Les journées rouges

Couverture du livre « Les journées rouges » de August Hermann Zeiz aux éditions La Derniere Goutte
Résumé:

En 1918, après quatre années de guerre, la colère gronde en Allemagne et les aspirations révolutionnaires se manifestent au grand jour. À Berlin, Thomas Bogen, jeune écrivain socialiste issu de la classe ouvrière, se bat pour un monde meilleur, plus juste et plus libre. Amoureux d'une jeune... Voir plus

En 1918, après quatre années de guerre, la colère gronde en Allemagne et les aspirations révolutionnaires se manifestent au grand jour. À Berlin, Thomas Bogen, jeune écrivain socialiste issu de la classe ouvrière, se bat pour un monde meilleur, plus juste et plus libre. Amoureux d'une jeune fille de la bourgeoisie avec qui il vit dans le plus grand dénuement et mû par la haute idée qu'il se fait de son engagement au service de l'Humanité, le jeune idéaliste prend la tête du mouvement révolutionnaire. Mais bien vite, confronté au dogmatisme du Parti, le doute s'empare de lui : ne vaut-il pas mieux livrer le combat des idées plutôt que de faire couler le sang ?

Ecrit pendant la révolution allemande de 1918-19, Les Journées rouges est un témoignage précieux sur cette période charnière de l'histoire, de la chute de l'Empire à l'avènement de la République de Weimar.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • En 1918, la colère gronde en Allemagne et les aspirations révolutionnaires se manifestent au grand jour. À Berlin, Thomas Bogen, jeune écrivain socialiste issu de la classe ouvrière, se bat pour un monde meilleur, plus juste et plus libre. Amoureux d’une jeune fille de la bourgeoisie avec qui il...
    Voir plus

    En 1918, la colère gronde en Allemagne et les aspirations révolutionnaires se manifestent au grand jour. À Berlin, Thomas Bogen, jeune écrivain socialiste issu de la classe ouvrière, se bat pour un monde meilleur, plus juste et plus libre. Amoureux d’une jeune fille de la bourgeoisie avec qui il vit dans le plus grand dénuement et mû par la haute idée qu’il se fait de son engagement au service de l’Humanité, le jeune idéaliste prend la tête du mouvement révolutionnaire. Mais bien vite, confronté au dogmatisme du Parti, le doute s’empare de lui : ne vaut-il pas mieux livrer le combat des idées plutôt que de faire couler le sang ?

    Ce roman est plus un texte historique véhément relatant avec précision et sincérité les evenements qui ont conduit à la chute de l’Empire et à l’avènement de la République de Weimar qu'une véritable histoire romancée. On suit le parcours de Thomas Bogen, entre sa relation amoureuse qu'il met de côté au désespoir de sa femme et surtout sa lutte philosophique, patriotique et politique.
    J'ai du mal avec cette lecture, certes très riche d'enseignements sur cette période historique, mais je me suis un peu perdue dedans...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions