Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les paradis gagnés

Couverture du livre « Les paradis gagnés » de Pauline Claviere aux éditions Grasset Et Fasquelle
Résumé:

C'est l'été à Paris. Certains marchent d'un pas léger dans ce paradis de pierre et d'histoire. D'autres espèrent l'oubli ou la rédemption, sous le soleil éclatant. Et tous croient au destin. D'une chambre d'hôpital au Parc Monceau, des allées feutrées d'un ministère à la Colline du crack, d'un... Voir plus

C'est l'été à Paris. Certains marchent d'un pas léger dans ce paradis de pierre et d'histoire. D'autres espèrent l'oubli ou la rédemption, sous le soleil éclatant. Et tous croient au destin. D'une chambre d'hôpital au Parc Monceau, des allées feutrées d'un ministère à la Colline du crack, d'un commissariat au Conservatoire, les distances sont comme effacées par le fleuve...

Max est sorti de prison. Il retrouve peu à peu ses sensations d'homme libre, et Laure qu'il aime, et sa fille Mélodie, mais une ombre le suit : est-ce l'angoisse qui désormais recouvre tout ou ce qu'il a fait et vu derrière les murs de la maison d'arrêt ? De temps en temps, une main glisse des photos dans sa boîte aux lettres. Ilan erre dans Paris, tel un faon blessé, il cherche son frère Amin et son père, venus de Syrie eux aussi. Laure n'a pas connu la prison, mais la violence dorée du pouvoir, sale comme une main, comme une passion mauvaise. Dans sa grande maison vient un autre Paris. Et une idée nouvelle, se révolter, mettre le feu au passé. Lui aussi a quitté sa cellule : Marcos est malade, il se bat et refuse les sentences définitives. Max lui rend visite. Maria, sa femme, aussi. Quant à Paula, sa fille, elle détient, sans le savoir, une clé mystérieuse. Un don grâce auquel, toujours, elle saura où le trouver.

C'est un Paris en habits d'été, où les femmes et les hommes poursuivent une quête. Cherchent-ils un refuge ? Une échappée ? Un dernier amour ? ou simplement continuer à vivre sans les coups, les casiers judiciaires, les mauvais gestes ? Tous se cherchent, se frôlent, se méconnaissent, parfois se désirent, souvent se menacent. La violence habite notre monde comme une prison, mais la douceur aussi.

Les paradis ne sont pas perdus : telle est la leçon de Pauline Claviere, dans ce roman noir et tendre impossible à quitter.

Donner votre avis

Avis (1)

  • Max Nedelec est sorti de prison après une longue année passée derrière les barreaux. L’occasion pour le quinquagénaire de renouer avec une vie normale, de retrouver Mélodie, sa fille ; Laure, la femme dont il est amoureux ; Gino, son neveu. De débuter dans un nouvel emploi, d’entamer ce fameux...
    Voir plus

    Max Nedelec est sorti de prison après une longue année passée derrière les barreaux. L’occasion pour le quinquagénaire de renouer avec une vie normale, de retrouver Mélodie, sa fille ; Laure, la femme dont il est amoureux ; Gino, son neveu. De débuter dans un nouvel emploi, d’entamer ce fameux travail de réinsertion. Mais comment oublier cette période si sombre de sa vie ? Elle a laissé des traces indélébiles, d’autant que certains événements vont venir perturber son quotidien et le replonger dans ce qu’il aimerait fuir et oublier.

    Quel plaisir de retrouver les personnages rencontrés dans le premier roman de Pauline Clavière, Laissez-nous la nuit. Chacun d’entre eux est arrivé à une nouvelle étape de sa vie et l’auteure entremêle dans ce nouvel opus les fils de leurs destins. On croise ainsi des anciens co-détenus de Max ainsi que ses proches dont les histoires parallèles finissent par tisser la trame d’un récit choral très prenant.

    L’ensemble est sans contexte moins sombre que le premier volet qui se déroulait en prison et en montrait toute l’inhumanité. Il y a plus d’espoir et un peu moins de noirceur dans ce nouvel ouvrage même si Pauline Clavière dénonce une nouvelle fois ici les dysfonctionnements du milieu carcéral. Elle démontre ici toute la difficulté à retrouver une vie dite normale après le traumatisme de l’enfermement, à renouer les fils d’une vie qui s’est délitée et à faire face aux fantômes qui sont restés accrochés.

    Il émane de ce récit une certaine tendresse et une pointe d’optimisme, présents dès ce joli titre, Les Paradis gagnés, et qui ne se démentiront pas tout au long du roman malgré les événements qui arriveront. On pourra aussi noter chez Pauline Clavière le soin particulier qu’elle met à donner vie à ses personnages secondaires comme aux principaux dans ce récit qu’elle maîtrise parfaitement.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.