Les passants de Lisbonne

  • Hélène et Mathieu, deux êtres, deux solitudes séjournent dans le même hôtel à Lisbonne.
    Ils vont faire connaissance et de confidences en confidences, vont livrer leur mal être l'un à l'autre.
    On apprend qu'Hélène a perdu son mari Vincent dans un tremblement de terre qui a détruit la ville de San Francisco.
    Mathieu lui a été abandonné par son petit ami Diego, après 5 ans de vie commune.
    J'ai aimé ce roman rempli d'émotions. L'écriture est belle, les mots sont choisis avec précision. On remarque une grande sensibilité chez l'auteur. Ce livre est un condensé de pudeur et d'émotions.
    Un très beau roman sur le deuil, la perte de l'être cher.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus