrement, dans son orgueil. Et Guido, surpris, vois ressortir cet ado frustré qu'il pensait...
    Voir plus

    Guido Guerrieri est avocat, et il arrive que les avocats soient commis d'office, ce qui lui arrive ce matin. Seulement voilà son client est celui qui, lorsqu'il était ado, le rua de coups et le blessa sévèrement, dans son orgueil. Et Guido, surpris, vois ressortir cet ado frustré qu'il pensait avoir laissé derrière lui... Lui l'homme mûr, l'avocat émérite doit défendre son pire ennemi... Subtil, et très personnel, car oui ça m'a touché, car profondément humain, ce personnage mériterait d'être exploité... encore. J'aime.

  • Lechoixdeslibraires.com

    «Le télégramme arriva deux jours plus tard. La formule est plus ou moins toujours la même.
    Le détenu Trucmuche vous désigne comme défenseur, il indique le numéro de rôle de son affaire et vous prie de lui rendre visite en prison pour discuter de sa situation.
    Dans le cas précis, le détenu ne...
    Voir plus

    «Le télégramme arriva deux jours plus tard. La formule est plus ou moins toujours la même.
    Le détenu Trucmuche vous désigne comme défenseur, il indique le numéro de rôle de son affaire et vous prie de lui rendre visite en prison pour discuter de sa situation.
    Dans le cas précis, le détenu ne s'appelait pas Trucmuche, mais Fabio Paocelli...»
    Et pour Guido Guerrieri, avocat à Bari défendre Fabio Paocelli est hors de question. Les deux hommes ont quasiment le même âge et se sont croisés dans leur jeunesse (même si Paocelli ne doit pas s'en souvenir). «Croisé» n'est pas le mot, disons que Paocelli, fasciste notoire, suspecté d'avoir tué un gamin, l'avait dérouillé dans la rue, pour une sombre histoire vestimentaire. Guerrieri a la dent dure et n'a jamais pu supporter ces fascistes là et se dit que si l'autre est en taule, qu'importe le motif, c'est bien fait ! mais la venu de la femme de Paocelli va tout changer et Guerrieri, en bon professionnel ne va pas faire passer ses sentiments en avant face à l'accusé - D'un autre côté ses sentiments vont jouer pour la femme de Paocelli - bref, rien ne sera simple, surtout que l'affaire de Paocelli (un gros passage de drogue) a des ramifications avec la maffia, et que Guerrieri n'est pas taillé pour des affaires comme celle-ci.
    «Si votre client dit la vérité, il est vraiment dans une sale situation. Et je n'aimerai pas être à la place de son avocat.»
    Avec cette nouvelle aventure de l'avocat Guido Guerrieri (les deux premières étant publiées chez Rivages), Gianrico Carofiglio poursuit son exploration du système judiciaire italien et des peines de coeur (le pauvre Guerrieri ne s'en sort pas !). L'histoire, en succession de courts chapitres, est rondement menée (on regrette juste quelques petites digression certes très intéressantes «l'homme est du sérail» mais qui ne servent malheureusement pas l'histoire), le style à la hauteur et le dénouement ravira les lecteurs.

  • Lechoixdeslibraires.com

    «Le télégramme arriva deux jours plus tard. La formule est plus ou moins toujours la même.
    Le détenu Trucmuche vous désigne comme défenseur, il indique le numéro de rôle de son affaire et vous prie de lui rendre visite en prison pour discuter de sa situation.
    Dans le cas précis, le détenu ne...
    Voir plus

    «Le télégramme arriva deux jours plus tard. La formule est plus ou moins toujours la même.
    Le détenu Trucmuche vous désigne comme défenseur, il indique le numéro de rôle de son affaire et vous prie de lui rendre visite en prison pour discuter de sa situation.
    Dans le cas précis, le détenu ne s'appelait pas Trucmuche, mais Fabio Paocelli...»
    Et pour Guido Guerrieri, avocat à Bari défendre Fabio Paocelli est hors de question. Les deux hommes ont quasiment le même âge et se sont croisés dans leur jeunesse (même si Paocelli ne doit pas s'en souvenir). «Croisé» n'est pas le mot, disons que Paocelli, fasciste notoire, suspecté d'avoir tué un gamin, l'avait dérouillé dans la rue, pour une sombre histoire vestimentaire. Guerrieri a la dent dure et n'a jamais pu supporter ces fascistes là et se dit que si l'autre est en taule, qu'importe le motif, c'est bien fait ! mais la venu de la femme de Paocelli va tout changer et Guerrieri, en bon professionnel ne va pas faire passer ses sentiments en avant face à l'accusé - D'un autre côté ses sentiments vont jouer pour la femme de Paocelli - bref, rien ne sera simple, surtout que l'affaire de Paocelli (un gros passage de drogue) a des ramifications avec la maffia, et que Guerrieri n'est pas taillé pour des affaires comme celle-ci.
    «Si votre client dit la vérité, il est vraiment dans une sale situation. Et je n'aimerai pas être à la place de son avocat.»
    Avec cette nouvelle aventure de l'avocat Guido Guerrieri (les deux premières étant publiées chez Rivages), Gianrico Carofiglio poursuit son exploration du système judiciaire italien et des peines de coeur (le pauvre Guerrieri ne s'en sort pas !). L'histoire, en succession de courts chapitres, est rondement menée (on regrette juste quelques petites digression certes très intéressantes «l'homme est du sérail» mais qui ne servent malheureusement pas l'histoire), le style à la hauteur et le dénouement ravira les lecteurs.

  • Lechoixdeslibraires.com

    «Le télégramme arriva deux jours plus tard. La formule est plus ou moins toujours la même.
    Le détenu Trucmuche vous désigne comme défenseur, il indique le numéro de rôle de son affaire et vous prie de lui rendre visite en prison pour discuter de sa situation.
    Dans le cas précis, le détenu ne...
    Voir plus

    «Le télégramme arriva deux jours plus tard. La formule est plus ou moins toujours la même.
    Le détenu Trucmuche vous désigne comme défenseur, il indique le numéro de rôle de son affaire et vous prie de lui rendre visite en prison pour discuter de sa situation.
    Dans le cas précis, le détenu ne s'appelait pas Trucmuche, mais Fabio Paocelli...»
    Et pour Guido Guerrieri, avocat à Bari défendre Fabio Paocelli est hors de question. Les deux hommes ont quasiment le même âge et se sont croisés dans leur jeunesse (même si Paocelli ne doit pas s'en souvenir). «Croisé» n'est pas le mot, disons que Paocelli, fasciste notoire, suspecté d'avoir tué un gamin, l'avait dérouillé dans la rue, pour une sombre histoire vestimentaire. Guerrieri a la dent dure et n'a jamais pu supporter ces fascistes là et se dit que si l'autre est en taule, qu'importe le motif, c'est bien fait ! mais la venu de la femme de Paocelli va tout changer et Guerrieri, en bon professionnel ne va pas faire passer ses sentiments en avant face à l'accusé - D'un autre côté ses sentiments vont jouer pour la femme de Paocelli - bref, rien ne sera simple, surtout que l'affaire de Paocelli (un gros passage de drogue) a des ramifications avec la maffia, et que Guerrieri n'est pas taillé pour des affaires comme celle-ci.
    «Si votre client dit la vérité, il est vraiment dans une sale situation. Et je n'aimerai pas être à la place de son avocat.»
    Avec cette nouvelle aventure de l'avocat Guido Guerrieri (les deux premières étant publiées chez Rivages), Gianrico Carofiglio poursuit son exploration du système judiciaire italien et des peines de coeur (le pauvre Guerrieri ne s'en sort pas !). L'histoire, en succession de courts chapitres, est rondement menée (on regrette juste quelques petites digression certes très intéressantes «l'homme est du sérail» mais qui ne servent malheureusement pas l'histoire), le style à la hauteur et le dénouement ravira les lecteurs.

  • Lechoixdeslibraires.com

    «Le télégramme arriva deux jours plus tard. La formule est plus ou moins toujours la même.
    Le détenu Trucmuche vous désigne comme défenseur, il indique le numéro de rôle de son affaire et vous prie de lui rendre visite en prison pour discuter de sa situation.
    Dans le cas précis, le détenu ne...
    Voir plus

    «Le télégramme arriva deux jours plus tard. La formule est plus ou moins toujours la même.
    Le détenu Trucmuche vous désigne comme défenseur, il indique le numéro de rôle de son affaire et vous prie de lui rendre visite en prison pour discuter de sa situation.
    Dans le cas précis, le détenu ne s'appelait pas Trucmuche, mais Fabio Paocelli...»
    Et pour Guido Guerrieri, avocat à Bari défendre Fabio Paocelli est hors de question. Les deux hommes ont quasiment le même âge et se sont croisés dans leur jeunesse (même si Paocelli ne doit pas s'en souvenir). «Croisé» n'est pas le mot, disons que Paocelli, fasciste notoire, suspecté d'avoir tué un gamin, l'avait dérouillé dans la rue, pour une sombre histoire vestimentaire. Guerrieri a la dent dure et n'a jamais pu supporter ces fascistes là et se dit que si l'autre est en taule, qu'importe le motif, c'est bien fait ! mais la venu de la femme de Paocelli va tout changer et Guerrieri, en bon professionnel ne va pas faire passer ses sentiments en avant face à l'accusé - D'un autre côté ses sentiments vont jouer pour la femme de Paocelli - bref, rien ne sera simple, surtout que l'affaire de Paocelli (un gros passage de drogue) a des ramifications avec la maffia, et que Guerrieri n'est pas taillé pour des affaires comme celle-ci.
    «Si votre client dit la vérité, il est vraiment dans une sale situation. Et je n'aimerai pas être à la place de son avocat.»
    Avec cette nouvelle aventure de l'avocat Guido Guerrieri (les deux premières étant publiées chez Rivages), Gianrico Carofiglio poursuit son exploration du système judiciaire italien et des peines de coeur (le pauvre Guerrieri ne s'en sort pas !). L'histoire, en succession de courts chapitres, est rondement menée (on regrette juste quelques petites digression certes très intéressantes «l'homme est du sérail» mais qui ne servent malheureusement pas l'histoire), le style à la hauteur et le dénouement ravira les lecteurs.

Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com