Les Limites De L'Humain

Couverture du livre « Les Limites De L'Humain » de Collectif aux éditions L'age D'homme
  • Date de parution :
  • Editeur : L'age D'homme
  • EAN : 9782825118979
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Le théâtre des limites de l'humain reprend d'anciennes définitions et d'anciennes querelles, mais aujourd'hui revêt une signification et des angoisses nouvelles.
La limite de l'humain face à l'animal, face à la machine, face à l'intelligence artificielle n'a plus rien du caractère précis et... Voir plus

Le théâtre des limites de l'humain reprend d'anciennes définitions et d'anciennes querelles, mais aujourd'hui revêt une signification et des angoisses nouvelles.
La limite de l'humain face à l'animal, face à la machine, face à l'intelligence artificielle n'a plus rien du caractère précis et définitif de l'époque de descartes, ni même de pavlov ou de freud. l'ingénierie génétique pose des problèmes d'interprétation et d'éthique. l'acharnement thérapeutique comme les nouvelles molécules en traitement des dépression, ou la procréation artificielle posent la question des limites de façon radicale et inéluctable.
Les limites de l'humain dans l'ordre du moral, de la violence, de la torture du prochain, de l'emploi d'armes entièrement automatisées pilotées par des drones font que le mal a lui aussi émigré hors de l'échelle ancienne de l'humain. dans l'ordre du sociétal, des limites anthropologiques claires ont, elles aussi disparue, et l'on voit posé la question d'une fusion des sexes et peut-être d'un retour des sociétés aborigènes féminines dans les sociétés patriarcales occidentales.
Le sport, la médecine, envahis par les drogues nouvelles, perdent les limites entre normal et artificiel. le corps, aliéné par son propriétaire, peut-être réduit à une fonction de marchandise ou à un lieu d'expérimentations. la drogue, mondialisée, infiltrée dans toutes les couches sociales, dépersonnalise, révélant dès l'adolescences une immense fatigue d'être soi-même, ou un immense désir d'être autre.
L'homme est-il entièrement neuronal, ou y a-t-il une intentionnalité de l'homme qui s'élabore ailleurs que dans le système neuronal ? etre l'homme, est-ce de l'inquiétude, ou au contraire un scellement en soi-même qui fait de chacun une bulle auto-suffisante ? nos sociétés occidentales hésitent enter l'exclusion totale du risque à tous niveaux et la compétition totale, sans solidarité humaine. les arts, les sciences humaines, la psychiatrie, la psychanalyse, la neurologie, la médecine sportive, l'économie tentent de définir les limites et souvent aussi de les dépasser.
Le mot limite est d'ailleurs en lui-même ambigu : il dénote soit la frontière qui peut être franchie, et que le désir galopant veut franchi, soit l'extrémité qui se dérobe sans cesse, mais au-delà de quoi il n'y a plus d'humain du tout.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !