Les lieux de Marguerite Duras

Couverture du livre « Les lieux de Marguerite Duras » de Marguerite Duras et Michelle Porte aux éditions Minuit
  • Date de parution :
  • Editeur : Minuit
  • EAN : 9782707222442
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Réalisé à partir d'entretiens que Michelle Porte a eus avec Marguerite Duras, à l'occasion de deux émissions de télévision en mai 1976, cet ouvrage présente Marguerite Duras " par elle-même ".
En concevant l'ouvrage comme un contrepoint de texte (ceux des romans de Duras mêlés aux textes des... Voir plus

Réalisé à partir d'entretiens que Michelle Porte a eus avec Marguerite Duras, à l'occasion de deux émissions de télévision en mai 1976, cet ouvrage présente Marguerite Duras " par elle-même ".
En concevant l'ouvrage comme un contrepoint de texte (ceux des romans de Duras mêlés aux textes des entretiens) et de photos, Michelle Porte est partie d'une démarche concrète : suggérer les différents lieux de Marguerite Duras, la maison, le parc, la forêt, la plage, tels qu'ils apparaissent continuellement dans ses romans, son théâtre ou ses films, tels qu'elle les ressent comme - porteurs de l'histoire - et tels qu'elle les vit.
Il ne faut donc pas voir l'iconographie comme une illustration, mais comme un lien au texte. De la même façon qu'il faut lire les textes écrits avec les textes parlés, il faut lire les photos, souvent commentées par Marguerite Duras, comme un prolongement du texte. Ainsi à partir de la photo de la maison de Marguerite Duras à Neauphle-le-Château et de l'entretien réalisé sur ce même lieu, Michelle Porte fait parler l'auteur de son film, Nathalie Granger, tourné lui aussi à Neauphle et Duras exprime toute l'idée d'enfermement qu'elle associe à la maison. Parallèlement, un entretien qui a eu lieu à Trouville, dans l'hôtel où a été écrit Le Ravissement de Lol V. Stein, arrive à exprimer plus précisément ce lieu qu'est la plage et le rôle de l'eau dans l'oeuvre de Duras qui est souvent liée à la folie (l'eau des fleuves que descend la mendiante du Vice-Consul ou la noyade d'Anne-Marie Stretter). De même l'entretien tourné pendant une promenade dans la forêt de Neauphle permet à Marguerite Duras de parler de la forêt, de l'interdit que ce lieu évoque et notamment dans Détruire dit-elle.
Cet album mis en page par Michelle Porte, est bien plus qu'une introduction en images à l'oeuvre de l'un des plus grands écrivains français contemporains, c'est aussi la plus récente de ses oeuvres, qui traverse et éclaire toutes les précédentes.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !