Les jours sucrés

Couverture du livre « Les jours sucrés » de Loic Clement et Anne Montel aux éditions Dargaud
Résumé:

Une comédie romantique qui fait un bien fou ! À 25 ans, Églantine apprend le décès de son père et part pour Klervi, le village breton de son enfance. Elle y retrouve sa vie d'avant, ses souvenirs et la pâtisserie paternelle (qui est désormais la sienne), mais aussi Gaël, son amoureux de... Voir plus

Une comédie romantique qui fait un bien fou ! À 25 ans, Églantine apprend le décès de son père et part pour Klervi, le village breton de son enfance. Elle y retrouve sa vie d'avant, ses souvenirs et la pâtisserie paternelle (qui est désormais la sienne), mais aussi Gaël, son amoureux de l'époque, sa tante Marronde et tous les chats du village. Surtout, elle découvre le journal intime de son père. Il y a mis tous ses secrets de vie et de cuisine. Un véritable guide pour Églantine. Et si c'était l'occasion d'un nouveau départ ? Une comédie romantique légère et subtile.

Donner votre avis

Le courrier des auteurs

Loïc Clément répond à nos questions ! (30/03/2016)

1) Qui êtes-vous ? ! Je suis Loïc Clément, scénariste de bande dessinée et d'albums jeunesse ainsi que bibliothécaire à la retraite. Je suis un jeune papa ours également. 2) Quel est le thème central de ce livre ? La filiation et ce que cela englobe de transmission consciente ou inconsciente d'un parent à son enfant. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? "Je me suis construite sur un plancher de cynisme, portée par des murs d'indifférence. Or, en pénétrant ici, sur les lieux de mon enfance, je savais que le choc viendrait ébranler les frêles fondations..." 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? Monochrome de Yann Tiersen pour le début du livre mais surtout Les Etoiles filantes des Cowboys fringants pour l'ensemble. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? L'idée qui a présidé à la création de cette bande dessinée est des plus simples. Nous avions envie avec Anne Montel la dessinatrice, de créer "un feel good comic". Un livre qui soit un espace de douceur, de chaleur et de gourmandise pour qui le lirait, afin de trancher avec la réalité crue. Le monde est complexe, la vie est dure et nous voulions partager avec les lecteurs l'idée qu'on peut se créer un environnement moins hostile, chacun à son échelle. Rien de si original que ça en soi mais finalement, comme le cynisme est dans l'air du temps, je me rends compte que c'est ce discours humaniste là qui se fait rare... 6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ? J'écris principalement dans le noir, volets fermés, vautré dans le canapé de mon bureau sous la couette avec en bruit de fond des émissions de faits divers horribles genre "Faites entrer celui qui a décapité des petits vieux". C'est super bizarre mais j'ai besoin de ce climat sombre, avec cette voix off qui me berce, pour lancer la machine. Je me dis parfois que le décalage est quand même marrant quand j'écris des histoires avec des petits animaux mignons pour les enfants... Pendant l'écriture des Jours Sucrés, j'ai commencé à écouter des séries ou des podcasts en anglais pour améliorer ma pratique de la langue. Et sinon depuis quelques mois, je varie un peu en écrivant parfois attablé à mon bureau et en écoutant des musiques de films ou dessins animés. 7) Comment vous vient l'inspiration ? Le terreau principal c'est l'enfance mais plus généralement les relations humaines. Dans ma vie rien ne se perd mais tout se récupère pour intégrer une fiction. Le plus drôle c'est que les gens qui me connaissent se trompent tout le temps dans ce qu'ils pensent reconnaitre de ma vie dans les livres, c'est signe que tout ceci est bien digéré. Toujours est-il que l'inspiration est partout tout le temps. J'utilise chaque moment d'ennui ou que je perçois inutile dans ma vie, pour réfléchir à une histoire. Ainsi, entre les moments 8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ? Je me rappelle avoir toujours écrit des histoires. Ça allait beaucoup avec le dessin d'ailleurs, sauf qu'à l'adolescence j'ai arrêté le dessin mais j'ai continué les histoires. Je crois que je n'ai jamais vraiment cru que je pourrais en faire mon métier puisque je n'avais pas les codes, je ne savais pas bien comment on commençait dans ce métier... Finalement, j'ai dû penser que c'était plus simple d'intégrer la chaîne du livre par le biais du métier de bibliothécaire. Ce qui aurait dû me mettre la puce à l'oreille c'est qu'au lieu de prendre des notes pendant mes études, j'écrivais des histoires pendant les cours. Toujours est-il que c'est à un âge trèèèèèèèèès avancé (28 ans) et en faisant la rencontre de celle qui deviendrait mon épouse que je me suis dit : tiens, toi qui écrit tout le temps, tu peux peut-être le faire lire à des gens finalement, non ? 9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lecteur) ? Hop sans filet, quatre souvenirs, quatre chocs : - Tintin au Tibet, d'Hergé. Mon parrain a une bédéthèque immense et lorsque je pars en vacances avec eux vers mes 7 ans, j'ai le droit d'emporter 4 albums maximum. Je dois bien choisir car ce sont les livres que je lirai en boucle. Dans le lot, je choisis donc Tintin au Tibet et je finirai par connaître chaque case et chaque dialogue par coeur. - Le Chien des Baskerville de Conan Doyle. Je dois être en 6ème je pense et grosse claque immersive. Tout m'envoûte dans ce livre. Le docteur Watson est longtemps le seul protagoniste du récit (mais où est Sherlock Holmes ?), l'ambiance de lande brumeuse est terrifiante et le surnaturel semble la seule explication "naturelle" des évènements. Génial. Je lirai ensuite tous les Sherlock Holmes qui me passeront sous la main. - Le Rouge et le noir de Stendhal. J'ai lu ce bouquin trois fois quand j'étais au collège. La description des tourments intimes de Julien Sorel me fascine. Lui qui bouillonne et n'en laisse rien paraitre pour mieux mettre en place ses plans de conquête, m'interroge. Les destins tragiques des personnages animent en moi des sentiments vifs et contradictoires. Fascination, haine, amour et répulsion. Ce livre me hantera longtemps. - Salem de Stephen King. Je suis au lyçée et c'est LE livre qui me colle les miquettes. Cette histoire de vampire, ce mal ancien qui débarque dans une communauté moderne est un cauchemar absolu. Une vraie claque. 10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? ! J'écris pour être utile donc personnellement j'exerce cette activité dans ce but précis. Après en tant que lecteur, j'attends de l'écrivain qu'il m'apprenne quelque chose, que ce soit sur le monde qui m'entoure ou sur moi même.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

  • Le mercredi c'est le jour des enfants et qui dit enfant dit câlins tout doux avec un goûter bon et moelleux pour qu'ils savourent le plaisir d'être enfant et qu'ils gardent un joli souvenir pour quand ils seront adultes.

    Alors il est temps de vous parler de cette bande-dessinée !

    J'ai été...
    Voir plus

    Le mercredi c'est le jour des enfants et qui dit enfant dit câlins tout doux avec un goûter bon et moelleux pour qu'ils savourent le plaisir d'être enfant et qu'ils gardent un joli souvenir pour quand ils seront adultes.

    Alors il est temps de vous parler de cette bande-dessinée !

    J'ai été attirée par la couverture au premier coup d'œil. Et ensuite est venue l'envie de découvrir ce qui se cachait derrière ce titre.

    On entre dans l'univers d'Eglantine, jeune femme contemporaine, qui doit régler le problème de succession de son père. Père qui l'a abandonnée avec sa mère quand elle était plus jeune.

    Eglantine va donc devoir retrouver le village breton où elle a passé son enfance, Klervi. Pas simple de renouer avec son passé , l'angoisse se mêle à l'excitation de retrouvailles.

    Cette bd est remplie de douceur et on la dégusterait bien avec un bon chocolat chaud et une viennoiserie faite avec amour.

    J'ai aimé les dessins, chaque personnage a bien ses propres caractéristiques, ils sont attachants et les couleurs plutôt pastel confirme la bienveillance qui caractérise l'ouvrage.

    Le thème de la quête de soi est explicite et Eglantine est une jeune femme posée qui avancera pas à pas dans cette recherche d'identité pour enfin retrouver sérénité.

    La bd se suffit à elle-même et je ne pense pas qu'une suite soit envisagée. Tous les personnages ont évolués et on est contents de les voir prendre leur place.

    Une bd qui se lit vite et que je suis ravie d'avoir sortie de mon immense PAL car j'ai passé un très bon moment !

    C'est un ouvrage plein de bonne humeur, de douceurs, nous avons même quelques éléments de recettes, des chats, des enfants, de la joie, des rires... Il apporte du réconfort et de la chaleur, ingrédients nécessaires pour réussir une bonne recette !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • les petits dessins sont douillets, fins et précis.
    Églantine est fine et réservée, Gaël son ami d'enfance est au contraire ouvert et plus rond, tandis que sa tante Marronde est justement toute ronde.
    Ce jeu avec les représentations traditionnelles des personnages est amusant et ajoute un peu...
    Voir plus

    les petits dessins sont douillets, fins et précis.
    Églantine est fine et réservée, Gaël son ami d'enfance est au contraire ouvert et plus rond, tandis que sa tante Marronde est justement toute ronde.
    Ce jeu avec les représentations traditionnelles des personnages est amusant et ajoute un peu de peps à l'ensemble.

    On pourra reprocher à l'histoire d'aller un peu vite.
    Églantine change d'avis très vite, sans qu'il y ait un évènement particulièrement brutal, et les évènements s'enchaînent rapidement, parfois un peu venus de nulle part.
    Mais c'est l'histoire dans son ensemble qui m'a plu.
    J'avais sans doute besoin d'une jolie histoire un peu piquante et ici, on ne s'ennuie pas.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Emprunté à la bibliothèque, j’ai découvert pour la première fois l’univers de Loïc Clément et Anne Montel. Ces derniers nous emmène faire un tour dans un petit village breton avec des personnages attachants et drôles.

    Ce petit bijou rempli de poésie fait du bien. J’ai beaucoup aimé les...
    Voir plus

    Emprunté à la bibliothèque, j’ai découvert pour la première fois l’univers de Loïc Clément et Anne Montel. Ces derniers nous emmène faire un tour dans un petit village breton avec des personnages attachants et drôles.

    Ce petit bijou rempli de poésie fait du bien. J’ai beaucoup aimé les illustrations aérées et colorées.

    J’ai été séduite par tous ces petits détails (titre de chapitres évocateurs, recettes de cuisine, scènes humoristiques avec les chats…) qui font de ce livre un régal.

    L’histoire est simple mais rafraîchissante et se lit d’une traite. Malgré une intrigue prévisible, cela ne gâche en aucun cas le plaisir de dévorer cette BD sucrée.

    https://mesechappeeslivresques.wordpress.com/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    Voici l'histoire d'Églantine qui vient d'hériter de la pâtisserie de son père. Elle retourne dans la petite ville bretonne de son enfance, retrouvant notamment sa vieille tante et ses chats et Gaël son amoureux d'enfance. Le séjour risque de durer plus longtemps que prévu, grâce à la découverte...
    Voir plus

    Voici l'histoire d'Églantine qui vient d'hériter de la pâtisserie de son père. Elle retourne dans la petite ville bretonne de son enfance, retrouvant notamment sa vieille tante et ses chats et Gaël son amoureux d'enfance. Le séjour risque de durer plus longtemps que prévu, grâce à la découverte du journal intime de son père, véritable héritage... Humour, tendresse, pâtisserie, secrets et amour sont les ingrédients de cette délicieuse BD à déguster !

Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions