Les limites de la vision occidentale du vivant

Couverture du livre « Les limites de la vision occidentale du vivant » de Nehemie-M aux éditions Editions Universitaires Europeennes
Résumé:

L'humanisme fait de tout homme un sujet moral, au-delà des considérations de race, de peuple ou de nation. Mais l'humanisme entretient sa propre barrière entre "nous" et "eux": entre l'humanité et le règne animal, entre l'homme et le reste du monde. Cette idée est-elle une conclusion... Voir plus

L'humanisme fait de tout homme un sujet moral, au-delà des considérations de race, de peuple ou de nation. Mais l'humanisme entretient sa propre barrière entre "nous" et "eux": entre l'humanité et le règne animal, entre l'homme et le reste du monde. Cette idée est-elle une conclusion scientifique ou l'un des postulats métaphysiques de la science occidentale? Le scientifique ne fait pas de métaphysique. Mais peut-on étudier un objet sans se prononcer sur ses modalités d'existence? Les découvertes des sciences modernes sont-elles dénuées de conséquences concernant la place de l'homme dans le monde? L'anthropologie rejoint l'épistémologie pour mettre en relation les acquis de la biologie avec ses prémisses ontologiques.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions