Les Larmes Des Saules

Couverture du livre « Les Larmes Des Saules » de Martine Magnin aux éditions Estelas
  • Date de parution :
  • Editeur : Estelas
  • EAN : 9791093167152
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Première entrée en matière, la couverture du livre. On cherche déjà du regard les saules dont nous parle le titre. Où sont-ils? Est-ce voulu? Un point d'eau? Peut-être comme si l'auteur nous contait cette histoire dans une rêverie qu'elle aurait vécu. L'eau évoque sans doute l'ile où se situe la...
    Voir plus

    Première entrée en matière, la couverture du livre. On cherche déjà du regard les saules dont nous parle le titre. Où sont-ils? Est-ce voulu? Un point d'eau? Peut-être comme si l'auteur nous contait cette histoire dans une rêverie qu'elle aurait vécu. L'eau évoque sans doute l'ile où se situe la trame du récit. Nous vient alors une envie de nous asseoir et de voir au-delà de l'eau, au-delà des mots ensuite... L'univers de Martine, son style et découvrir ce qui fait pleurer les Saules.

    Les Larmes des Saules amènent inévitablement les larmes du lecteur, à moins d'une insensibilité chronique. On pourrait évoquer un style ressemblant à d'autres auteurs mais Martine Magnin a son propre talent, orné ici de savoir, d'émotion, d'humour et d'odeurs. Son roman sent bon la vie et son authenticité.

    Sa plume lui ressemble autant généreuse que franche, alerte, intellectuelle autant que rêveuse et romantique. On s'enfonce dans l'univers des Saules et de sa Résidence avec délice. N'est-ce pas une sorte de havre de paix dont chacun rêve?

    On respire à plein poumons les Saules, on les frôle comme on regarde délicatement les mots de Martine qui nous apportent un bien-être intérieur, un réconfort. On ne ressort pas indemne de cette lecture et on a cette impression de sentir encore la bonne odeur de confiture ou de sirop d'érable, comme celle du thé, des fleurs.... Son roman, c'est tout simplement la vie, un hymne, une joie.

    "Et ce n'est pas la fin" comme le dit si bien Martine Magnin....mais le début d'une belle aventure littéraire avec l'auteur.

    Merci à Martine pour l'évocation de Mamie laine, un poème que j'avais composé il y a quelques temps et qu'elle avait trouvé à son goût. Fière là, d'être un peu sa Dodo de l'histoire...

    http://le.comptoir.des.mots.over-blog.com/search/mamie%20laine/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Pauline est coiffeuse à mi-temps et papivore, Antoine, son mari est plombier mais sa vraie passion c'est la sculpture d'insectes géants sur métal qui occupe tout son temps libre. Tous deux vivent en appartement dans une petite ville de l'Oise. Les oeuvres d'Antoine prennent beaucoup de place et...
    Voir plus

    Pauline est coiffeuse à mi-temps et papivore, Antoine, son mari est plombier mais sa vraie passion c'est la sculpture d'insectes géants sur métal qui occupe tout son temps libre. Tous deux vivent en appartement dans une petite ville de l'Oise. Les oeuvres d'Antoine prennent beaucoup de place et le couple n'en peut plus de cet appartement, alors quand une cliente de Pauline lui dit qu'elle recherche un couple de gardiens pour une résidence de huit maisons sur une petite île de l'Oise, le couple est bien décidé à profiter de l'aubaine.


    Alors qu'ils sont en train de retaper la maison qu'ils vont occuper et de préparer leur déménagement, leur vie est bouleversée par la séparation de leurs amis de toujours Doris et Max. Ils ne comprennent pas le comportement de ce dernier qui quitte l'incroyable Doris pour une jeunette.


    C'est dans ce contexte que le couple emménage dans leur maison et prend ses fonctions. Ils vont faire la connaissance de tous les habitants de l'île et très vite des contacts se créent, des amitiés se nouent. Leur nouvelle vie prend forme avec ses drames, ses petits bonheurs, ses amitiés. Leur vie, leurs émotions, leurs états d'âme est reflétée par l'image des saules, véritables compagnons de route, à la fin de chaque chapitre.


    "Totalement affligés, les saules pleurent. "
    "Compréhensifs, les saules opinent d'un air entendu."

    Les larmes des saules est un roman bouleversant d'authenticité, de simplicité, d'humanité. Un roman émouvant, plein d'humour et de poésie. Il nous touche car il nous décrit la vie de personnages attachants, de gens comme vous et moi. Nous avons tous connu ces changements de vie fruit d'une rencontre inattendue, nous avons tous été chamboulés par la rupture d'un couple d'amis de longue date. Tout ceci est parfaitement rendu par la plume vive et pleine d'émotion de Martine Magnin. J'ai été porté par le récit, j'ai vécu les mêmes émotions que ses personnages et j'attends la suite avec impatience. Une très belle découverte.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions