Les jeunes constellations

Couverture du livre « Les jeunes constellations » de Rayas Richa aux éditions L'arbre Vengeur
Résumé:

Rayas Richa est né à Aitanit au Liban en 1978 d'un professeur de Lettres maronite et d'une mathématicienne arménienne. Il a eu une enfance heureuse et n'a pas fait beaucoup d'enfants. A près avoir été banquier, coursier, épicier, gérant, photographe et vendeur, il donne avec Les jeunes... Voir plus

Rayas Richa est né à Aitanit au Liban en 1978 d'un professeur de Lettres maronite et d'une mathématicienne arménienne. Il a eu une enfance heureuse et n'a pas fait beaucoup d'enfants. A près avoir été banquier, coursier, épicier, gérant, photographe et vendeur, il donne avec Les jeunes constellations son premier roman. Récit d'aventure faisant semblant d'ignorer le Nouveau Roman en même temps que roman de formation grave et truculent, Les Jeunes Constellations entrecroisent les fils de la création littéraire avec une impressionnante maîtrise. Il semble en effet que le projet de l'auteur consiste à concilier Stevenson et Arno Schmidt, Beckett et B.Traven. Son livre, plein d'audaces stylistiques assez inédites, se distingue en particulier par des images stupéfiantes. Elles sont même caractéristiques, et paraissent ne pouvoir jaillir que sous le dictée d'un homme à la recherche de sa langue propre, entre l'arabe maternel et le français d'accueil. Ces trouvailles dignes d'un créateur de premier ordre constituent des points d'orgue dans le cours d'un récit monté par un écrivain aussi roué qu'habile aux entrelacs et contrepoints et qui n'hésite pas devant l'outrance inusitée ou le verbe idoine.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Partir vers l’Orient.

    Ce mirage, le jeune héros de ce premier roman éblouissant va le vivre dans l’espoir de retrouver son père dont il ne connaît que le journal intime cynique et scabreux. Accompagné d’un philosophe bavard et d’un baudet silencieux, le garçon, qui aspire naïvement au...
    Voir plus

    Partir vers l’Orient.

    Ce mirage, le jeune héros de ce premier roman éblouissant va le vivre dans l’espoir de retrouver son père dont il ne connaît que le journal intime cynique et scabreux. Accompagné d’un philosophe bavard et d’un baudet silencieux, le garçon, qui aspire naïvement au bonheur, entreprend la traversée d’une Europe ravagée et dangereuse jusqu’à Venise, le port de tous les possibles. Illuminé d’images saisissantes, Les Jeunes Constellations nous transporte dans un moyen âge étrange, roman d’apprentissage qui se double d’une quête aussi esthétique que personnelle. Déployant un humour parcouru de mélancolie, Rayas Richa impose avec vigueur une langue et un univers qui le désignent d’emblée comme un auteur d’importance.

    Ce roman m'a un peu fait penser au " voyage avec un âne dans les Cévennes ", car il est un peu écrit sous la forme d'un journal. C'est à la fois un voyage concret se doublant d'un voyage imaginaire.

    On retrouve de l'humour, de la sensibilité, de l'imagination et de la vivacité dans son style d'écriture.

    J'ai fait une belle découverte en lisant ce livre dans le cadre du " Premier Roman ".

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions